11 curiosités sur l'inséparable

L'inséparable est l'un des perroquets les plus communs comme animaux de compagnie. Apprenez-en plus ici sur cet oiseau !
11 curiosités sur l'inséparable

Dernière mise à jour : 24 novembre, 2021

Le terme inséparable (agapornis) fait référence à un genre d’oiseaux appartenant à la famille des Psittacidae, qui compte environ 9 espèces originaires du continent africain. Nombreuses de leurs caractéristiques sont connues, comme leur attachement à leur partenaire et les belles couleurs de leur plumage.

Mais ces oiseaux présentent de nombreuses autres caractéristiques intéressantes qui méritent d’être connues. Par exemple, ces petits perroquets ne mesurent pas plus de 16 centimètres de long et ils se nourrissent généralement de fruits et de graines.

Par ailleurs, ils ont une longue espérance de vie, qui oscille entre 8 et 10 ans en captivité. Découvrez sans plus attendre toutes les curiosités intéressantes sur ces oiseaux !

1. L’origine du nom “inséparable”

Le terme agapornis du grec ancien résulte de l’union de deux constructions linguistiques. Le premier est « agape », qui signifie amour ou affection, et le second est « ornis », qui se traduit par oiseau.

Les femelles de ce genre pondent entre 3 et 6 œufs une fois qu’elles se reproduisent.

Un inséparable jaune.

2. Une introduction récente

Bien que le genre regroupe 9 espèces différentes, Agapornis fischeri est l’une des plus largement signalées. Concrètement, cet animal a été découvert en 1887 en Afrique par le docteur Gustav Fisher, à qui il doit son nom. Cependant, cette espèce a été introduite en Europe en 1973 par le zoologiste allemand Carl Hagenbeck.

3. Un caractère aimant

Comme beaucoup d’autres oiseaux, les inséparables se caractérisent par le fait d’être monogames. Lorsqu’ils trouvent un partenaire, ils forment une union inséparable, comme leur nom l’indique. Cependant, si l’un des membres du couple décède, l’autre trouvera un autre partenaire avec qui partager le reste de sa vie.

De même, les inséparables sont très affectueux envers leurs compagnons humains. Ce sont des oiseaux qui demandent de l’attention et qui aiment se faire chouchouter. Ils arrivent ainsi à établir un lien fort avec l’homme, qu’ils soient seuls ou en couple.

En raison de leur sociabilité, en captivité, il est toujours recommandé d’avoir un couple.

4. L’inséparable a un caractère territorial

Les inséparables peuvent parfois afficher un fort caractère territorial lorsque des étrangers s’approchent de leur espace. De plus, si un animal ou un humain qu’ils ne connaissent pas ne leur convient pas, ils peuvent se montrer très agressifs et l’attaquer avec leur bec.

5. Un oiseau facile à dresser

Les inséparables sont plus faciles à dresser que les autres oiseaux. Vous pouvez apprendre à votre oiseau des tours comme se retourner sur lui-même, lever la patte ou ramasser des objets avec ses griffes. L’intelligence et l’agilité de l’inséparable peuvent être améliorées avec des récompenses occasionnelles.

6. Un oiseau présent dans le monde de la musique

Un groupe de cumbia pop argentin s’appelle Agapornis ou AGP. Ce groupe se caractérise par le mélange de sons latins tels que la cumbia, le reggaeton et la pop. Son logo est celui de deux oiseaux du genre Agapornis se faisant face sur un cœur rouge.

7. L’inséparable, un amoureux de l’eau

Une autre curiosité de l’inséparable est qu’il adore se plonger dans l’eau. En captivité, il convient donc de mettre à sa disposition un récipient dans lequel il peut se rafraîchir, autre que celui qu’il utilise pour s’hydrater.

De temps à autres, vous pouvez l’arroser avec l’eau du robinet. Vous le verrez battre des ailes pour se nettoyer au mieux et profiter d’un bon bain.

8. Une espèce sans dimorphisme sexuel

Le sexe de ces oiseaux est impossible à apprécier à l’œil nu. Les mâles et les femelles sont si similaires qu’une analyse d’ADN est nécessaire pour déterminer leur sexe au niveau chromosomique.

Cependant, des méthodes – pas aussi efficaces – peuvent être utilisées pour déterminer le sexe de l’animal, comme l’examen du comportement. On pense que les femelles sont plus agressives et autoritaires que les mâles.

9. Un oiseau en confiance à l’extérieur de la cage

Les inséparables sont des oiseaux enjoués et curieux, il est donc important qu’ils aient suffisamment d’espace pour faire de l’exercice. Par conséquent, il convient de les laisser sortir de leur cage de temps à autre, afin qu’ils puissent se dégourdir les pattes et interagir avec d’autres espèces.

L’enrichissement environnemental est essentiel chez ces espèce. Et ce, car elles sont très intelligentes et se lassent vite de la monotonie.

Attention aux fenêtres ouvertes et aux bouchons si vous souhaitez sortir les inséparables de leur cage.

10. Couleurs et paires

Le plumage des inséparables est l’un des aspects pour lesquels ces oiseaux sont si populaires en captivité. De manière générale, les couleurs qu’ils arborent sont le vert, le jaune et l’orange. Cependant, il existe également des spécimens aux tons bleus, violets, blancs ou noirs.

D’autre part, comme mentionné ci-dessus, il est crucial que ces oiseaux se développent en couple. Bien qu’il soit possible de n’avoir qu’un seul oiseau comme animal de compagnie et d’établir un lien fort avec ce dernier, il est préférable de prendre soin d’un couple.

11. Un oiseau zygodactyle

Le terme zygodactyle fait référence à la forme des griffes des animaux. Dans le cas des inséparables, cette forme est différente de celle de nombreux autres oiseaux, puisque 2 de leurs doigts pointent vers l’avant tandis que les 2 autres doigts pointent vers l’arrière. Leurs membres sont prêts à grimper aux arbres.

La plupart des oiseaux sont des anissodactyles, c’est-à-dire qu’ils ont 3 doigts tournés vers l’avant et 1 doigt tourné vers l’arrière.

Un inséparable dans sa cage.

Dans tous les cas, leur garde en captivité demande du temps et de l’attention, afin qu’ils puissent se développer émotionnellement sans tomber dans la dépression et autres symptômes associés. Par conséquent, ce ne sont pas des oiseaux adaptés à tous les maîtres.

Cela pourrait vous intéresser ...
7 oiseaux sauvages qui parlent
My Animals
Lisez-le dans My Animals
7 oiseaux sauvages qui parlent

Les oiseaux sauvages qui parlent sont également capables d'imiter d'autres sons. Leur capacité est impressionnante. Apprenez-en plus ici !



  • Dyck, J. (1971). Structure and colour-production of the blue barbs of Agapornis roseicollis and Cotinga maynana. Zeitschrift für Zellforschung und Mikroskopische Anatomie115(1), 17-29. Recogido el