Comment surmonter la peur des araignées ?

03 septembre, 2020
Le trouble arachnophobie existe bel et bien. Il correspond à la peur irrationnelle des araignées. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pour la surmonter.

Les arachnoïdes sont des invertébrés fascinantes. Ces petits animaux présentent des formes diverses, des habitudes de chasse impressionnantes, ainsi que des comportements qui, dans bien des cas, fascinent les plus curieux. Pourtant, il existe malheureusement des personnes qui souffrent d’une pathologie nommée arachnophobie. Cette peur irrationnelle des araignées est relativement répandue et nous souhaitons vous donner quelques conseils pour la surmonter.

D’autre part, il est important de préciser que l’auteur de cet article n’est pas un psychologue, par conséquent, dans le cas de phobies de nature sévère, il est toujours recommandé de consulter tout d’abord un spécialiste.

A propos des araignées…

Il s’agit d’une classe d’arthropodes chélicérates qui comprend beaucoup plus d’êtres que l’araignée typique à huit pattes. Dans ce groupe, nous trouvons, entre autres, les araignées typiques, les tarentules, les tiques, les Thelyphonides et les amblypyges. Malgré la diversité de leurs formes, ils partagent tous quelques caractéristiques :

  • Ils possèdent deux zones corporelles distinctes : le prosome (céphalothorax) et l’opisthosome (abdomen).
  • Ils possèdent une paire de chélicères, des pièces buccales qui brisent la nourriture
  • Tous présentent quatre paires de membres, et souvent leurs membres antérieurs ont des formes différentes selon leur fonction
  • Ils sont ovipares, et se nourrissent principalement d’insectes

Malgré la peur qu’ils peuvent générer, avez-vous déjà ressenti une certaine curiosité pour ces invertébrés fascinants ? Voici maintenant quelques astuces pour surmonter la peur des araignées.

Un enfant qui n'a pas peur des araignées.

Comment surmonter la peur des araignées ?

Tout d’abord, il est essentiel de différencier la peur et la phobie. Avoir peur des araignées est relativement normal puisqu’il s’agit ni plus ni moins d’un mécanisme évolutif. En effet, les êtres humains ont une peur innée de certains animaux qui peuvent leur faire du mal. Et certaines araignées et tarentules ont des poisons très puissants.

En revanche, la phobie présente des symptômes beaucoup plus graves, tels que la transpiration, les nausées, des crises d’anxiété, la tachycardie ou la paralysie, à la vue d’une araignée. Dans ces cas, consulter un psychologue sera toujours la meilleure option. Il s’agit de troubles plus sérieux qui nécessitent une aide professionnelle.

Néanmoins, il existe une petite astuce que vous pouvez faire de façon sûre et autonome et qui vous aidera à surmonter cette peur irrationnelle des araignées.

La thérapie de l’exposition

La thérapie de l’exposition consiste essentiellement à mettre fin aux comportements d’évitement. De façon innée, l’être humain fuit les situations qui génèrent des sensations négatives. Dans ce cas, celui signifie ne pas vouloir voir d’araignée dans aucune réalité, ni en dessins ni dans les films.

Il s’agit effectivement d’une solution momentanée puisqu’elle permet à la personne de ne plus sentir de stress et d’anxiété en s’éloignant du centre du problème. Mais, avec le temps, les peurs augmentent et le rejet est d’autant plus grand.

Par conséquent, la thérapie de l’exposition tente de rompre complètement cette dynamique: pour surmonter une peur, il faut l’affronter. Cela ne veut pas dire qu’il faut exposer une personne arachnophobe dans une piscine remplie d’araignées. Mais il s’agit plutôt de s’exposer de manière progressive à son existence.

Pour cela, il faut suivre certaines étapes qui habitueront la personne avec le temps, et surtout, avec beaucoup de patience :

  • Commencer à regarder des dessins avec des araignées pendant de courtes périodes (deux ou trois minutes par jour) est un bon point de départ. Il est important de ne pas fuir le sentiment d’anxiété que cela génère (à condition que le stress soit modéré), il faut essayer de l’accepter
  • Ensuite, s’aventurer à regarder des vidéos ou des documentaires qui exposent des curiosités et des faits sur les arachnides. Personnellement, nous recommandons de fixer l’attention sur des genres d’araignées comme les saltiques ou les tarentules. Ce sont des araignées à l’apparence relativement agréable, certains diront même qu’elles sont jolies
  • La dernière étape consiste à interagir avec une araignée. Certaines espèces de tarentules, comme le genre Brachypelma, sont complètement inoffensives et n’attaquent que rarement. Dans des environnements contrôlés, et en présence de spécialistes, apprendre à manipuler une araignée est la dernière étape pour démontrer que la peur a été vaincue
La tête d'une araignée saltique.

Surmonter la peur des araignées est une source de fierté

Surmonter la peur des araignées n’a que des effets positifs. Cela permet de découvrir et d’apprécier l’un des invertébrés les plus fascinants du monde animal. De plus, les araignées sont de bons compagnons car elles se nourrissent de moustiques et autres insectes porteurs de maladies.

 

  • Arachnida, wikipedia. Recogido a 23 de junio en https://es.wikipedia.org/wiki/Arachnida.
  • Psicoactiva, terapia de exposición. Recogido a 23 de junio en https://www.psicoactiva.com/blog/la-terapia-de-exposicion-en-que-consiste/.