Élevage de canaris : tout ce que vous devez savoir

Au fil des ans, le travail des éleveurs de canaris s'est reflété dans l'histoire à travers les différentes races qui existent dans l'élevage des canaris. À l'heure actuelle, on distingue 3 types.
Élevage de canaris : tout ce que vous devez savoir

Dernière mise à jour : 12 avril, 2022

Les oiseaux sont des animaux de compagnie courants aujourd’hui, en grande partie en raison de leur belle capacité à chanter et des couleurs qu’ils affichent. Le canari est une espèce charismatique, recherchée pour son plumage vibrant et sa taille compacte. De plus, l’élevage de canaris est une activité pratiquée depuis de nombreuses années, et n’est généralement pas si compliqué.

Comme pour tout animal, avant d’acquérir un spécimen, il est nécessaire de savoir quels sont les soins à lui prodiguer. Poursuivez donc votre lecture pour savoir comment élever des canaris.

L’origine des canaris

Le canari est un oiseau joyeux, actif et compacte qui mesure 13 centimètres de haut. Il arbore généralement un plumage jaune avec des lignes grises et vertes, qui, dans son habitat, l’aide à se camoufler dans la végétation. Un autre de ses aspects caractéristiques est son chant, qui est très distinctif.

L’espèce sauvage s’appelle Serinus canaria, mais on appelle ces oiseaux “canaris”, car ils ont été découverts aux Îles Canaries. On pense que les premiers spécimens sont arrivés en Europe en 1402, dans le cadre de cadeaux faits au roi de Castille de l’époque. Pendant cette période, la conquête des îles Canaries signifiait que l’Espagne conserverait le contrôle de ces beaux oiseaux.

Le commerce de cet oiseau est devenu si populaire qu’au XVIIe siècle sont apparues les premières lois approuvant son élevage et sa vente. C’est à cette époque que les canaris sont passés par un processus de sélection artificielle, où les différentes lignées domestiques ont été générées, conduisant aux spécimens d’aujourd’hui.

Élevage de canaris : la saison des amours

Dans la nature, le cycle de reproduction du canari est saisonnier. Il commence au printemps et se termine en été. Pour cette raison, l’élevage des canaris doit être préparé doivent être préparé entre mars et juin. Cela signifie que les spécimens, la cage, le nid doivent être choisis et que les conditions idéales pour l’accouplement doivent être créées, quelques mois à l’avance.

Choix du partenaire

Le meilleur âge pour que les canaris commencent à se reproduire est à un an. S’il est vrai que ces oiseaux atteignent la maturité sexuelle à 6 ou 9 mois, ils sont encore trop jeunes pour affronter le processus.

Il est recommandé de croiser des canaris qui présentent les mêmes caractéristiques. Cependant, ce n’est pas obligatoire. La réalité est que les variations entre canaris ne sont que des morphotypes de la même espèce. De plus, parmi les conséquences “les plus importantes”, figure la perte de la pureté du spécimen, qui est question d’ordre esthétique et non biologique.

Rituel d’accouplement

Cet oiseau utilise son chant pour attirer son partenaire, essayant ainsi de l’inciter à copuler. La femelle baisse la tête et incline son corps en signe d’approbation. Le mâle grimpe ensuite sur la femelle, pour tenter de l’inséminer et de la féconder. Cet événement a lieu plusieurs fois au cours de la journée, pour s’assurer que la femelle est fécondée.

En ce qui concerne cet événement en captivité, il existe certaines variables que nous pouvons modifier, car la formation de couples peut être forcée. Nous y parvenons en laissant les deux interagir dans la même cage, mais avec un séparateur entre les deux. En conséquence, le couple s’habitue à être ensemble et il est plus facile pour la femelle d’accepter le mâle pour la copulation.

Ce dernier point est important pour l’élevage des canaris, car il permet d’éviter les bagarres qui causeraient de graves dommages à vos animaux de compagnie. Rappelez-vous que le processus doit être effectué avec suffisamment de temps à l’avance, pour s’assurer que les deux spécimens se connaissent bien au moment de l’accouplement. Vous n’aurez qu’à retirer le séparateur pour la copulation.

Élevage de canaris : la cage et le nid

Lors du choix de la cage pour l’élevage des canaris, il est important de chercher à maintenir le confort des oiseaux. Pour cela, une cage pour un seul spécimen doit respecter au moins les mesures et conditions suivantes :

  • Taille minimum (centimètres) : 25 x 17 x 23.
  • Perchoirs : 3 perchoirs disposés le long de la cage.
  • Récipients alimentaires : eau et pépinière, placés à des endroits opposés. L’eau doit être changée tous les jours.
  • Forme de la cage : il est préférable d’opter pour une cage carrée ; celles aux bords arrondis manquent d’espace.
  • Zone du bain : un long récipient en plastique avec de l’eau. Un canari doit prendre un bain 2 ou 3 fois par semaine.

