Comment naissent les escargots ?

La coquille des escargots leur permet de traverser des périodes d'hibernation. Ils s'y enferment au moyen d'une structure en forme de bouchon.
Comment naissent les escargots ?

Dernière mise à jour : 03 octobre, 2021

Les escargots font partie des invertébrés les plus connus en raison de leur coquille. Cette protection sert à couvrir leur corps fragile, généralement très mou et semblable à celui d’une limace. Mais peu nombreuses sont les personnes qui savent comment les escargots naissent et se reproduisent.

En général, le terme « escargot » fait référence aux mollusques de la classe des Gastropoda. Ces mollusques ont une coquille en forme de spirale qui varie d’une espèce à une autre.

De plus, ce groupe a des représentants terrestres, marins et d’eau douce, et la diversité des coquilles est incroyable. Poursuivez donc votre lecture pour découvrir comment les escargots se reproduisent.

Les escargots

L’apparence physique de ces invertébrés ressemble beaucoup à celle des limaces, mais avec une coquille sur le dessus. La texture de leur peau est généralement similaire à celle d’une gelée : elle est flasque et sécrète une substance glissante qui lui permet de bouger (mucus).

Ces spécimens n’ont pas de pattes. Ils se déplacent donc en ondulant leur peau et diminuent les frictions en produisant du mucus.

Concernant la structure de leur coquille, elle est constituée de carbonate de calcium, et l’espace intérieur est généralement suffisamment grand pour que tout l’organisme s’y replie. Grâce à cette protection, l’escargot protège tous ses organes importants, tels que le foie, les poumons, l’estomac, les reins et le cœur.

Au fur et à mesure que l’escargot grandit, sa coquille s’élargit également, c’est donc généralement un moyen indirect idéal d’estimer l’âge d’un spécimen. Si ladite protection est endommagée ou cassée, elle peut être réparée, tant qu’aucun organe vital n’est touché.

Pour sa part, le corps flasque de l’escargot présente des structures sensibles, telles que ses yeux, qui sont situés à l’extrémité des tentacules qui émergent de sa tête. Sa bouche a une structure buccale dentelée – radula – qui fonctionne comme une tronçonneuse et lui permet de ronger aussi bien des feuilles que des pierres avec du calcium.

Les types d'escargots sont très divers.

Comment les escargots se reproduisent-ils ?

La caractéristique exceptionnelle des escargots est que ce sont des spécimens hermaphrodites, ce qui signifie que les deux sexes sont présents chez chacun d’entre eux. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cela ne signifie pas qu’ils peuvent se féconder seuls, ils ont quand même besoin d’un autre escargot pour se reproduire.

La saison des amours de ces invertébrés chevauche généralement les saisons les plus humides de l’année. Et ce, car les jeunes et leurs parents peuvent mieux se déplacer lorsqu’il y a beaucoup d’eau autour d’eux. Ils peuvent ainsi effectuer leur rituel de parade nuptiale sans craindre de se dessécher.

La parade nuptiale et la copulation

La parade nuptiale des escargots n’est généralement pas effusive, mais elle a ses particularités. Pour commencer, les deux spécimens commencent à se toiletter en se frottant la tête pour encourager l’accouplement.

Au moment où ils atteignent le point culminant, ils lancent tous les deux une sorte de dard calcaire qui a pour fonction de stimuler leur organe reproducteur mâle.

Ayant tous deux les deux systèmes reproducteurs, chaque escargot pénètre dans l’orifice reproducteur femelle de son partenaire et échange ses spermatophores. Comme son nom l’indique, cette structure correspond à un sac qui contient le sperme. L’ensemble du processus de parade nuptiale et de copulation peut durer entre 5 et 12 heures au total.

La sélection du père

Comme chez les autres animaux, les escargots ont un processus de sélection pour décider qui sera le père des petits. Ces invertébrés font leur choix après la copulation : ils gardent les spermatophores de plusieurs couples jusqu’à ce qu’ils s’assurent de trouver le meilleur prétendant. Ils utilisent le sperme du père désiré et se nourrissent du reste des spermatophores.

