Pikas ou lièvres siffleurs : habitat et caractéristiques

Les pikas ou lièvres siffleurs sont en voie d'extinction. Sachez-en plus ici sur ces animaux fascinants.
Pikas ou lièvres siffleurs : habitat et caractéristiques

Dernière mise à jour : 03 avril, 2021

On dit que des créatures à fourrure avec le visage d’un ours en peluche ont souvent été observées dans les hautes montagnes rocheuses et les prairies vertes de Tianshan, au nord-ouest de la Chine. Il s’agit des pikas ou lièvres siffleurs.

Ces animaux fascinants se cachent parmi les rochers et émettent un sifflement pour attirer l’attention de leurs compagnons. C’est la raison pour laquelle ils sont notamment connus sous le nom de lièvres siffleurs.

Nous vous apportons aujourd’hui toutes les informations nécessaires sur ce très petit mammifère, parfois baptisé Pika, parfois lièvre siffleur. D’où vient cette caractéristique particulière du sifflement ? Nous répondons à cette question et à bien d’autres des les lignes suivantes.

Que sont les pikas ou lièvres siffleurs ?

Les lièvres siffleurs sont de petits mammifères qui vivent dans les montagnes. Ils appartiennent au genre Ochotona, un groupe de mammifères lagomorphes de la famille des Ochotonidae. Ces beaux animaux ont à la fois l’apparence d’une petite souris et d’un lapin.

Leur sifflement particulier qu’ils émettent de temps à autres est à l’origine de leur surnom. Nous les trouvons dans certaines régions d’Asie et en Europe où ne vit qu’une seule espèce, Ochotona pusilla. D’autres espèces vivent en Amérique du Nord.

Un pika sur un rocher.

Leurs caractéristiques

Les lièvres siffleurs ne sont ni des souris ni des lapins. Ils appartiennent à ces deux mondes. Voici quelques-unes de leurs caractéristiques :

  • Les pikas mesurent entre 12 et 30 centimètres, et pèsent entre 100 et 300 grammes.
  • Ils ont un pelage doux et abondant avec des couleurs différentes – selon les espèces.
  • Leurs oreilles sont rondes, tout comme leurs yeux. Ces animaux ont un visage avec un museau court et étroit, et une bouche semblable à celle d’une souris.
  • Ce lagomorphe a de petits membres, qu’il s’agisse de ses pattes arrière ou de ses mains, ainsi qu’une queue très courte difficile à voir.
  • La fonction du sifflement qu’émettent les Pikas est multiple. Ils utilisent en effet des tons différents pour avertir de la présence de prédateurs, pour communiquer ou pour se reproduire.
  • Ces animaux sont difficiles à voir.
  • De nombreuses espèces appartenant à ce taxon sont en danger d’extinction.

L’habitat des lièvres siffleurs

Les lièvres siffleurs se trouvent dans les régions de climat froid et de montagnes rocheuses. Il existe cependant des espèces qui vivent dans les zones boisées. Que ce soit sur les rochers ou dans les bois, leur objectif est de construire leur maison. Il se cachent donc dans des terriers peu profonds, y déposent leur nourriture et la stockent.

Il s’agit par ailleurs de créatures qui vivent en communauté. Elles collaborent en effet avec tous les autres pikas pour la collecte de nourriture et dans le travail de protection contre les prédateurs, tels que les oiseaux de proie et les mammifères carnivores. Ces animaux mangent des feuilles de brousse, des légumes séchés et des graines.

Un détail curieux au sujet de la territorialité des lièvres siffleurs est qu’ils peuvent être agressifs entre eux, dans le but de voler de la nourriture. Ils ont l’habitude de stocker de la nourriture dans leur terrier pour se nourrir en hiver, lorsque les ressources sont rares.

Les pikas dans les montagnes

Les lièvres siffleurs améliorent curieusement la qualité du sol lorsqu’ils construisent leurs terriers. En effet, leurs excréments fournissent de la matière organique, ce qui favorise une bonne croissance des légumes de la région.

Les pikas se cachent dans leur terrier lorsqu’ils se sentent menacé. Ils y attendent jusqu’à ce qu’il se sentent enfin en sécurité. En hiver, le lièvre siffleur profite de sa capacité à se déplacer facilement à travers les montagnes pour se réfugier sous les rochers, se protégeant ainsi des basses températures.

Un pika caché entre des rochers.

Les lièvres siffleurs sont en danger d’extinction

Ces animaux ne se laissent pas facilement attraper. Très peu de spécimens ont été aperçus. Nous en savons donc peu sur leur comportement. Certaines espèces de pikas sont en voie d’extinction, selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Les lièvres siffleurs sont en danger de disparition car leur environnement naturel a diminué de 71 %. Ce constat résulte du changement climatique et des déplacements forcés de la population croissante dans les montagnes où vit cet animal à fourrure.

Cela pourrait vous intéresser ...
Un kiwi sauvé de l’extinction
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Un kiwi sauvé de l’extinction

Le kiwi est un oiseau très particulier. Cet emblème de la Nouvelle-Zélande a heureusement échappé à l'extinction qui le menaçait.