Les différences entre le hérisson et le porc-épic

Les pics constituent un mécanisme de défense efficace, qui s'est développé chez divers groupes d'animaux. Il est donc possible que vous confondiez certaines espèces. Après avoir lu cet article, vous ne vous tromperez plus.
Les différences entre le hérisson et le porc-épic

Dernière mise à jour : 10 juillet, 2021

Les hérissons et les porcs-épics sont des mammifères quadrupèdes avec des pics. Pour cette raison, on pense généralement qu’il s’agit du même animal et que les deux termes peuvent s’interchanger. Cependant, les espèces de hérisson et de porc-épic sont deux espèces différentes qui présentent de très nombreuses différences.

En réalité, ces deux espèces ne sont même pas liées. Leur apparence et leur mode de vie sont bien différents. Si vous souhaitez apprendre à identifier correctement ces animaux, nous vous invitons à poursuivre la lecture de cet article.

Les différences dans la classification du hérisson et du porc-épic

Sous les désignations de hérisson et de porc-épic se trouvent un grand nombre d’espèces de mammifères. Les hérissons appartiennent à la sous-famille des Erinaceinae, au sein de la famille des Erinaceidae. On trouve 16 espèces différentes qui sont incluses dans 5 genres.

Malgré leur apparence superficielle, les hérissons ne sont pas des rongeurs. En revanche, les porcs-épics le sont.

Ces derniers appartiennent à deux familles différentes : les Hystricidae et les Erethizontidae. La famille des Hystricidae comprend les porcs-épics de l’Ancien Monde, qui se composent de 11 espèces différentes. La famille des Erethizontidae correspond aux porcs-épics du Nouveau Monde et comprend 18 espèces.

Comme déjà mentionné, les hérissons et les porcs-épics ne sont pas liés. Ils appartiennent à deux superordres de mammifères différents : alors que les hérissons font partie de Laurasiatheria, les porcs-épics appartiennent à Euarchontoglires.

Il n’y a que 4 superordres de mammifères, qui se sont séparés au cours de l’évolution il y a des millions et des millions d’années. Le fait que les animaux de cet article fassent partie de 2 super-ordres différents illustre à quel point ils ont peu à voir les uns avec les autres.

D’autre part, il convient de mentionner d’autres êtres qui sont souvent confondus avec les hérissons et les porcs-épics. Les tenrecs et les échidnés sont des animaux épineux similaires, mais non apparentés, qui ont acquis leurs pics de manière indépendante. Ces mammifères représentent un cas clair de convergence évolutive.

Un tenrec.
Un tenrec.

Répartition géographique et habitat

Les hérissons ont une aire de répartition très large. Ils occupent naturellement la majeure partie de l’Europe, de l’Asie et de l’Afrique. De plus, ils ont été introduits dans d’autres parties de la planète par les humains.

Les porcs-épics de l’Ancien Monde sont répartis dans toute l’Afrique, l’Asie et l’Italie. Donc, si vous trouvez un mammifère épineux en Europe – à moins que vous ne soyez dans la péninsule italienne – il s’agit très probablement d’un hérisson.

Les éréthizontidés sont plus typiques de l’Amérique du Sud et de l’Amérique centrale, mais on trouve certaines espèces au Mexique, aux États-Unis et au Canada. Ces rongeurs sont faciles à différencier des autres porcs-épics par leurs habitudes et leur apparence.

Les deux groupes de mammifères sont capables de prospérer dans des habitats très variés. Certaines de ses espèces sont plus strictes en matière de besoins écosystémiques, mais beaucoup d’autres sont des espèces généralistes. On les trouve dans les forêts, les savanes, les prairies, les zones agricoles, etc.

Les différences physiques entre le hérisson et le porc-épic

Les hérissons sont généralement de petits animaux. Bien que cela varie légèrement selon les espèces, ils mesurent généralement entre 15 et 30 centimètres de long et pèsent moins d’1 kilogramme.

