Dragon d'eau chinois : soins et élevage en captivité

Le dragon d'eau chinois n'est pas un animal de compagnie exotique facile à entretenir, raison pour laquelle cet animal n'est adéquat que pour un expert en reptiles. Ne vous laissez pas avoir par son apparence physique qui rappelle celle d'un iguane : les soins à prodiguer sont très différents.
Dragon d'eau chinois : soins et élevage en captivité

Dernière mise à jour : 23 mai, 2021

Le dragon d’eau chinois (Physignathus cocincinus) est un animal de compagnie exotique très similaire à l’iguane vert (Iguana iguana) en raison de ses habitudes aquatiques. Bien qu’ils s’élèvent facilement en captivité, de nombreux dragons d’eau sont encore cruellement retirés de la nature.

Ce reptile nécessite des soins très spécifiques. Si tout se passe bien, il peut vivre environ 16 ans. Il convient de s’informer sur les soins dont il a besoin avant d’en acquérir un. Prendre soin de cet animal peut en effet s’avérer plus complexe qu’il n’y paraît. Poursuivez donc votre lecture pour savoir comment prendre soin de cet animal fascinant.

Quelques considérations préalables

Le dragon d’eau chinois n’est pas protégé par la convention CITES, en raison du manque de données nécessaires à cet organisme pour catégoriser une espèce. L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) classe toutefois le dragon parmi les espèces vulnérables.

Depuis l’Antiquité, cet animal a servi de source de nourriture dans de nombreuses régions de Chine. Ces dernières années, de nombreux animaux sont prélevés dans la nature pour être vendus au Vietnam et même en Europe.

Malgré le fait que ces reptiles se reproduisent facilement en captivité, de nombreuses personnes continuent de promouvoir leur capture illégale ou légale et leur vente ultérieure. Certaines personnes les chassent également pour vendre leur peau à des pays tiers.

On trouve ces animaux élevés en captivité et importés sur le marché des animaux de compagnie des pays occidentaux. De sorte qu’il convient de s’assurer que l’animal acquis est né dans des installations contrôlées.

Un animal sauvage ne s’adapte pas à la captivité de la même manière et peut finir par mourir. En outre, ces spécimens portent généralement de nombreux agents pathogènes qui peuvent être transmis à d’autres animaux. Enfin, l’achat d’un animal sauvage contribue à maintenir le commerce illégal, ou légal mais contraire à l’éthique.

Par ailleurs, vous devez disposer de beaucoup d’espace pour que cet animal ait une bonne qualité de vie. Il a en effet besoin d’un vaste enclos comprenant une piscine. Il est donc préférable d’opter pour un reptile moins exigeant si vous ne pouvez lui offrir de telles conditions.

Un dragon d'eau chinois.

Les soins en captivité du dragon d’eau chinois

Le dragon d’eau chinois est un animal très sociable qui s’épanouit mieux lorsqu’il est en compagnie d’autres spécimens. Il est donc préférable d’en acquérir plusieurs. Cela ne rendra pas l’entretien plus difficile ni n’augmentera le coût de ce dernier.

Le terrarium

Un spécimen adulte peut mesurer plus de 80 centimètres de long, ce qui en font de très gros animaux. La taille du terrarium devra donc être de 1,8 x 0,9 x 1,5 mètre pour accueillir un spécimen ou un couple.Ce terrarium est vraiment grand. Il peut s’avérer nécessaire d’en faire faire un sur mesure, ce qui suppose un coût important.

Si vous souhaitez adopter deux spécimens, assurez-vous qu’il s’agit d’un mâle et d’une femelle. Loger deux mâles ou deux femelles ensemble peut en revanche poser des problèmes de territorialité, sauf si le terrarium est très grand.

En ce qui concerne le substrat, il convient d’en choisir un qui ne provoque pas d’impaction en cas d’ingestion. Idéalement, utilisez du substrat stérilisé composé de de tourbe, de fibre de coco, de sable et de paillis. Ajoutez également une couche de mousse de sphagnum afin de maintenir l’humidité, un point très important pour ces animaux.