Les canaris en reproduction ont besoin d’encore plus d’espace.

  • Taille minimum (centimètres) : 56 x 30 x 41.
  • Perchoirs : 4 perchoirs disposés le long de la cage.
  • Récipients alimentaires : eau et pépinière, placés à des endroits opposés. L’eau doit être changée tous les jours.
  • Forme de la cage : carrée.
  • Séparateur : qui divise la cage en deux, mais permet aux deux spécimens de se voir et d’interagir peu.
  • Zone du bain : un long récipient en plastique avec de l’eau, offrez-le 2 ou 3 fois par semaine.

En ce qui concerne leur nid, l’une des meilleures options est d’opter pour ceux qui sont vendus dans le commerce. Cela vous permet d’éviter d’avoir à leur donner une sorte de substrat pour qu’ils puissent construire leur nid. Malgré cela, il est recommandé de leur fournir du foin et des fils de jute, afin qu’ils finissent de le retoucher à volonté. Bien sûr, évitez à tout prix d’utiliser du coton, car c’est un élément dangereux pour les canaris.

Emplacement de la cage

Une fois acclimatés, les canaris supportent bien le froid doux. Cependant, ils sont très sensibles aux changements brusques de température, vous devez donc éviter de placer la cage près des portes et fenêtres. La cuisine est l’un des pires endroits où déposer la cage, car la chaleur et l’air humide peuvent être fatals pour ces oiseaux.

Élevage de canaris : ponte et soins

Le frai a lieu quelques jours après le début de la copulation. La recommandation générale est d’extraire chaque œuf du nid dès sa ponte et de le remplacer par un faux. Ce remplacement a pour but d’assurer que tous les descendants naissent le même jour, évitant ainsi que les mineurs ne soient négligés et ne meurent de faim.

Chaque œuf extrait doit être conservé dans une boîte, qui doit contenir au moins un peu de sable ou de substrat chaud en vue de maintenir la température. Les canaris pondront leurs œufs quotidiennement, donnant un total de 4 ou 5 descendants. Lors de la recherche du quatrième œuf, tous les précédents doivent être retournés, afin que la femelle termine l’incubation.

Soins à prodiguer à la progéniture

Si tout se passe bien, au bout de 15 jours, les petits commencent à éclore. À ce stade, l’alimentation est un facteur important. Il faut leur fournir de la bouillie et des légumes. Il n’est pas nécessaire de les nourrir directement, leurs parents s’en chargeront.

Au bout de 18 ou 24 jours, les premières plumes commenceront à apparaître. Il faut cependant veiller à ce que la mère ne les arrache pas. Ce comportement de la mère n’est pas étrange, elle essaie ainsi de construire un nouveau nid. Donnez-lui du substrat pour éviter cela. N’oubliez pas que vous ne devez manipuler les petits que si la situation le justifie.

Abandon du nid

Dans les 30 jours environ suivant l’éclosion, les poussins sont capables de quitter leur nid. Pour cette raison, il convient de les séparer de leurs parents et de les garder dans une autre cage, afin qu’ils puissent faire de l’exercice et se développer. Cela est même important, car les parents pourront ainsi de nouveau s’accoupler.

N’oubliez pas que si vous souhaitez préserver la santé de vos oiseaux, la meilleure option est de leur fournir une grande cage qui leur permettra de voler à leur guise. Il existe des cages d’une hauteur considérable. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à consulter un professionnel : l’élevage de canaris demande beaucoup d’impulsion et d’informations.

This might interest you...
Le comportement des canaris
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Le comportement des canaris

Le comportement des canaris est fascinant à tous points de vue. Ces animaux sont des survivants naturels dans leur environnement naturel.



  • Wetmore, A. (1916). Canaries: their care and management (No. 770). US Government Printing Office.
  • Coutteel, P. (2003, January). Veterinary aspects of breeding management in captive passerines. In Seminars in Avian and Exotic Pet Medicine (Vol. 12, No. 1, pp. 3-10). WB Saunders.
  • Ravazzi, G. (2017). El gran libro de los canarios. Parkstone International.
  • Martínez, R. C. (2010). Los canarios lipocrómicos y melánicos. Editorial Hispano Europea.
  • Guarro, E. (1977). Cria del canario y demás pájaros cantores y de adorno: moderno tratado practico, conteniendo todas las reglas necesarias para obtener el mejor resultado en la cria y reproduccion (No. Sirsi) a375620).