Ver lernaea chez les poissons : symptômes et traitement

Le ver lernaea est un agent pathogène qui vit à la surface des poissons. Bien qu'il ne les tue pas directement, il favorise l'apparition d'infections.
Ver lernaea chez les poissons : symptômes et traitement

Dernière mise à jour : 25 septembre, 2021

L’aquarium est un écosystème fermé qui maintient un certain équilibre dans une certaine mesure, mais des visiteurs indésirables peuvent faire leur apparition dans les plantes ou les décorations et affecter tous les habitants de l’aquarium. C’est le cas du ver lernaea chez les poissons, un parasite qui se colle à la peau des animaux aquatiques et qui les fait saigner petit à petit.

Ce n’est pas le seul agent pathogène qui peut se propager dans tout l’aquarium, mais c’est l’un des plus faciles à détecter. Si vous voulez savoir comment combattre ce ver avant qu’il ne soit trop tard, vous êtes au bon endroit.

Qu’est-ce que le ver lernaea ?

Avant de discuter des symptômes et du traitement de l’affection causée par ce ver, il est préférable de connaître l’agent pathogène en question. Tout d’abord, il faut souligner que, malgré son nom, cet organisme n’est pas un ver en tant que tel. Le genre lernaea fait référence à un groupe de crustacés copépodes au corps très allongé.

Comme l’indiquent les recherches, ces crustacés sont des ectoparasites qui s’attaquent aux poissons d’eau douce. Ils sont considérés comme très destructeurs et leur distribution s’est considérablement étendue ces dernières années en raison du commerce des animaux d’aquarium. On trouve l’espèce Lernaea cyprinacea en Inde, en Amérique, en Europe, en Asie et en Afrique.

L’espèce la plus célèbre de ce genre est originaire d’Asie, mais elle a été citée pour la première fois à l’état sauvage dans des pays européens dans les années 1970. Ce ver est commun chez les espèces d’aquarium d’eau froide ou chaude et affecte principalement les cyprinidés, tels que les barbeaux, les poissons rouges, les poissons-zèbres et les poissons-globes (parmi beaucoup d’autres).

Les vers lernaea ont une forme allongée et des pièces buccales avec des extrémités pointues, raison pour laquelle ils sont également connus sous le nom de vers d’ancrage. Les spécimens juvéniles sont libres et très difficiles à voir, mais les femelles adultes se collent sur la peau du poisson et causent de multiples dommages.

Le ver lernaea est en fait un crustacé. En tant que tel, c’est un proche des crabes et des langoustes.

Les causes de l’apparition du ver lernaea chez les poissons

Ces crustacés copépodes sont très visibles dans leur phase adulte, mais ce n’est pas le cas avant cela. Très probablement, ces invertébrés entrent dans l’aquarium sous leur forme larvaire lorsqu’un nouveau poisson est introduit dans le réservoir. Les parasites présents dans l’eau ne peuvent pas être vus à l’œil nu.

Pour éviter cette situation, il est préférable de placer tous les poissons que vous allez introduire dans le bac en quarantaine pendant une ou deux semaines. S’il s’agit d’espèces tropicales, comme mesure préventive, vous pouvez augmenter la température de cette installation à 31-32°C, le ver qui nous intéresse ici grandit mieux entre 23 et 30 °C.

Les symptômes

Le ver lernaea génère divers symptômes chez les poissons et est très destructeur. Le tableau clinique qu’il provoque est connu sous le nom de lernéose. Parmi les signes cliniques les plus courants, figurent les suivants :

  1. Les spécimens adultes sont collés sur différentes parties du corps de l’animal. Les parasites sont visibles à l’œil nu et ont l’apparence de petits fils blanchâtres. Cette structure corporelle correspond à celle des femelles, il est donc également fréquent que de petits sacs avec des œufs puissent être vus au bout du “fil”.
  2. Saignements et ulcères entre les écailles des poissons infectés. La zone apparaîtra rouge et enflée.
  3. Perte de peau dans les zones blessées.
  4. Tentatives de grattage du poisson contre toute surface pointue de l’aquarium.
  5. Problèmes respiratoires.
  6. Apathie généralisée.
  7. Infections opportunistes.

Comme la peau du poisson est pleine de blessures, il lui est plus facile de développer des infections. Parmi elles, les infections bactériennes et fongiques se démarquent, en particulier la pourriture des nageoires ou fin rot. Si l’infection n’est pas traitée, l’animal finit par mourir.

Le traitement contre le ver lernaea

La première étape pour mettre fin à l’infestation causée par ce ver dans l’aquarium consiste à sortir les poissons malades et à éliminer les parasites visibles avec les mains. Cette procédure doit être réalisée par un vétérinaire, car il est facile d’arracher la peau du poisson.

Par ailleurs, il existe différents médicaments pour mettre fin à l’infestation dans l’aquarium : le Dipterex et le Bromex en font partie. Avant de les administrer, il est conseillé d’enlever tout le substrat et la décoration du bac, car ainsi les poissons juvéniles et adultes seront plus exposés aux agents chimiques. Suivez exactement les instructions indiquées sur la notice.

L’extraction mécanique des parasites doit être effectuée lorsque le poisson est sous sédatif. Par conséquent, cette procédure doit être réalisée par un vétérinaire.

Un vétérinaire surveille un poisson.

En somme, tuer le ver lernaea n’est pas une tâche facile. Pour cela, il faut aller chez le vétérinaire avec les animaux infectés et attendre qu’il extraie avec précision tous les parasites. Après cela, vous devrez nettoyer soigneusement l’aquarium et administrer les médicaments prescrits sans sauter aucune dose.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi y a t-il des vers dans mon aquarium ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Pourquoi y a t-il des vers dans mon aquarium ?

Il y a des vers dans votre aquarium et vous ne savez pas comment vous en débarrasser efficacement ? Nous vous apportons ici des réponses.