4 comportements curieux des éléphants en liberté

01 juillet, 2020
Toutes les espèces animales font preuve de comportements et de caractéristiques différents lorsqu'elles se trouvent dans un environnement favorable. Cela facilite leur reconnaissance et leur étude par le monde scientifique. Nous pouvons ainsi les connaître davantage !
 

Les éléphants en liberté ont la capacité de développer pleinement leur comportement éthologique. Cela permet de découvrir de nombreuses attitudes qui sont représentatives de cette espèce à l’état naturel.

4 comportements curieux des éléphants en liberté

Comportement anti-prédateur

En raison de leur taille et de leur nature grégaire, les sociétés matriarcales d’éléphants ne sont généralement pas la proie des prédateurs. Si certains membres devaient être en danger, il s’agirait des progénitures.

Des éléphants en liberté

De même que les ongulés, les éléphants nouveau-nés sont capables de marcher rapidement, et peuvent ainsi maintenir le rythme de la troupe. Cependant, ils restent vulnérables face à l’attaque de prédateurs, surtout s’ils se séparent du groupe.

Les adultes font généralement face à ces menaces en dissuadant le carnivore en question : ils le harcèlent en groupe jusqu’à ce qu’il prenne la fuite. Par contre, ils ne sont pas souvent attentifs au danger, et peuvent donc être surpris.

Toutefois, les mâles adultes en bonne santé sont imposants, et leur seule présence suffit souvent à effrayer tout prédateur. D’autant plus qu’il s’agit d’une espèce pacifiste la plupart du temps.

 

Comme les jeunes, les adultes malades ou blessés sont plus susceptibles de prendre du retard et de subir des attaques. Pour cette raison, le comportement social des éléphants consiste notamment à aider les membres les plus faibles du troupeau.

Nous pouvons affirmer que la pression des prédateurs -en dehors de la chasse humaine- n’est pas un facteur décisif sur le contrôle des populations d’éléphants.

Le fourrage ou la recherche de nourriture

Il existe des éléphants dans une grande variété d’habitats. Leur régime alimentaire peut donc être très divers. Le fourrage comprend tout, des herbes et des fruits, des écorces, en passant par des racines, des feuilles et des branches. La combinaison de la trompe, d’une langue puissante et d’un corps robuste, leur permet de se nourrir à la fois de petites plantes et d’arbres.

 

Facteurs qui influencent le fourrage

  • L’âge : la capacité de se nourrir de manière aussi variable s’affine au fur et à mesure que l’animal grandit. Au début, les progénitures s’alimentent exclusivement de lait. Mais, peu à peu, les petits goûtent d’autres aliments tout en maintenant la lactation jusqu’à l’âge de 2 ans
  • Le sexe : il existe un dimorphisme sexuel chez les éléphants qui favorise le mâle. Cela avantage ainsi les possibilités d’alimentation

D’autre part, les études démontrent que les groupes de mâles sont beaucoup moins sélectifs dans la recherche de nourriture que les femelles. Les mâles cherchent la quantité, alors que les femelles optent pour la qualité. Cela pourrait avoir un lien avec l’amélioration de la qualité du lait produit pour les éléphanteaux.

 

Comportement reproductif des éléphants en liberté

Les mâles et les femelles s’accouplent avec plus d’un individu pendant la période reproductiveMalgré cela, les femelles n’ont généralement qu’une seule progéniture par gestation.

Ce système d’accouplement multiple est connu sous le nom de polygynie ou polygamie.

Par ailleurs, les femelles offrent une protection à leurs progénitures durant les 10-15 premières années de leur vie. Plus précisément, jusqu’à la maturité sexuelle dans le cas des femelles, et jusqu’à la période de dispersion dans le cas des mâles.

 

Au moment de la parade, les éléphants mâles ne sont pas obligés de se montrer. Mais il a été observé qu’ils sont plus dominants sur le plan de la reproduction que ceux qui ne le font pas. Cette phase se caractérise par une posture hautaine et agressive. Leur tête se redresse, les oreilles se tendent et la poitrine se gonflent.

Comportement de jeu des éléphants en liberté

Le “jeu” entre les animaux n’a pas de fonction vitale, mais il sert à préparer les individus face à des situations inattendues ou stressantes. Bien que l’on observe des jeunes éléphants porter des brindilles, courir partout ou encire chasser de petits animaux, on sait peu de choses sur les jeux de cette espèce.

On ne sait pas précisément quels sont les jeux des éléphants en liberté
 

La seule chose que l’on sait, c’est que les mâles ont une façon de jouer plus agressive. Ils déclenchent généralement de fausses bagarres avec d’autres spécimens mâles du même âge, et même avec des mâles d’autres troupeaux familiers. En revanche, les femelles ont des rencontres plus pacifistes, souvent avec des femelles plus jeunes.

 

  • Fowler M, Mikota S. Biology, Medicine, and Surgery of Elephants. Hoboken: John Wiley & Sons; 2008.