Ces mammifères ont un corps dodu, un museau pointu et des pattes et une queue très courtes. Les pics sont situés uniquement sur la partie dorsale du corps, tandis que le visage, les pattes et les parties ventrales sont clairs.

Très différents des précédents, les porcs-épics du Nouveau Monde sont presque entièrement recouverts de pics, ce qui leur donne un aspect dense et impénétrable. Seuls les pattes, le nez et la queue ou une partie de la queue restent dégagés.

Ces rongeurs sont plus gros et plus robustes que les hérissons. Leur tête est petite et arrondie, et comprend un gros nez généralement bulbeux. Ils ont des longs membres, et la queue, qui est préhensile, est très développée.

Enfin, les hystricidés sont plus grands que les précédents, car ils ont tendance à mesurer entre 60 et 90 centimètres. Leur apparence est celle d’un grand rongeur quadrupède et robuste. Leur tête est volumineuse et ronde et ils ont quatre membres forts et longs.

Les pics de ces animaux sont extrêmement longs. De plus, ils ne sont situés que dans la moitié arrière du corps, couvrant le dos et le contour de la queue, qui est généralement courte et large.

Un porc-épic de Malaisie.
Un porc-épic.

Des pics différents

Les pics sont la caractéristique la plus frappante partagée par ces animaux. Tous ont leur origine dans les poils typiques des mammifères. Ils sont donc constitués de kératine. De plus, ils sont associés à des muscles qui permettent leur mouvement.

Malgré cela, les pics se sont développées indépendamment chez les espèces de hérisson et de porc-épic et présentent des différences. Ceux des porcs-épics sont généralement plus longs que ceux des hérissons et plus variables. Dans certains cas, ils mesurent 30 centimètres de long.

Ces pics peuvent être circulaires ou aplatis. Ils sont très aiguisés et sont généralement difficiles à enlever. Mais ils peuvent aussi se détacher du corps du porc-épic et se briser facilement.

Les porcs-épics agitent leurs pics pour produire un bruit menaçant. S’ils sont ignorés, ils se précipitent sur l’agresseur afin de le clouer ou de le faire fuir. Ces pics ont donc un rôle défensif.

Les pics des hérissons sont plus courts et assez uniformes sur tout le corps. De plus, ils sont beaucoup moins tranchants et ne se détachent pas.

Face à une menace, les hérissons ont une stratégie moins active. Bien qu’ils hérissent également leurs pics, ils roulent en boule et restent immobiles, couvrant leurs parties vulnérables et attendant que le danger passe. Leurs pics peuvent aussi jouer le rôle d’armotisseurs. 

Alimentation et comportement

Alors que les porcs-épics et les hérissons de l’Ancien Monde sont éminemment terrestres, les porcs-épics du Nouveau Monde sont arboricoles. Leur queue préhensile, leur posture plus droite et leurs pattes adaptées à l’escalade en sont la preuve.

Concernant leur alimentation, les porcs-épics sont principalement herbivores. Mais ils peuvent consommer occasionnellement des petits animaux ou des charognes.

En revanche, les hérissons sont omnivores. Les insectes constituent une partie très importante de leur alimentation, mais ils consomment également d’autres petits animaux, des charognes, divers légumes et des champignons.

Ces deux groupes de mammifères sont principalement nocturnes et assez timides. Ils évitent ainsi certains de leurs prédateurs.

Il existe de nombreuses différences entre le hérisson et le porc-épic.
Un hérisson.

Toutes ces espèces sont fascinantes. Bien qu’ils portent des armes défensives tranchantes, ce ne sont pas des mammifères dangereux, à moins qu’ils ne soient dérangés. Nous devons toujours traiter toute forme de vie avec respect.

It might interest you...
Les 5 meilleurs jouets pour hérissons
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Les 5 meilleurs jouets pour hérissons

Bien qu'il existe peu de jouets spécifiques pour les hérissons, l'imagination peut facilement combler cette lacune commerciale.