Requin à pointes noires : caractéristiques et habitat

Le requin à pointes noires est un animal des profondeurs océaniques, mais il migre chaque nuit à la surface de l'eau. Il s'agit d'un requin inconnu et énigmatique.
Requin à pointes noires : caractéristiques et habitat

Dernière mise à jour : 03 mars, 2021

Le requin à pointes noires ou requin aiguillat (Echinorhinus cookei) appartient à la famille Echinorhinidae, au même titre que le requin renard (Echinorhinus brucus). Il existe très peu de données sur l’espèce car, comme pour beaucoup d’autres animaux des profondeurs marines, ce sont des êtres très difficiles à observer et à étudier.

Nous ne savons pas combien il reste d’individus, s’ils sont en danger ou s’ils sont abondants. Malgré cela, le ministère néo-zélandais de la conservation a récemment classé l’espèce comme “en péril”. Dans cet article, nous apportons toutes les données disponibles pour découvrir davantage ces requins des fonds marins.

Les caractéristiques physiques du requin à pointes noires

Le requin à pointes noires n’a pas l’apparence terrifiante de la plupart des requins. Cet animal possède un corps souple, trapu et cylindrique. L’une de ses caractéristiques les plus marquantes sont ses écailles en forme d’épines.

Sa tête est plate et courte, avec un museau à bec. Ses narines ou fosses nasales sont très éloignées l’une de l’autre et collées à un petit morceau de peau. Contrairement aux autres requins, les yeux manquent de membranes nictitantes qui servent à protéger et à nettoyer.

La bouche de ce poisson cartilagineux est très arquée et comporte environ 25 rangées de dents pointues dans chaque mâchoire. Derrière la bouche se trouvent les fentes des branchies ; elles sont au nombre de cinq. L’eau qui est entrée par la bouche et qui a déjà traversé les branchies pour l’échange d’oxygène, sort par les fentes des branchies.

Ces animaux possèdent une ligne latérale très marquée – l’organe sensitif des poissons – qui parcourt tout le corps. Un spécimen adulte peut atteindre une longueur de 4 mètres, avec une couleur marron foncé ou grise et des nageoires aux bords noirs. Le plus lourd spécimen connu est une femelle d’environ 3 m de long qui pesait presque 300 kilos.

Un requin dans l'océan

Où vit le requin à pointes noires ?

Bien que de manière très inégale, le requin à pointes noires vit dans tout l’Océan Pacifique.Nous avons observé des individus dans les eaux proches du Japon, de l’Australie et de Nouvelle-Zélande, ainsi qu’à Hawaï et aux Etats-Unis.

Il s’agit d’un poisson des eaux profondes. Des spécimens ont été enregistrés à des profondeurs allant jusqu’à 1100 mètres. Par ailleurs, ces requins sont des migrateurs verticaux. Autrement dit, chaque nuit ils émergent à la surface de l’eau.

En général, ces requins restent à environ 200 ou 300 mètres de la surface, mais des animaux ont été observés à des profondeurs allant jusqu’à 4 mètres. C’est ce qui a facilité l’étude de l’espèce, au moins dans certaines occasions spécifiques.

L’alimentation des requins à pointes noires

Nous ne connaissons pas exactement la stratégie de chasse du requin à pointes noires ou quelles sont ses proies. En raison de la taille de sa bouche, la forme et la structure de sa gorge, il est probable que cet animal capture ses proies à travers l’aspiration.

Comme il s’agit d’un poisson à nage lente, le fait de s’activer la nuit – associé à une technique de chasse par aspiration – permettrait à ce requin de chasser de grands poissons tels que les merlus, la morue, d’autres petits requins, des calamars géants, des poulpes ou des poissons de roche.

Quelles sont les menaces ?

Selon les données des plongeurs, cet animal est pratiquement inoffensif pour l’être humain. Si une personne s’en approche trop et tente de le toucher, le requin se laisse caresser ou s’enfuit rapidement.

Par ailleurs, le requin à pointes noires ne montre aucun attrait pour l’être humain, car il ne le mange pas. De plus, il est rarement attrapé accidentellement dans les filets de pêche. On le croyait autrefois, mais finalement c’est le requin renard qui risque davantage ce manque de chance.

La principale menace de cette espèce réside dans l’absence de migration. Les requins à pointes noires restent toute leur vie dans le même lieu, ne faisant que monter ou descendre dans la colonne de l’eau. Une zone de répartition si réduite peut encourager des phénomènes d’extinction à long terme.

Un filet de pêche dans l'océan.

Cela pourrait alors conduire à un épuisement de ses ressources alimentaires. Car ces requins sont présents dans les zones de pêche humaine. S’ils ne se déplacent pas ailleurs, la pression anthropique pourrait causer des dommages à leurs populations.

Cela pourrait vous intéresser ...
Curiosités sur le requin-citron
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Curiosités sur le requin-citron

Le requin-citron (Negaprion brevirostris) est une espèce de requin de la famille Carcharhinidae, nommée et décrite pour la première fois en 1868.



  • Dawson, C.L. and Starr, R.M. 2009. Movements of subadult prickly sharks Echinorhinus cookei in the Monterey Canyon. Marine Ecology Progress Series 386: 253-262.
  • Ebert, D.A., Fowler, S. and Compagno, L. 2013a. Sharks of the World. Wild Nature Press, Plymouth.
  • Finucci, B. 2018. Echinorhinus cookei. The IUCN Red List of Threatened Species 2018: e.T41802A68622003.