Acariens dans la fourmilière : comment s'en débarrasser ?

Les acariens sont un problème très courant chez ceux qui font de la myrmécologie leur passion. Apprenez ici à vous en débarrasser.
Acariens dans la fourmilière : comment s'en débarrasser ?

Dernière mise à jour : 01 octobre, 2021

Le terme myrmécologie fait référence à une branche de la zoologie qui se consacre à l’étude des fourmis. Cette science devient de plus en plus célèbre. En effet, de nombreuses personnes sont attirées par ces insectes et décident d’en avoir chez elles. Malheureusement, la présence d’acariens dans une fourmilière peut ruiner ce passe-temps.

Ces petits arachnides apparaissent dans une colonie de fourmis sans avertissement et peuvent mettre fin à leur vie en quelques semaines. Si vous voulez savoir comment stopper la croissance des acariens dans la fourmilière, poursuivez donc votre lecture.

Les acariens

Avant d’aborder ce problème, il nous paraît intéressant de décrire brièvement les agents pathogènes qui nous intéressent ici. Tout d’abord, il convient de noter que les acariens (sous-classe Acari) sont des arachnides, c’est-à-dire des invertébrés avec des chélicères, des pédipalpes et 4 paires de pattes ambulantes.

Environ 50 000 espèces ont été décrites, mais il pourrait y en avoir plus de 1 000 000. Ce sont de très petits animaux, mais leur variété morphologique est plus large qu’on ne le croit.

Certains spécimens d’hyménoptères parasites, comme les fourmis, mesurent moins de 0,1 millimètre, tandis que les espèces nuisibles aux cultures, comme par exemple Tetranychus urticae, peuvent être vues à l’œil nu.

Le corps des acaries est divisé en 2 sections : un prosome (céphalothorax) et un opistosome (abdomen). D’autre part, la zone céphalique abrite le gnathosome, qui contient la bouche, les chélicères et les palpes de l’animal. En fonction de son mode de vie, chaque espèce d’acarien disposera d’un appareil buccal adapté au parasitage ou à la vie libre.

À ce stade, il convient de noter que tous les acariens ne sont pas des parasites. Par exemple, Dermatophagoides vit dans des maisons humides et se nourrit de squames de peau humaine, de matière organique microscopique et de moisissures invisibles à l’œil humain. D’autres, malheureusement, se nourrissent de l’hémolymphe de nos fourmis.

De nombreux acariens sont des détritivores, mais d’autres se sont spécialisés dans le parasitage.

Un acarien vu au niveau macroscopique.

Comment se débarrasser des acariens dans la fourmilière ?

Une infestation d’acariens parasites dans la fourmilière se développe lentement mais progressivement. Au début, vous verrez quelques ouvrières avec des « petits points blancs », localisés principalement dans les zones d’insertion des pattes, entre les limites des segments abdominaux et dans l’appareil buccal.

Petit à petit, ces invertébrés se reproduisent et infestent toute la colonie. Étant donné que les acariens adultes se nourrissent du liquide sanguin des fourmis, ce n’est qu’une question de temps avant que les fourmis ne commencent à mourir. Afin d’éviter cela, nous vous montrons quelques astuces pour vous débarrasser des acariens de la fourmilière.

1. Utilisez des acariens prédateurs

Bien que cela semble redondant, il est à noter que certaines espèces d’acariens se nourrissent d’autres acariens. Les plus utilisés pour tuer les ravageurs dans les cultures agricoles appartiennent à la famille des Phytoseiidae, c’est pourquoi ils sont appelés prédateurs des phytoséides.

Amblyseius californicus, par exemple, est une espèce qui se nourrit de nombreux ravageurs. On ne sait pas avec certitude si cette méthode de lutte biologique est efficace pour tuer les acariens dans la fourmilière, mais les résultats préliminaires sont assez prometteurs.

Une fois qu’ils ont attaqué les acariens parasites et qu’il n’en reste plus, les phytoséides ajoutés à la fourmilière devraient mourir.

2. Pour détruire les acariens dans la fourmilière, réduisez l’humidité autant que possible

Des études en laboratoire ont montré que la plupart des acariens meurent lorsque l’humidité relative oscille entre  50 et 60 %. Par conséquent, la première étape est de réduire l’humidité des galeries.

Pour ce faire, le plus approprié est de retirer le système d’hydratation (si la fourmilière en est équipée d’un) ou d’arrêter l’ajout d’humidité manuellement (comme cela se fait généralement dans les modèles de type ytong).

Après cela, il convient de placer une boule de coton très humide dans la zone de fourrageage. En remarquant le gradient d’humidité, les acariens devraient aller vers le coton.

Vous devez changer le coton toutes les 24 heures pour vous débarrasser petit à petit des acariens.

3. Utilisez de l’ail

L’ail est un remède ancien pour se débarrasser des acariens dans de nombreux domaines. La science actuelle remet en question les propriétés acaricides de ce composé, bien que des études préliminaires montrent que cet aliment peut être efficace dans certains contextes.

Ce remède est très simple : placez quelques feuilles d’ail dans la fourmilière et attendez que les animaux infectés aillent vers elles. Certaines personnes soutiennent que cela est inutile… À vous de voir !

4. Utilisez de la terre de diatomées, de l’acide formique, de l’acide oxalique et encore d’autres composés

Certains composés chimiques sont utiles pour tuer les acariens dans la fourmilière. Cependant, vous devez garder à l’esprit ce qui suit : si un agent est assez puissant pour tuer un arachnide, il nuira aussi à un insecte dans une certaine mesure (ou vous-même pendant la manipulation).

Pour cette même raison, nous ne pouvons pas vous recommander en toute conscience d’acquérir des composés chimiques potentiellement dangereux, comme l’acide formique, afin de vous débarrasser de ces parasites. L’achat d’acariens prédateurs et le séchage de la fourmilière seront toujours de meilleures options.

Connaissez-vous les curiosités des fourmis ?

La prévention est le meilleur traitement

Se débarrasser des acariens présents dans une fourmilière peut être une tâche très difficile. Il est donc toujours préférable d’empêcher ces arachnides d’apparaître en premier lieu, et ce, en gardant l’environnement propre et exempt de matière organique en décomposition.

Avant de donner des aliments d’origine animale (insectes morts ou viande) à vos fourmis, congelez-les pendant 24 heures. D’autre part, assurez-vous que tout substrat ou décoration que vous ajoutez dans la fourmilière est spécifique à ces insectes et a été désinfecté.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi les acariens provoquent-ils des allergies ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Pourquoi les acariens provoquent-ils des allergies ?

Les acariens provoquent des allergies chez de nombreuses personnes dans le monde. Bien que ce ne soit pas une image sérieuse, vous devez le savoir.