Le choix est essentiel pour ces organismes, car l’accouchement est un processus extrêmement énergivore. Ils s’assurent ainsi que l’usure en vaudra la peine et que leurs petits présenteront les meilleures caractéristiques de l’environnement.

Comment naissent les escargots ?

Une fois que l’individu a sélectionné les spermatozoïdes, ils sont transportés vers l’oviducte (où les ovules seront fécondés). Lors de ce même événement, les ovules sont recouverts d’une couche calcaire qui va durcir au contact de l’air. Cela signifie que les escargots ont un type de reproduction ovipare basé sur la ponte d’œufs fertiles.

La ponte a lieu entre 10 ou 30 jours après la fécondation, les parents ont donc le temps de construire un petit nid pour y déposer leurs œufs. Le moment venu, l’escargot libère entre 50 et 150 œufs dans son environnement de 20 à 40 heures. Ce processus est si pénible qu’il se repose généralement dans sa coquille à la fin de la ponte.

L’incubation des œufs se déroule sur une période de 10 à 25 jours. L’éclosion dépendra de la température et de l’humidité du nid.

À l’éclosion, les jeunes sont maintenus dans le nid et se nourrissent de leur jaune et de leur carapace, afin d’obtenir les nutriments nécessaires à leur survie. Au bout de 10 jours, ils quittent leur nid pour vivre leur indépendance.

Les escargots naissent-ils avec leur coquille ?

Les escargots naissent avec une coquille fine et transparente. Cependant, afin de renforcer cette protection, ils ont besoin de consommer du calcium, un nutriment qu’ils obtiennent en se nourrissant des coquilles qui viennent de se briser.

Cela leur permet non seulement de durcir leur carapace, mais aussi d’augmenter leur taille. Un point nécessaire pour survivre dans l’environnement.

Bien que cela semble étrange, la coquille est une partie fondamentale du corps des escargots. Le manteau de leur peau sécrète le revêtement qui durcira avec le temps. Lorsque le calcium est abondant, le gastéropode peut produire ou réparer sa coquille.

Les coquilles des escargots conservent une forme hélicoïdale due à la disposition interne de leurs organes. En fin de compte, le manteau est un pli de peau qui protège l’intérieur, c’est pourquoi ce motif apparaît sur la coquille lorsque cette dernière est sécrétée.

Quelques escargots nouveaux-nés.

Le cycle de vie des escargots n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Il existe de nombreuses exceptions. Quoi qu’il en soit, leur superbe capacité à sécréter leur propre bouclier en fait des organismes d’apparence curieuse. Chaque être vivant a sa façon particulière d’émerveiller nos sens et les escargots le démontrent.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que mangent les escargots ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Que mangent les escargots ?

Si vous voulez savoir ce que mangent les escargots, sachez que leur alimentation dépend beaucoup de l'environnement qu'ils ont colonisé.



  • Naranjo-García, E. (2014). Biodiversidad de moluscos terrestres en México. Revista mexicana de biodiversidad, 85, 431-440.
  • De la Piedra, R. (2005). Biología del caracol (Helix aspersaMuller) y propuesta de instalación de un criadero mixto modificado. Tesina de Médico Veterinario. Lima: Universidad Nacional Mayor de San Marcos.
  • Castillejo, J. (1986). Caracoles terrestres de Galicia. Familia Helicidae (Gastropoda: Pulmonata). Universidad de Santiago de Compostela, Lugo.
  • Díaz, J. L., Aguirre, J. C., Mejía, G., & Martínez, E. (2007). Reproducción y genética del caracol terrestre “Helix aspersa”. Revista CES Medicina Veterinaria y Zootecnia, 2(2), 78-88.
  • Ramírez, R., Borda, V., Romero, P., Ramirez, J., Congrains, C., Chirinos, J., … & Mejía, K. (2012). Biodiversidad y endemismo de los caracoles terrestres Megalobulimus y Systrophia en la Amazonia occidental. Revista peruana de biología, 19(1), 59-74.