Renard du Bengale : habitat et caractéristiques

Le renard du Bengale est un canidé fidèle à son partenaire et à ses petits, dont il s'occupe avec beaucoup de dévouement au fur et à mesure qu'ils grandissent, et ce, jusqu'à ce qu'ils soient prêts à quitter la tanière.
Renard du Bengale : habitat et caractéristiques

Dernière mise à jour : 26 novembre, 2021

Les renards sont connus pour leur intelligence, leur ruse et leur capacité à s’adapter à différents habitats, y compris les zones urbaines. Ils font partie de la famille des canidés aux côtés des chiens et des loups, et sont répartis dans une grande partie du monde. L’un des représentants les moins connus est le renard du Bengale, originaire du sous-continent indien.

Le nom scientifique de ce canidé est Vulpes bengalensis. C’est un animal redoutable qui ne craint pas les humains, il peut donc vivre à proximité des implantations humaines. Assurez-vous de lire les lignes suivantes pour découvrir toutes les caractéristiques et le mode de vie de ce canidé insaisissable.

Habitat et répartition

Comme nous l’avons déjà mentionné, le renard du Bengale est endémique du sous-continent indien. Ce sous-continent inclut le Pakistan, le Népal et l’Inde. Ce renard est spécifiquement distribué dans les basses terres ou les contreforts de l’Himalaya, en passant par le sud-est du Pakistan jusqu’au sud de l’Inde.

Ce canidé occupe plusieurs habitats et peut vivre dans des zones montagneuses qui ne dépassent pas 1400 mètres d’altitude. On le trouve généralement dans les zones ouvertes, telles que les prairies et les arbustes, mais il préfère les zones semi-désertiques et arides, où il peut creuser et établir son terrier. On trouve également ce spécimen dans les cultures agricoles.

Un renard du Bengale dans le désert.

Les principales caractéristiques du renard du Bengale

Sur le plan physique, le renard indien se caractérise par une taille moyenne : il ne mesure pas plus de 60 centimètres de long. Cependant, sa queue proéminente se démarque, avec une longueur équivalente à 60 % de son corps. Sa masse corporelle oscille entre 2,5 et 4 kilogrammes, tant chez les mâles que chez les femelles.

La couleur de son pelage diffère selon la saison de l’année. En général, la région dorsale est grisâtre, et la région ventrale est plus claire. Ses pattes arborent un brun rougeâtre, tout comme ses grandes oreilles pointues. La couleur noire est présent dans diverses parties du corps : le bout de la queue, les bords des oreilles, les lèvres et le bout du museau.

Le bout de la queue noir est une caractéristique distinctive de ce renard. 

Le comportement du renard du Bengale

Le renard du Bengale a une grande agilité et dextérité, il n’a donc pas besoin de compagnie pour aller chasser et préfère chasser seul. Cependant, il n’est pas tout le temps seul et établit une longue relation avec son partenaire, puisqu’il s’agit d’un animal monogame.

Des spécimens ont également été vus en groupes avec les petits qui ne se sont pas encore dispersés. Certains nouveau-nés peuvent vivre près de leurs parents.

Ses activités se déroulent au crépuscule et la nuit, moments pendant lesquels les rencontres avec les êtres humains sont considérablement réduites. Ses habitudes peuvent changer les jours plus froids : il peut sortir en plein jour afin de profiter de toute opportunité de se nourrir.

La communication de ce renard est très bien développée : il peut utiliser une large gamme de sons. L’aboiement, qui se répète 3 à 4 fois par cycle, est très important pour établir son territoire. Il émet également des grognements, des gémissements et une combinaison des deux.

Cet animal communique également chimiquement par le dépôt d’excréments.

Ce canidé se réfugie dans des terriers souterrains, qui ont plusieurs ouvertures – généralement entre 2 et 7 -, qui mènent au centre ou au lieu de repos. Il les abandonne pour nourrir et élever sa progéniture.

Comportement alimentaire

Le renard du Bengale est un excellent chasseur. C’est aussi un opportuniste, c’est pourquoi il profite de nombreuses sources de nourriture.

Une grande partie de son régime alimentaire est composé d’insectes, notamment des fourmis et sauterelles, d’arthropodes et de leurs larves. Cependant, pour survivre, il a besoin de proies plus grosses, comme les rongeurs et certains reptiles.

Comme pour les autres types de renards, les oiseaux sont également au menu de V. bengalensis. Il s’agit notamment d’espèces domestiquées par l’homme, ainsi que de leurs œufs. Pour compléter son alimentation, il mange des fruits, notamment de la mangue et de la prune de Java.

C’est un animal omnivore. Il mange des invertébrés, des vertébrés et des fruits.

Comportement reproducteur

Ce canidé établit une relation qui dure dans le temps et, comme nous l’avons déjà dit, est de nature monogame. Son cycle de reproduction commence aux mois de décembre et janvier, mais il peut durer jusqu’en mars.

Le renard du Bengale est un animal vivipare et n’a qu’une portée de 3 petits par an. La gestation dure un peu plus d’un mois et demi (53 jours). Pendant la saison de reproduction, la mère creuse son propre terrier ou utilise d’anciennes tanières. Elle a également tendance à utiliser les maisons d’autres animaux fouisseurs comme les gerbilles.

Bien qu’il soit difficile d’étudier le renard de Bengale dans la nature, il a été possible d’observer qu’il prodiguait d’excellents soins parentaux. Les mâles et les femelles sont impliqués dans l’élevage des petits. Pendant les deux premiers mois de la vie, ils surveillent constamment la tanière, et le couple va chercher de la nourriture à tour de rôle.

Les petits soutenus par leurs parents grandissent rapidement. À 4 mois, ils sont prêts à quitter la tanière et à faire leur propre chemin. Cette dispersion coïncide avec la période de plus grande abondance de nourriture, c’est-à-dire la saison de la mousson. La maturité sexuelle survient entre 1 et 2 ans pour les deux sexes.

Le statut de conservation du renard du Bengale

Cette espèce figure dans la catégorie « Préoccupation mineure » de la Liste Rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), en raison de sa large répartition sur le territoire. Cependant, la population a diminué en raison de plusieurs facteurs.

La principale menace pour le renard du Bengale est la perte d’habitat due à l’utilisation humaine de la terre, ce qui conduit à de plus grandes rencontres entre notre espèce et ces canidés dans les zones peuplées. En plus d’être la proie d’animaux tels que les loups, il souffre des effets de la chasse pratiquée par les populations locales.

Un renard du Bengale souriant.

En résumé, le renard du Bengale est un canidé intelligent, intrépide, fidèle à sa compagne et qui prend soin de ses petits avec dévouement. On le trouve dans des sites protégés comme les parcs et les réserves fauniques, mais aussi dans plusieurs zoos où il se reproduit sans aucun inconvénient.

Cela pourrait vous intéresser ...
Peut-on avoir un renard comme animal de compagnie ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Peut-on avoir un renard comme animal de compagnie ?

Les renards sont rusés, insaisissables et hautement qualifiés. Découvrez ici si un renard peut vivre heureux en tant qu'animal de compagnie.