Eau d'aquarium verte : causes et solutions

Une eau d'aquarium verte est un événement auquel presque tous les aquariophiles doivent faire face à un moment donné. Voici comment y mettre fin.
Eau d'aquarium verte : causes et solutions

Dernière mise à jour : 21 septembre, 2021

Les aquariums sont un atout esthétique irremplaçable dans une maison, car ils offrent à parts égales paix, harmonie et vitalité. Voir l’eau cristalline du bac et les poissons nager paisiblement est une vraie fierté pour les aquariophiles, mais parfois certains déséquilibres rompent l’équilibre écosystémique du bac. En conséquence, l’eau de l’aquarium peut devenir verte.

Cette eau verte n’est pas qu’inesthétique, elle peut indiquer un problème chimique. Découvrez ici quelles sont les causes de cet événement et comment le résoudre, car cela est plus facile qu’il n’y paraît à première vue.

Pourquoi l’eau d’un aquarium devient-elle verte ?

La réponse à cette question réside dans un mécanisme que nous connaissons tous plus ou moins : la photosynthèse. Ce terme désigne un processus chimique qui concerne les plantes, les algues et certains types de bactéries lorsqu’ils sont exposés au soleil.

Au cours de la photosynthèse, le carbone, obtenu à partir du dioxyde de carbone de l’environnement, se combine avec l’eau pour former des glucides, et de l’oxygène est produit en tant que déchet métabolique. Pour ce faire, les plantes et les algues transforment l’énergie lumineuse en énergie chimique et sont capables d’obtenir des nutriments organiques à partir de matières inorganiques.

Ce processus explique la croissance des algues dans le milieu aquatique, et c’est la raison pour laquelle l’eau de l’aquarium devient verte. Voici les facteurs qui favorisent cet événement désagréable :

  • Déséquilibre nutritionnel : jusqu’à il y a quelques années, on croyait qu’un excès de nutriments tels que le phosphore ou l’azote provoquait la croissance ou la prolifération d’algues. La science a montré que ce n’est pas vrai, mais que le contraire peut se produire. Si les plantes dans le réservoir n’ont pas assez de nutriments, elles ne peuvent pas rivaliser avec les algues.
  • Photopériode trop élevée : les algues font de la photosynthèse, donc plus il y a de lumière, plus elle pousse. 10 heures de lumière par jour sont recommandées pour les bacs déjà bien en place, un peu moins pour ceux en cours de maturation (6 heures).
  • Ammoniac : L’ammoniac est une excellente source d’azote, un nutriment essentiel à la survie des algues. La concentration de ce composé chimique est en corrélation sans équivoque avec la proliférations d’algues.

Fait intéressant, ce n’est pas l’excès de nutriments de base mais une carence qui provoque le plus souvent une prolifération d’algues dans l’aquarium. Si les plantes ne peuvent pas pousser suffisamment, les algues prennent le relais et envahissent les vitres, le substrat et les décorations du bac.

Un poisson mangeur d'algues.

L’apparition d’algues dans l’aquarium est-il une mauvaise chose ?

Bien que cela soit gênant, une croissance modérée des algues dans le bac n’est pas une mauvaise chose en soi, surtout dans les aquariums qui viennent d’être installés. En effet, l’écosystème doit être établi, ce qui implique presque toujours une phase de prolifération d’algues. Cela est normal et vous ne devriez pas vous inquiéter.

De plus, au fur et à mesure que les plantes de l’aquarium grandissent, elles collectent plus de nutriments, de sorte qu’elles “déplacent” les algues et la couleur verte s’atténue. L’état de l’eau s’améliore donc au fil du temps : généralement, le nouvel écosystème se stabilise en un ou deux mois.

Un aquarium récemment installé passe toujours par une phases de croissance d’algues et de bactéries.

Que faire si l’eau de mon aquarium est verte ?

Vous savez maintenant que le ton verdâtre de l’eau de votre aquarium est dû à une prolifération d’algues. Dans les lignes qui suivent, nous vous indiquons les étapes à suivre pour résoudre ce problème.

1. Si l’eau est verte, changez la photopériode

Il est possible que vous ayez allumé les ampoules de l’aquarium trop longtemps (plus de 10 heures), que les ampoules soient très puissantes ou que l’emplacement de l’aquarium ne soit pas adapté. Par exemple, si le réservoir est à côté d’une fenêtre, même si vous cessez d’utiliser de la lumière artificielle, les rayons du soleil continueront de briller et les algues proliféreront de la même manière.

Pour éviter la prolifération des algues juste après l’installation de l’aquarium , il est recommandé de commencer par une photopériode de 6 heures, puis de passer à 8 heureus après quelques semaines, et enfin à 10 une fois l’écosystème établi. Lorsque les plantes auront poussé, les algues cesseront de se développer.

2. Changez l’eau chaque semaine

Il est nécessaire de changer 15 à 30 % de l’eau du réservoir chaque semaine, en fonction de la puissance du filtre et du nombre de membres. N’oubliez pas non plus que vous devez toujours avoir un filtre adapté. Ce dernier doit également être nettoyé, et ses pièces périssables doivent être remplacées au moins une fois par mois.

Si l’eau de l’aquarium est très verte et que les algues sont devenues incontrôlables, vous pouvez changer 50% de l’eau. Dans tous les cas, elle doit toujours avoir été déchlorée et ajustée chimiquement aux schémas vitaux du poisson.

Si vous procédez à des changements d’eau très agressifs, vous pouvez tuer les poissons.

3. Procurez-vous des poissons mangeurs d’algues

Les poissons de fond des genres Plecostomus et Ancistrus sont d’excellents mangeurs d’algues. Vous pouvez également vous procurer de nombreuses espèces d’escargots d’eau douce, mais soyez très prudent : si ces gastéropodes se reproduisent de manière incontrôlable, ils peuvent devenir des ravageurs et finir par tuer les plantes naturelles de l’aquarium.

De plus, vous devez tenir compte de la compatibilité des mangeurs avec les membres de l’aquarium (au niveau chimique et comportemental). Tenez également compte de la taille qu’ils atteignent à l’âge adulte. Par exemple, un pléco peut mesurer jusqu’à 70 centimètres. Il existe d’autres espèces beaucoup plus petites, alors informez-vous bien.

4. Nettoyez les vitres de l’aquarium

Si vous changez de 30 à 40 % de l’eau, vous pouvez en profiter pour nettoyer les vitres et vous débarrasser des algues gênantes qui tachent tout en vert. Pour ce faire, il est conseillé d’utiliser les gadgets aimantés spécialement conçus pour les aquariums. Vous pouvez également utiliser un chiffon normal, mais assurez-vous qu’il est exempt de produits chimiques et de saleté (c’est mieux s’il est neuf).

Une personne nettoie un aquarium.

En somme, la couleur verte de l’eau d’un aquarium est due à une prolifération d’algues, prolifération due à un déséquilibre nutritionnel ou à une photopériode excessive. Si tous les conseils donnés n’atténuent pas le problèm, vous pouvez toujours recourir à l’achat de certains produits anti-algues.

Cela pourrait vous intéresser ...
10 poissons pour un petit aquarium
My Animals
Lisez-le dans My Animals
10 poissons pour un petit aquarium

Vous voulez avoir un petit aquarium ? Les spécimens de cette liste prospère dans un aquarium de 40 litres d'eau, voire moins.