Comment remplir un aquarium pour la première fois ?

Avant d'abriter des poissons, les aquariums doivent passer par un processus de cyclage, également connu sous le nom de maturation. Contrairement aux idées reçues, ces animaux ne vivent pas dans une eau pure à 100 %, mais coexistent avec divers micro-organismes qui contribuent à réguler leur environnement.
Comment remplir un aquarium pour la première fois ?

Dernière mise à jour : 06 mars, 2022

Remplir un aquarium ne revient pas à mettre l’eau, le gravier et les poissons en même temps. À vrai dire, le processus initial est beaucoup plus lent que les personnes ne le pensent. Remplir un aquarium pour la première fois a ses particularités.

C’est une procédure qui ne dure pas qu’une journée. Si vous voulez que vos poissons vivent longtemps et s’acclimatent correctement, l’aquarium doit passer par un processus spécifique.

D’abord l’aquarium, puis les poissons

Beaucoup de personnes adoptent d’abord l’animal de compagnie, puis pense ensuite à son habitat. Cela peut fonctionner avec les chiens, par exemple, mais avec les animaux aquatiques, c’est très différent. Le bon processus de remplissage, d’acclimatation et de stabilisation de l’eau prend plusieurs semaines.

Des poissons dans un aquarium.

Il faut d’aborder d’enlever la poussière et rincer l’aquarium à l’eau. Ensuite, il faut déposer le substrat, qui est essentiellement composé de gravier.  Après cela, nous serons encore loin de pouvoir introduire des poissons dans cet écosystème naissant.

Comment remplir un aquarium ?

Dans un premier temps, vous pouvez le remplir directement à partir d’un tuyau ou d’un robinet. Remplissez-le d’eau froide ou naturelle. Il n’est pas recommandé que le liquide passe à travers le réchauffeur, car ces appareils contiennent des métaux contaminants.

Après cela, il faut procéder au chauffage de l’eau avec un thermostat de chauffage, puis placer le filtre. Un poisson ne doit jamais être introduit immédiatement dans l’ eau froide. Bien entendu, chaque spécimen est différent. Certains résistent aux basses températures, mais il existe des espèces tropicales qui ne peuvent vivre que dans des environnements dont la température oscille entre 23 et 26 ºC.

De là, suit une série de procédures qui ont à voir avec la régulation chimique de l’eau. Si les poissons entrent dans un aquarium équilibré et avec des indicateurs contrôlés, leur espérance de vie sera plus grande.

Lors du premier remplissage, il est important de déchlorer l’eau

L’eau que nous, humains, consommons est diluée avec du chlore, car cette substance décontamine l’eau. Dans le cas des poissons, l’effet du chlore est totalement opposé, puisque ce composé agit comme une toxine pour leur corps.

Lors de l’utilisation de produits pour éliminer le chlore, les chloramines et les métaux lourds qui peuvent être dilués dans l’eau sont également éliminés. Pendant ce temps, l’écosystème continuera de se créer.

La préparation de l’environnement pour durer  jusqu’à 4 à 6 semaines entières. Plus le processus de remplissage et de décantation est contrôlé, plus l’écosystème sera habitable pour les poissons.

Remplir un aquarium revient à créer une colonie de micro-organismes sains

Pour qu’un aquarium soit habitable, il doit posséder une colonie de microbes nitrifiants capables de traiter tous les déchets toxiques générés dans cet environnement contrôlé. Des semaines entières doivent s’écouler pour permettre aux premières couches de micro-organismes protecteurs et purificateurs de se former.

Dans les premiers jours, l’ammoniac apparaît, un composé chimique mortel pour les poissons. C’est pourquoi il ne faut pas introduire les animaux de compagnie si rapidement.

A partir de la troisième ou quatrième semaine, la population des micro-organismes augmente et est chargée de transformer l’ammoniac en nitrites. Ces dernières substances ne sont pas moins toxiques que l’ammoniac, mais elles indiquent que le réservoir commence à équilibrer les paramètres chimiques de l’eau.

Bocal à poissons.

Après la quatrième semaine, les nitrites commencent à être digérés par les nitrobactéries qui les transforment en nitrates. Ce composé est le moins toxique pour les poissons. Ainsi, lorsque cela se produit, nous pouvons dire que l’aquarium est mature. Pour favoriser l’ensemble du processus, de petites quantités de nourriture pour poissons et plantes naturelles peuvent être déposées dans l’aquarium.

En bref, les micro-organismes ont pour fonction de transformer l’ammoniac et le nitrite en nitrate. Les nitrates ne quittent jamais le réservoir : ils s’accumulent constamment, ce qui est dangereux pour la santé des poissons. Une fois que les spécimens sont à l’intérieur du réservoir, au moins 20 % de l’eau doit être remplacée toutes les semaines, car c’est le seul moyen de réduire la quantité de ces toxines.

Utilisez des outils de mesure !

La meilleure façon de contrôler les paramètres de l’aquarium est d’avoir recours à des outils de mesure. Ainsi, après le premier remplissage de l’aquarium, il faut effectuer des tests pour vérifier le niveau de toxicité de l’eau.

Dans les animaleries, il existe des tests pour vérifier le niveau de nitrate, de nitrite et d’ammoniac dans un aquarium. La procédure est très simple : il vous suffit de vérifier que l’ammoniac et les nitrites sont à 0, et que les nitrates ont des valeurs supérieures à 0. Si c’est le cas, cela signifie que les micro-organismes traitent efficacement les matières toxiques et que le réservoir est sans danger pour les poissons.

Il serait également très utile de mesurer le pH. Il est important de connaître les espèces de poissons achetées et de savoir quelles sont les conditions les plus favorables pour elles.

This might interest you...
Comment se passe la reproduction chez les poissons ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Comment se passe la reproduction chez les poissons ?

Bien que la plupart des espèces pondent des œufs, il existe davantage de comportements et de formes de reproduction chez les poissons.



  • Rojas Hancco, J. P. (2019). Determinación de la eficiencia de las bacterias nitrosomonas y nitrobacter para remover concentraciones de amonio, ion nitrito e ion nitrato en agua del río Torococha a distintos niveles de pH y temperatura, 2018. (Tesis de grado, Universidad Peruana Unión)