Animaux qui marchent sur l'eau

La biophysique et la biomécanique sont les branches de la science chargées de tout décrypter sur la capacité de marcher sur l'eau.
Animaux qui marchent sur l'eau

Dernière mise à jour : 01 juin, 2022

Les membres du règne animal ont réussi à développer diverses capacités étonnantes pour leur survie. Alors que certains animaux volent ou courent à grande vitesse, d’autres marchent sur l’eau. Cette dernière caractéristique peut sembler invraisemblable, mais l’évolution a engendré des techniques étonnantes qui leur permettent de glisser facilement sur une surface liquide.

Les animaux qui marchent sur l’eau appartiennent à divers groupes taxonomiques. Cela signifie que non seulement les spécimens les plus légers sont capables de glisser sur des liquides, mais il existe également des organismes lourds qui réalisent cet exploit incroyable. Continuez à lire cet article et découvrez 7 animaux qui marchent sur l’eau.

Comment ces animaux font-ils pour marcher sur l’eau?

La capacité de se déplacer sur une surface liquide est possible grâce à la composition chimique de l’eau. De manière très simple, chaque molécule de ce liquide est liée à une autre dans une sorte de chaîne continue. Cela permet de générer plusieurs nappes comme s’il s’agissait de trampolines, qui résistent à la séparation et génèrent une tension superficielle.

Pour qu’un objet coule dans l’eau, il lui faut suffisamment de force pour rompre la tension superficielle. Cependant, ce liquide n’est pas aussi résistant et le simple mouvement d’un doigt humain est capable de le traverser. Malgré cela, certains objets légers comme des feuilles ou certains insectes sont capables de flotter à la surface.

Cependant, tous les animaux n’ont pas le poids qu’il faut pour pouvoir marcher sur l’eau. Par conséquent, ils utilisent d’autres stratégies qui leur permettent d’augmenter la surface de contact avec le liquide. Ce qui répartit leur poids et évite de casser la tension superficielle. C’est pourquoi la forme et le nombre de membres sont essentiels pour cette capacité.

Un foulque qui marche sur l'eau.

Quels sont les animaux qui marchent sur l’eau ?

Les animaux qui marchent sur l’eau sont généralement bien connus de la population. En effet, il est facile de les observer dans les flaques ou les lagunes. Cependant, certaines espèces passent inaperçues et presque personne ne connaît leur grande capacité. Pour cette raison, la liste suivante compile certains des spécimens les plus célèbres et les plus incroyables capables de se déplacer sur l’eau.

1. Geckos à queue plate (Hemidactylus platyurus)

Les geckos à queue plate sont de petits reptiles mesurant environ 54 millimètres de long et pesant plus de 6 grammes. En théorie, leur corps devrait pouvoir flotter sans trop de problèmes, mais la répartition de sa masse le fait couler dans l’eau. Malgré cela, l’espèce fait partie des animaux qui marchent sur l’eau, car ils se déplacent à sa surface simplement en courant à grande vitesse.

Selon un article publié dans la revue scientifique Current Biology, les geckos à queue plate sont capables de courir sur l’eau grâce à leurs caractéristiques physiques. Ils possèdent des pattes semi-plates qui augmentent la surface de contact avec l’eau et réduisent le poids de leurs empreintes. De plus, leur peau est hydrophobe et repousse les molécules d’eau, ce qui réduit la friction des mouvements.

2. Grèbe élégant occidental (Aechmophorus occidentalis)

Le grèbe élégant est un oiseau qui mesure un peu plus de 60 centimètres de long pour un poids approximatif de 1,5 kilogramme. Comme d’autres spécimens de son espèce, il est capable de flotter sur l’eau. Mais pendant la saison des amours, on peut le voir courir à la surface.

Cette espèce n’a pas de pieds palmés qui peuvent l’aider à marcher sur l’eau. Cependant, elle présente certaines lobulations qui agrandissent la surface de contact avec le liquide. En plus de cela, cet oiseau est capable de donner des coups de pied plus de 20 fois par seconde. Ce qui lui permet de se déplacer sans trop de difficulté.

3. Dauphins (Delphinus delphis), des animaux qui marchent sur l’eau

Les dauphins mesurent entre 80 et 100 centimètres de long et pèsent plus de 190 kilogrammes. Il est normal de penser qu’il est impossible pour ces animaux de marcher sur l’eau. Mais ils ont réussi à développer cette capacité grâce à leurs caractéristiques physiques. Pour ce faire, ils sortent de l’eau à l’horizontale et bougent leur queue pour tenir quelques secondes.

