Découvrez 5 curiosités sur les oursins

Les échinoïdes, communément appelés oursins, sont une classe de l’embranchement des échinodermes. Sachez-en plus sur ces animaux.
Découvrez 5 curiosités sur les oursins

Dernière mise à jour : 04 janvier, 2021

Les échinoïdes, communément appelés oursins, sont une classe de l’embranchement des échinodermes. Ces animaux sont très différents des autres groupes, principalement en raison de leur corps radialement segmenté plutôt que de l’arrangement bilatéral typique.

Ces petits animaux ne vivent que dans les océans, comme le reste des animaux de la même classe. Ils n’ont jamais colonisé les eaux douces. Il faut donc aller en mer pour les observer et avec un équipement de plongée, c’est encore mieux ! Découvrez donc cinq curiosités sur ces êtres.

1. Les épines des oursins font partie de leur squelette

L’une des plus grandes curiosités des oursins est qu’ils ont un endosquelette. Toutefois, il ne s’agit pas d’animaux vertébrés mais d’invertébrés, car ils n’ont pas de colonne vertébrale ou de développement embryonnaire comme celui des mammifères ou des oiseaux par exemple.

Les oursins ont un squelette formé de plaques soudées les unes aux autres sous l’épiderme, ce qui empêche le mouvement. Ces plaques sont également appelées osselets calcaires. Chez d’autres types d’échinodermes – comme les étoiles de mer – ces plaques sont articulées et permettent à l’animal d’effectuer des mouvements.

Très souvent, mais pas toujours, les osselets calcaires possèdent des épines ou des tubercules qui sortent à travers l’épiderme. Il s’agit de la raison pour laquelle de nombreux oursins ont une apparence épineuse caractéristique.

Des squelettes d'oursins.

2. Ils ont des pieds !

Bien que l’endosquelette des oursins empêche le mouvement de l’animal, cela ne signifie pas que ce dernier ne puisse pas bouger. La caractéristique la plus importante et exclusive de ce groupe d’animaux est la présence d’un système aquifère ou ambulatoire.

À l’intérieur de leur corps, appelé cœlome, il y a un système de tubes ou de canaux avec des appendices associés qui sortent vers l’extérieur. Ces canaux sont remplis d’eau salée grâce à une plaque d’endosquelette spéciale appelée madréporite, située sur la partie supérieure de l’oursin, à côté de l’anus.

L’eau de mer pénètre dans l’oursin par la plaque madréporite. Cela donne de la turgescence à leurs pieds tubulaires. Grâce à un système nerveux rudimentaire, cette turgescence permet à ces animaux de se déplacer, quoique lentement.

3. Certains oursins possèdent des poisons mortels

Les échinoïdes possèdent des structures appelées pédicellaires, qui se trouvent autour des épines dans toute la région supérieure de l’animal. Ces formations peuvent avoir diverses fonctions, parmi lesquelles la défense, l’alimentation ou le nettoyage.

Chaque pédicellaire se compose de trois parties : la tête, le cou et le pendule. La tête possède généralement trois osselets calcaires et à l’intérieur se trouvent des cellules sensibles.

Normalement, les pédicellaires se chargent exclusivement du nettoyage de l’oursin. Grâce à eux, l’animal palpe la surface de son corps à la recherche d’éventuels parasites qui s’y seraient installés.

Par ailleurs, les pédicellaires contiennent parfois des glandes venimeuses qui s’activent de manière défensive. Lorsqu’une personne tente d’attraper un oursin venimeux ou marche accidentellement dessus, l’invertébré injecte un poison très douloureux, et même mortel.

4. Ils respirent par les branchies

Comme les poissons, les oursins respirent par les branchies. Mais contrairement à eux, ces invertébrés peuvent également excréter des déchets à travers elles.

Autour de la bouche, dans la partie inférieure, ces animaux possèdent cinq branchies qui sont des évaginations du cœlome. Ils effectuent à travers elles l’échange gazeux avec l’eau salée. Les branchies servent par ailleurs à éliminer certaines substances qui ne sortent pas par l’anus.

5. L’étrange bouche des oursins

À l’intérieur du corps et à côté de l’ouverture qu’est la bouche des oursins, se trouve une structure appelée la lanterne d’Aristote. Celle-ci est composée de cinq dents qui, avec l’endosquelette et les muscles environnants, la soutiennent.

Les oursins utilisent la lanterne d’Aristote pour gratter les algues sur le substrat ou pour rompre la nourriture en plus petits morceaux. Ils l’utilisent également pour s’accrocher au sol ou pour escalader certaines surfaces.

La bouche des oursins communique avec le tube digestif qui est constitué d’un gros estomac. Elle communique aussi avec l’anus dans la zone supérieure.

Il s'agit d'un oursin.

Il ne fait aucun doute que les oursins sont des animaux spectaculairement étranges. Si nous explorions les différentes espèces existantes, les curiosités relatives aux oursins seraient presque infinies.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le monde fascinant des ammonites fossilisées
My AnimalsRead it in My Animals
Le monde fascinant des ammonites fossilisées

Nous avons tous déjà observé un fossile d'ammonite car ils sont répandus sur toute la planète... Quelles sont les caractéristiques de ces ammonites ?



  • Kotpal, R. L. (2012). Modern text book of Zoology: Invertebrates. Rastogi Publications.
  • Steneck, R. S. (2013). Sea urchins as drivers of shallow benthic marine community structure. In Developments in Aquaculture and Fisheries Science (Vol. 38, pp. 195-212). Elsevier.