En outre, la configuration du terrarium doit inclure un grand nombre de branches, de bûches et de pierres. N’oubliez pas que ce sont des animaux très actifs : ils passeront la journée à se déplacer dans le terrarium, au sol et sur les branches. Il est par ailleurs judicieux d’introduire de la végétation naturelle pour enrichir le terrarium.

Enfin, cet animal a besoin d’une piscine. C’est un bon nageur et, comme le laisse supposer son nom, il passe une grande partie de la journée à nager.

Cette piscine doit donc être suffisamment grande pour qu’un spécimen puisse submerger la moitié de son corps en hauteur. Aussi, vous devez changer l’eau tous les jours, la piscine doit donc être facilement manipulable.

Les conditions environnementales

L’humidité est l’un des facteurs les plus importants pour maintenir un dragon d’eau chinois dans un terrarium. Elle doit constamment être maintenue à 80 %. Il est donc important d’installer un hygromètre.

Il convient également d’introduire des plantes naturelles dans le terrarium. Les pottos, hibiscus ou fougères sont des plantes qui supportent très bien une humidité élevée. Elles donneront une apparence plus naturelle au terrarium et aideront à maintenir l’humidité de l’environnement de manière plus régulière.

La plage de température optimale est par ailleurs très étroite, entre 29 et 31 ºC. Ces températures élevées assèchent rapidement l’environnement, d’où l’importance de la piscine ainsi que des plantes.

L’enclos doit disposer d’un endroit où la température est plus élevée, 32 ºC précisément. Pour ce faire, il convient de placer une lampe chauffante ou une pierre à une extrémité du terrarium. Il convient également de placer des bandes et des coussins chauffants de sorte à créer un dégradé d’une extrémité à l’autre du terrarium.

La température devrait progressivement descendre à 24 ºC pendant la nuit. La période lumière-obscurité peut être réglée sur 12 / 12 heures. Une lumière UVA / UVB doit rester allumée pendant la journée.

L’alimentation du dragon d’eau chinois

Le dragon d’eau chinois est un animal omnivore. Il se nourrit à la fois d’insectes et de fruits et légumes. Les arthropodes qu’il peut ingérer sont les suivants :

  • Grillons
  • Vers de farine
  • vers de terre
  • Sauterelles
  • Vers de cire

Les spécimens adultes peuvent aussi manger des petits poissons et des souris. Les fruits et les légumes doivent représenter 15 % de leur alimentation.

Les adultes doivent être nourris tous les 2 ou 3 jours, tandis que les jeunes spécimens devraient manger tous les jours. Ils ont tous besoin d’une supplémentation en vitamine D3 et en calcium tous les 2 jours, ainsi que de suppléments de vitamines et de minéraux une fois par semaine.

La reproduction

Un dragon d’eau chinois qui atteint 50 centimètres de long est prêt à se reproduire. La copulation est agressive. Le mâle saisira la femelle par la crête derrière sa tête et la traînera dans un endroit calme. Cela peut se produire plusieurs fois en une seule journée. La femelle pondra en moyenne 15 œufs. 

Avant de pondre, la femelle cherchera et creusera un nid dans le terrarium pour y déposer les oeufs. Au bout d’environ 2 heures, elle recouvrira son nid de terre et de mousse. Un autre jour, elle creusera par ailleurs aussi loin que possible un autre nid pour tromper les prédateurs potentiels.

Lorsque les œufs éclosent, les petits doivent être introduits dans une casserole d’eau tiède pendant toute la nuit. L’animal doit pouvoir respirer. Il ne doit donc pas être complètement recouvert d’eau.

Il faudra ensuite placer tous les nouveau-nés dans un terrarium où la température ambiante est égale à celle des adultes. Dès lors – et jusqu’à l’âge de 4 semaines – il faudra leur donner 3 grillons saupoudrés de vitamines et de minéraux.

Dragon d'eau chinois sur une branche.

Entretenir correctement un dragon d’eau chinois en captivité est vraiment très compliqué. Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir répondre strictement à ses besoins, il est préférable de ne pas en acquérir un.

Cela pourrait vous intéresser ...
Phelsumes ou geckos diurnes : soins et caractéristiques
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Phelsumes ou geckos diurnes : soins et caractéristiques

Les Phelsumes ou geckos diurnes sont un genre de reptiles appartenant à la famille des Gekkonidae. Découvrez ici ces reptiles.