Cette capacité ne semble pas avoir une réelle fonctionnalité dans leur environnement, puisque la plupart des spécimens qui la présentent sont élevés en captivité. En effet, c’est un comportement qu’on leur enseigne pour attirer l’attention des promeneurs dans les parcs aquatiques. Bien qu’ils puissent aussi l’apprendre par eux-mêmes en observant leurs pairs.

Un dauphin en captivité.

4. Punaise du cordonnier (Gerris lacustris)

Les punaises du cordonnier sont peut-être les animaux qui marchent sur l’eau les plus connus. Ils possèdent 3 paires de pattes de tailles différentes qui les aident à maintenir la tension superficielle de l’eau. En effet, les membres postérieurs ont une forme en “L” qui permet d’agrandir la surface de contact. Ce qui répartit le poids du corps et le maintient à flot.

La deuxième paire de pattes est la plus longue de toutes et sert d’une sorte de rame, car elle se propulse sur l’eau. De plus, ils ont de petits “poils” hydrophobes à leurs extrémités qui repoussent les molécules liquides. Ces structures forment de minuscules poches d’air qui améliorent la flottabilité de l’insecte.

5. Basilic commun (Basilicus plumifrons), l’un des animaux qui marchent sur l’eau

Les basilics sont des lézards originaires d’Amérique célèbres pour leur capacité à courir sur l’eau. Bien qu’ils n’aient pas de caractéristiques physiques notables qui améliorent la flottabilité de leur corps, ils utilisent leur vitesse et leurs jambes incroyables pour traverser le liquide.

Ceci n’est possible que grâce au fait que leurs membres postérieurs ont une sorte de lobe dermique. Ce qui augmente la surface de contact avec l’eau. Cependant, ils restent cachés lorsqu’ils marchent sur terre et ne se déploient que lorsqu’ils commencent à courir.

6. Moustiques (Diptères)

Les moustiques ont également la capacité de marcher sur l’eau. Car leurs membres sont suffisamment longs pour empêcher la tension superficielle de se décomposer. En effet, leurs pattes leur permettent de générer une force de flottabilité 20 fois supérieure à celle de leur corps. Ce qui facilite la prise et la propulsion de l’insecte dans le liquide.

Un moustique.

7. Araignée-radeau (Dolomedes fimbriatus)

L’araignée-radeau tire son nom de sa capacité à marcher sur l’eau. Cet arachnide profite de la longueur de son corps et de la longueur de ses extrémités pour élargir la surface de contact, avec laquelle elle peut flotter sur le liquide. Bien qu’elle reste la plupart du temps hors de l’eau, l’araignée-radeau a également la capacité de s’immerger et de résister sans air pendant près d’une heure.

Comme vous pouvez le voir, il y a beaucoup d’animaux qui marchent sur l’eau. Cependant, tous ne sont pas très connus et il n’est même pas si facile de les voir en action. Malgré tout, il est étonnant de voir que la nature leur fournit d’incroyables mécanismes d’adaptation pour leur survie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les plus petits animaux du monde. Quelles beautés !
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Les plus petits animaux du monde. Quelles beautés !

alors nous surprendre. Nous collaborerons aujourd’hui à cela en vous faisant découvrir les 10 plus petits animaux du monde. Poursuivez votre lectur...



  • Kong, X. Q., Liu, J. L., Zhang, W. J., & Qu, Y. D. (2015). Load-bearing ability of the mosquito tarsus on water surfaces arising from its flexibility. Aip Advances, 5(3), 037101.
  • Clifton, G. T., Hedrick, T. L., & Biewener, A. A. (2015). Western and Clark’s grebes use novel strategies for running on water. The Journal of Experimental Biology, 218(8), 1235-1243.
  • Nirody, J. A., Jinn, J., Libby, T., Lee, T. J., Jusufi, A., Hu, D. L., & Full, R. J. (2018). Geckos race across the water’s surface using multiple mechanisms. Current Biology, 28(24), 4046-4051.
  • Zug, G. (2021) Gecko. Encyclopedia Britannica. Recuperado el 9 de marzo de 2022, disponible en: https://www.britannica.com/animal/gecko