Curiosités relatives aux tarentules géantes

Les tarentules géantes suscitent la terreur depuis toujours. Sachez-en plus ici sur ces invertébrés.
Curiosités relatives aux tarentules géantes

Dernière mise à jour : 07 janvier, 2021

Du point de vue de la taxonomie, les tarentules géantes font partie de la famille des Theraphosidae. Ce terme vient du grec et signifie bête de lumière, bien que curieusement il s’agit surtout d’animaux nocturnes.

Il ne fait aucun doute que ces imposants arthropodes ont suscité une véritable terreur tout au long de l’histoire de l’humanité. De nombreuses personnes décident néanmoins d’en avoir comme animaux de compagnie.

Il ne s’agit pas d’une idée tirée par les cheveux si vous faites attention à leurs poils piquants. Nous vous invitons ici à découvrir quelques curiosités sur les tarentules géantes.

Tarentule de Goliath : la plus lourde

Theraphosa blondi, également connue sous le nom de tarentule goliath ou tarentule mangeuse d’oiseaux, est la tarentule la plus lourde de toute la famille des Theraphosidae. Elle peut facilement atteindre 170 grammes et mesurer plus de 30 cm – si nous incluons les pattes.

Le nom de mangeur d’oiseaux provient d’une ancienne gravure du XVIIIè siècle où une araignée d’une autre espèce dévore un colibri. En général, toutes les tarentules du genre Theraphosa reçoivent ce surnom, bien qu’en réalité elles aient tendance à se nourrir d’autres insectes plus petits qu’eux.

Une tarentule géante.
Un spécimen du genre Teraphosa.

La curieuse défense de la tarentule goliath

Malgré leur apparence effrayante, les tarentules géantes ont également des prédateurs. Dans le cas de la tarentule goliath, son plus grand prédateur est le coati.

Lorsqu’une tarentule détecte leur présence, elle commence à frotter ses pattes avant qui sont couvertes de harpons piquants. Si le prédateur s’approche trop près, la tarentule goliath écarte rapidement ses pattes et libère ces poils urticants, provoquant une grande irritation et faisant fuir son prédateur.

Une curiosité supplémentaire sur la tarentule goliath est qu’elle utilise ces mêmes harpons pour couvrir son frai. Ce dernier peut contenir entre 50 et 150 œufs.

Une fois nés, les jeunes resteront avec leur mère pendant deux à trois ans, jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge adulte. Ces arthropodes vivent très longtemps : les femelles vivent jusqu’à 30 ans et les mâles 16.

Theraphosa Stirmi

Comme son parent la tarentule goliath, Theraphosa Stirmi, également connue sous le nom de mangeur d’oiseaux Goliath de Bourgogne, peut atteindre une grande taille. Des spécimens dépassant les 30 centimètres de longueur ont été identifiés en captivité.

Cette espèce n’est toutefois pas aussi lourde que Theraphosa blondi. Elle ne pèse qu’environ 100 grammes en moyenne. Uune femelle en captivité pèse 150 grammes.

Les sifflets menaçants de Theraphosa Stirmi

Theraphosa Stirmi est l’une des tarentules géantes qui a également la capacité de lancer ses dards piquants à ses ennemis. Elle dispose également d’une autre stratégie pour les effrayer – ou du moins essayer.

Lorsque la tarentule mangeuse d’oiseaux de Bourgogne se sent menacée, avant d’attaquer, elle émet un sifflement aigu pour avertir le prédateur qu’elle l’a vu et qu’elle n’hésitera pas à utiliser ses armes défensives.

Les tarentules géantes sont aveugles

Contrairement aux autres araignées – comme les araignées sauteuses – les tarentules géantes se caractérisent par le fait qu’elles sont aveugles. Elles peuvent voir divers degrés de lumière et de mouvement, mais leurs ocelles sont des structures d’observation très primaires.

Pour compenser ce manque de vue, ces animaux ont un grand sens du toucher, grâce à leurs pattes sensibles et à leurs poils spéciaux qui les recouvrent sur et sous le corps. Grâce à eux, les tarentules savent quel type de proie se trouve à proximité et leur taille. Elles peuvent même savoir si un spécimen dangereux s’approche.

Les capacités aquatiques des tarentules géantes

Au sein de la famille Theraphosidae, à laquelle appartiennent les tarentules géantes, il existe un genre appelé Hysterocrates. Au sein de ce dernier, nous trouvons l’espèce Hysterocrates gigas.

Ces tarentules possèdent l’étrange capacité de nager et de plonger. Grâce à cette qualité, elles peuvent capturer des poissons dans l’eau qui complètent leur alimentation variée d’insectes, de petits mammifères et d’oiseaux.

Par ailleurs, ce groupe d’araignées, bien que venimeux, n’est pas problématique ni mortel pour l’homme. Une morsure est toutefois vraiment douloureuse en raison de la taille des chélicères. Elles n’ont pas de poils urticants, mais elles sont beaucoup plus agressives que les autres tarentules.

Une tarentule géante.
Un spécimen du genre Hysterocrates.

Les tarentules géantes comme animaux de compagnie

De nombreuses espèces de tarentules sont aussi des animaux de compagnie. Il convient toutefois, avant de décider d’en posséder une, de s’informer correctement sur toutes les exigences de cet invertébré : il ne s’agit pas d’un arthropode facile à garder en captivité.

Enfin, il convient de noter que ce ne sont pas des animaux à caresser ou à toucher : les tarentules sont plutôt à collectionner. Si vous ne pensez pas pouvoir prendre soin d’une tarentule, mais que vous souhaitez tout de même avoir un animal exotique, il sera préférable d’opter pour d’autres espèces.

Cela pourrait vous intéresser ...
Gecko à crête : soins et caractéristiques
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Gecko à crête : soins et caractéristiques

Le gecko à crête est un reptile fascinant. Proche physiquement de l'image que nous avons du dragon, il est aussi très docile.