Impaction chez les reptiles : causes et traitements

04 février, 2021
Découvrez ici quelles sont les causes à l'origine de l'impaction chez les reptiles, afin d'éviter quelques erreurs.

L’impaction chez les reptiles consiste en une obstruction au niveau intestinal, résultant de la consommation de substrat, d’un excès de nourriture ou de tout matériau solide empêchant la sortie des matières fécales. Chez les lézards et les amphibiens, cela est généralement dû à une ingestion accidentelle de sable ou de terre.

La plupart des reptiles, grenouilles et crapauds se nourrissent en bondissant sur leurs proies. Par conséquent, il n’est pas improbable qu’ils finissent par manger des éléments impossibles à digérer. Poursuivez votre lecture si vous voulez savoir comment éviter l’impaction chez ces animaux exotiques,

Les causes de l’impaction chez les reptiles

Nous venons de le voir, l’impaction est l’accumulation de déchets dans l’estomac et / ou les intestins de l’animal. Selon cette définition, presque tout ce qui est solide ou semi-solide peut provoquer une impaction chez un animal exotique.

Parmi les causes d’impaction les plus courantes, nous trouvons les suivantes. Soyez bien attentif, de nombreux tuteurs inexpérimentés négligent en effet souvent certaines de ces erreurs :

  1. Substrats désintégrés. Une terre meuble, du sable fin, de petites pierres et autres éléments libres au milieu sont facilement ingérés par erreur lorsque l’animal chasse.
  2. Proies trop grandes. Métaboliser une énorme proie peut être un véritable défi pour un lézard de taille moyenne. Vous ne devez jamais donner à un reptile un invertébré ou un vertébré plus grand que la taille de sa tête, à l’exception des boas et autres serpents.
  3. Proies avec des exosquelettes trop durs. Les coléoptères ne sont pas de bons aliments vivants pour cette raison. Briser les exosquelettes peut être une tâche difficile pour le système digestif du reptile. Cela, à long terme, peut provoquer un bouchon intestinal.
  4. Températures trop basses. Les reptiles sont ectothermiques. Leur métabolisme est donc totalement dépendant de la température extérieure. Face à un climat trop froid, la digestion s’en trouve difficile. Cela favorise l’apparition de bouchons dans l’intestin et le cloaque.
  5. Déshydratation. Le manque d’eau dans le corps du reptile peut rendre les selles trop dures. Dans ces cas, les excréter peut être impossible pour l’animal.

Les première et deuxième erreurs sont extrêmement courantes. Combien de fois avez-vous vu un gecko dans un terrarium avec un substrat de sable ? Si vous avez un agame barbu ou un gecko léopard avec des pierres ou du sable comme base de l’installation, il est juste question de temps avant que l’impaction ne se produise.

Un gecko sur fond blanc.

Les symptômes

Les premiers signes cliniques de cette pathologie sont un manque d’appétit de la part du reptile et des selles trop dures ou qui contiennent des morceaux de substrat. S’ils ne sont pas traités rapidement, des symptômes plus sévères peuvent apparaître :

  • Tremblements dans les jambes.
  • Régurgitation : cela est très évident dans le cas de nombreux amphibiens car ils peuvent vomir leur propre estomac avant de les avaler à nouveau.
  • Paralysie, léthargie et manque d’appétit chronique.
  • Une zone bleutée au niveau de l’abdomen. Cela correspond au substrat impacté. Nous pouvons l’observer par les transparences épidermiques abdominales de nombreux reptiles.

Au cours des premiers stades, les signes cliniques ne vont pas au-delà d’une constipation naturelle. L’animal peut malheureusement mourir si la pathologie se complique ou si aucune solution n’est trouvée. De nombreuses personnes perdent leurs animaux exotiques pour cette raison et ne trouvent jamais la raison sous-jacente.

Le traitement de l’impaction chez les reptiles

Le meilleur traitement est la prévention. Pour cela, il est essentiel de toujours utiliser un substrat organique pour l’installation de tout reptile exotique, sans exception. Il existe des « sables » d’origine végétale, composés de résidus de cellulose et d’autres matières pouvant être décomposées par le tube digestif de l’animal.

Certains documents vétérinaires indiquent que le sable est l’un des pires substrats possibles pour les reptiles. L’animal avalera progressivement des grains de cette matière inorganique, jusqu’à ce qu’un bouchon se forme, presque impossible à enlever, sauf en cas de chirurgie vétérinaire.

En cas d’impaction légère, l’animal peut être baigné quotidiennement dans de l’eau chaude. Cela active généralement la motilité du système digestif de l’animal, et les matières fécales se libéreront pendant le bain. Une autre bonne option consiste à retirer toute nourriture solide au reptile jusqu’à ce qu’il fasse ses besoins.

Il existe aujourd’hui des substrats de sable organique spécifiques pour les reptiles. En cas d’ingestion, ce matériel peut être métabolisé sans problème.

Un serpent dans un terrarium.

Une erreur très courante

Nous le disions dans les lignes précédentes, ne pas choisir le bon substrat pour l’animal est une erreur très courante chez les maîtres novices. Renseignez-vous avant d’acheter un reptile exotique. Il ne convient en effet pas d’improviser. La santé d’un être vivant est en jeu.

Les cas légers d’impaction chez les reptiles peuvent se résoudre en modifiant les paramètres environnementaux, le régime alimentaire et la routine de bain de l’animal. Malheureusement, si le cadre clinique s’aggrave, il ne reste plus qu’à aller chez le vétérinaire pour effectuer une intervention chirurgicale sur le reptile.

  • Impactation, zoomed. Recogido a 27 de diciembre en https://zoomed.com/wp-content/uploads/Impaction.pdf
  • Jurado González, N. (2019). Reporte de caso: impactación fecal en lagarto ovejero (Salvator merianae) en africam Safari.
  • Albuquerque, I. M. B., Iturrizaga, D. M., Almeida, E. M., & Neto, J. D. M. L. S. (2013). IMPACTACIÓN FECAL EN UNA BOA (BOA CONSTRICTOR)-REPORTE DE CASO. Revista de Investigaciones Veterinarias del Perú, RIVEP, 24(4), 555-560.