Les 4 types de substrat pour un aquarium

19 février, 2021
Découvrez ici les différents types de substrat pour un aquarium afin de bien faire votre choix.

L’un des facteurs les plus importants et sur lequel nous avons souvent de nombreux doutes lors de la construction et de la conception d’un aquarium est le substrat de ce dernier. Quel est donc le meilleur substrat pour un aquarium ?

Ce substrat obstruera-t-il le système de filtrage ? Les plantes peuvent-elles y vivre ? Ce type de galet nuira-t-il aux poissons ? Le substrat est-il vraiment nécessaire ?

Ces questions et d’innombrables autres peuvent se poser lors de la sélection du meilleur type de substrat pour un aquarium spécifique. Nous vous présentons ici les types de substrat les plus courants. Leurs utilisations et les problèmes qui pourraient survenir avec chacun d’eux seront également expliqués.

Un crabe sur du sable.

1. Du substrat pour aquarium de type sable

Le substrat de sable pour aquarium est l’un des plus utilisés, notamment combiné avec du gravier, des cailloux ou de gros rochers. Le sable se vend en différentes tailles. Malheureusement, les variantes très fines présentent plusieurs inconvénients :

  • Elles se compactent facilement, ce qui pourrait créer de petites poches sans oxygène dans lesquelles des bactéries anaérobies nocives pour les poissons peuvent se développer.
  • Un compactage important empêche le développement des racines des plantes vivantes. De plus, tous les types de sable sont pauvres en nutriments. De sorte qu’aucun substrat sableux n’est bon pour les plantes.
  • Si un poisson remue le sable très fin, il restera longtemps dans la colonne d’eau, en raison de son faible poids.
  • Vous devrez remuer manuellement le sable afin d’éviter la formation de poches sans oxygène si vous n’avez pas d’animaux qui le font.

L’un des plus grands avantages du sable est qu’en se compactant il empêche les déchets ou les aliments non consommés de se perdre à travers le substrat. Tout reste à la surface.

Par ailleurs, certains poissons ont besoin d’un substrat sableux. Le genre Corydoras, par exemple, a une peau très délicate et adore trouver de la nourriture dans le fond. Pour cette raison, il est essentiel qu’un aquarium pour ces poissons ait du sable ou du gravier arrondi.

2. Gravier ou galets

Le gravier est sans doute le type de substrat qui s’utilise le plus dans le monde de l’aquariophilie. Il se vend dans une multitude de tailles et de couleurs. La couleur que vous choisissez n’est pas un problème, tant que l’eau maintient tous ses paramètres dans la plage optimale et que les poissons sont bien nourris.

Comme pour le sable, la taille des galets ou du gravier peut également varier. Le choix entre l’un et l’autre dépendra exclusivement des types de poissons qui vivent dans l’aquarium.

Par exemple, les poissons rouges ont tendance à mordre le substrat. Si les graviers sont aussi gros que leur bouche, ils peuvent alors l’ingérer par erreur et s’étouffer. Cela ferait mourir le poisson.

Par ailleurs, de nombreux poissons qui passent leur journée à chercher de la nourriture et des débris au fond peuvent voir certaines parties de leur corps endommagées par du gravier pointu. Les lésions pourraient s’infecter et compromettre la vie de l’animal.

Cela ne signifie pas pour autant que le gravier est un mauvais substrat. Bien au contraire. Il vous suffit de choisir correctement en fonction des habitants de l’aquarium. Vous devez donc vous informer correctement sur le type de vie que mènent les espèces d’animaux que vous souhaitez avoir dans votre aquarium.

Le gravier, contrairement au sable, est un bon substrat pour certains types de plantes qui peuvent facilement s’accrocher aux cailloux. De plus, bien que les espaces entre les pierres favorisent l’accumulation de débris, le gravier est facile à nettoyer.

Il est préférable d’avoir un aspirateur à gravier. Passer l’aspirateur de temps à autres permet d’éviter la prolifération de bactéries potentiellement nocives.

Un aquarium contenant du gravier.

3. Du substrat spécialisé

Les substrats que nous venons de voir jusqu’ici, sable et gravier, sont inertes. Cela signifie qu’ils ne modifient en rien les caractéristiques physico-chimiques de l’eau de l’aquarium.

Les substrats spécialisés, en revanche, apportent certaines caractéristiques ou modifient les caractéristiques de l’eau. Parmi eux, se trouvent les suivants :

  • Aragonite. Ce type de substrat a la capacité d’empêcher ou de réguler les changements du pH de l’eau. De plus, il rend l’eau très solide, de sorte qu’il convient aux aquariums avec de l’eau saumâtre ou pour cichlidés africains.
  • Vermiculite. Ce substrat convient pour les aquariums comportant de nombreuses plantes vivantes. Il est en effet riche en potassium et en magnésium.
  • Tourbe. Ce substrat abaisse considérablement le pH de l’aquarium, de sorte que les poissons qui y habitent doivent bien vivre dans les eaux acides. C’est un très bon substrat pour les plantes bien qu’il libère beaucoup d’azote – une substance toxique pour les poissons – et rend l’eau très sale.

Les substrats spécialisés sont les meilleurs pour les aquariophiles experts à la recherche d’un résultat spécifique dans l’aquarium. Il est donc préférable de commencer avec des substrats inertes ou sans substrat.

Du substrat sur une main.

4. Un aquarium à fond nu

Oui, vous pouvez installer un aquarium sans aucun type de substrat ! Comme pour tous les substrats, un aquarium qui n’en possède pas présente également ses avantages et ses inconvénients.

Par exemple, le principal inconvénient est que vous ne pouvez y introduire aucun poisson ou animal vivant au fond de l’aquarium. Le fait de ne pas avoir de substrat facilite grandement le nettoyage manuel du fond.

De plus, il n’y aura pas de prolifération de bactéries bénéfiques dans l’aquarium et vous devrez ajuster tous les paramètres manuellement. Il est vrai que la plupart des bactéries bénéfiques se développent dans le filtre. Néanmoins, une bonne partie se développe également dans les fonds d’aquarium. Sans substrat, cela s’avère impossible.

Enfin, les aquariums à fond nu sont souvent moins attractifs, de sorte que de nombreux poissons peuvent être stressés en voyant leur reflet dans le fond. Généralement, ce type de bassin est réservé aux établissements d’élevage ou aux zones d’hospitalisation, lorsqu’un poisson a un problème et doit prendre des médicaments.

aquarium substrat

Tous les substrats – et non-substrats – présentent leurs avantages et leurs inconvénients. La meilleure façon d’en choisir un est d’étudier la vie des animaux que vous souhaitez incorporer à l’aquarium. Il sera ainsi très difficile de vous tromper.