Que mangent les cerfs ?

Les cerfs sont des consommateurs primaires et sont donc à la base du régime alimentaire des consommateurs secondaires, les prédateurs.
Que mangent les cerfs ?

Dernière mise à jour : 15 octobre, 2021

Les cerfs sont des mammifères très connus, car leur belle apparence et leurs habitudes de reproduction ne laissent pas indifférents les passionnés de biologie. Cependant, tout le monde ne connaît pas le rôle de ces espèces dans la chaîne alimentaire des écosystèmes. Que mangent donc les cerfs ?

Ces mammifères sont considérés comme des consommateurs primaires, c’est-à-dire qu’ils se nourrissent de matière organique d’origine végétale et ils sont la proie de divers prédateurs, les consommateurs secondaires. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus sur les choix alimentaires des cerfs.

Les cerfs

Avant d’explorer le menu de ces mammifères, décrivons-les brièvement. Au niveau taxonomique, les cerfs appartiennent à l’ordre des Artiodactyles, un groupe qui se caractérise par un nombre pair de doigts, dont au moins 2 reposent sur le sol. Les vaches, les gnous, les girafes et les cochons, entre autres, font partie de ce groupe.

Tous les cerfs appartiennent à la famille des cervidés et partagent certaines caractéristiques corporelles. Ils ont des pattes fines, des sabots fendus, une petite queue et des oreilles assez grandes par rapport au reste de leur tête. En général, ce sont des mammifères minces et gracieux, bien que certaines espèces aient des muscles comparables à ceux d’un cheval.

La famille des cerfs est divisée en 2 sous-espèces. Ce sont les suivantes :

  • Sous-famille Cervinae : elle est composée de 10 genres et 26 espèces. Elle comprend le cerf élaphe, le wapiti et le daim, entre autres.
  • Sous-famille Capreolinae : elle est composée de 9 genres et 22 espèces. Elle comprend le wapiti eurasien, le cerf de Virginie et le renne, entre autres.

Les cerfs et leurs proches parents peuvent être trouvés en Europe, en Asie, en Amérique, en Afrique du Nord et dans certaines régions arctiques. Mais ils ont également été introduits en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Ils habitent des biomes variés, de la toundra aux forêts tropicales humides, en passant par des zones de transition comme les prairies et les écosystèmes forestiers.

Nous allons ici nous concentrer sur la sous-famille des Cervinae, plus précisément le genre Cervus. Dans ce taxon, se trouvent les cervidés les plus connus de la population générale.

Cerf dans un champ vert.

Que mangent les cerfs ?

Maintenant que vous savez en savez plus sur les caractéristiques principales des cerfs, voyons quel est leur régime alimentaire. Nous verrons séparément celui du cerf élaphe (Cervus elaphus), celui de wapiti (Cervus canadensis) et celui du sika (Cervus sika).

Que mangent les cerfs élaphes ?

Le cerf élaphe (Cervus elaphus) est l’espèce de cerf la plus connue dans le monde. C’est la quatrième plus grande espèce de la famille des cervidés. Elle mesure jusqu’à 250 centimètres et pèse jusqu’à 200 kilos. Par ailleurs, elle se caractérise par son dimorphisme sexuel marqué : les femelles sont plus petites que les mâles et n’ont jamais de bois.

Tous les cerfs sont des herbivores et cette espèce ne fait pas exception. Ces mammifères sont des ruminants : ils se nourrissent d’herbes en croissance, de roseaux et de pousses d’herbe (surtout au printemps et en été).

Les mâles qui ont des harems pendant la saison de reproduction se nourrissent à peine à ce stade. Ils peuvent perdre 20% de leur poids en quelques semaines.

Ces mammifères herbivores sont essentiels pour comprendre le fonctionnement des écosystèmes. Premièrement, ils contrôlent l’herbe et le feuillage par une rumination presque constante. De plus, ils constituent la base alimentaire de nombreux prédateurs, tels que les loups et les ours des montagnes.

Les mâles adultes sont rarement prédateurs, car ils ont des bois puissants qui peuvent causer de graves blessures.

Un cerf.

Que mangent les wapitis ?

Le wapiti est un cerf qui fait partie de la faune indigène d’Amérique du Nord, d’Asie centrale et d’Asie de l’Est. Il est un peu plus lourd que le cerf élaphe : il peut peser jusqu’à 450 kilogrammes. Sa tête, son cou et ses pattes sont brun foncé, tandis que le ventre et les flancs sont plus clairs.

Étant également des ruminants, les wapitis ont un système digestif complexe et un estomac à 4 chambres. Ils broutent l’herbe de la même manière que les vaches, mais ils peuvent aussi parfois manger des pousses de branches et des feuilles. Un wapiti adulte consomme en moyenne 9 kilos de matière végétale par jour.

Jusqu’à récemment, le wapiti était considéré comme une sous-espèce du cerf élaphe. Les analyses génétiques ont montré que c’est le contraire.

Un wapiti.

Que mange le sika ?

Le sika est un cerf originaire d’Extrême-Orient et son aire de répartition s’étend de la Sibérie au Vietnam. C’est un spécimen de taille moyenne : il ne mesure généralement pas plus de 180 centimètres de haut et ne pèse pas plus de 170 kilogrammes. À l’âge adulte, il se distingue surtout par la présence de taches sur son pelage brun clair.

Le régime alimentaire du sika est basé sur les herbes des marais, les feuilles mortes, les pousses d’arbres, la végétation arbustive, les herbes, les champignons, le bambou, les fougères terrestres, l’herbe à puce, les germes de soja et le maïs. Ils s’adaptent à la matière végétale présente dans l’environnement.

Que mangent les cerfs ?

Vous venez de découvrir le régime alimentaire des espèces de cerfs les plus représentatives. On peut généraliser en disant que tous les cerfs sont herbivores.

Cela pourrait vous intéresser ...
Sambar : le plus grand des cerfs de l’Est
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Sambar : le plus grand des cerfs de l’Est

Le sambar est l'un des plus gros cerfs. Il a 7 sous-espèces et un motif de coloration forte et sombre qui le distingue des autres.