Que mangent les oisillons ?

L'alimentation des oisillons est un sujet délicat et strict. Découvrez ici les bases de leur alimentation pour assurer leur survie.
Que mangent les oisillons ?

Dernière mise à jour : 06 septembre, 2021

Tomber sur un oisillon sans surveillance est un défi. Après vous être assuré que ses parents ne sont pas dans les parages, et après avoir identifié l’espèce grâce à un centre de récupération de la faune, il est normal que vous vous posiez la question suivante : que mangent les oisillons ?

La survie de l’oisillon dépendra entièrement de vos performances, il est donc nécessaire que vous vous informiez correctement sur le sujet. Dans cet article, nous vous livrons quelques conseils de base sur ces soins délicats. Grâce à ces conseils et au soutien d’un vétérinaire spécialisé, vous garantirez la survie de l’oisillon.

Que mangent les oisillons nouveaux-nés ?

Tout d’abord, la première chose à faire est d’identifier l’espèce. En fonction de cela, vous pourrez savoir si en temps normal les deux parents le nourrissent ou seulement un d’entre eux, et vous saurez quel est son régime spécifique.

La forme du bec est un bon indice du régime alimentaire. Par exemple, les oiseaux insectivores ont un bec plus fin et plus long ; ceux qui se nourrissent de graines, ont un bec plus court en forme de cône.

Si l’oiseau vient tout juste de naître, il se nourrira très probablement de la bouillie que sa mère régurgite, ce qui, à votre charge, devra correspondre à une pâtée. Vous en trouverez dans les magasins spécialisés, ainsi que dans les cliniques vétérinaires.

Pour les espèces qui se nourrissent de protéines animales, vous pouvez préparer une recette maison avec de la nourriture pour chats, des œufs et de la chapelure.

Deux oisillons.

Comment nourrir un oisillon ?

Si vous avez déjà vu des images d’un nid avec des oisillons, vous avez peut-être remarqué que les petits ouvrent grand le bec et gazouillent lorsque l’adulte arrive avec de la nourriture. Les parents introduisent la nourriture ou la bouillie dans la bouche des oisillons, directement au début du tube digestif afin qu’il puisse l’avaler sans s’étouffer.

Pour imiter ce comportement depuis chez vous, aidez-vous d’une seringue sans aiguille et insérez-la dans la bouche de l’oisillon jusqu’au bout du palais. Assurez-vous que la dose est petite. Si vous avez de la chance, le petit vous en redemandera. Autrement, vous devrez ouvrir soigneusement son bec en vous aidant de votre pouce et de votre index.

Que mangent les oisillons qui savent déjà se nourrir seuls ?

Si vous tombez sur un oiseau qui vole et peut déjà manger tout seul, le processus est similaire : identifiez l’espèce et le régime alimentaire, et préparez un site approprié jusqu’à son arrivée au centre de récupération. Dans ce cas de figure, il ne sera pas nécessaire de le nourrir à la main, vous n’aurez qu’à respecter les principes de base de son alimentation (fréquence et aliments).

Cependant, habitué à être pris en charge par ses parents, l’oisillon peut refuser de manger lorsqu’il est avec vous. Il est également possible qu’il soit malade (ou blessé, s’il est tombé du nid) et qu’il n’ait pas d’appétit, auquel cas il doit être emmené immédiatement dans une clinique vétérinaire.

Les aliments autorisés

Vous avez peut-être recueilli un oisillon dont vous n’avez pas directement accès à son alimentation. Dans cette situation, vous devrez rechercher un substitut valable qui lui apporte les nutriments dont son corps a besoin. Il existe deux alternatives qui constituent une bonne alimentation pour les oisillons. Ce sont les suivants : e

  • Aliments commerciaux : certaines marques commercialisent des aliments spécifiques pour les différents stades de développement de chaque type d’oiseau. Si vous trouvez des mélanges de graines adaptés aux oiseaux granivores, ils peuvent également être utiles.
  • Alimentation maison : cette option est plus abordable pour certaines personnes, mais il faut s’assurer qu’elle réponde strictement aux besoins de l’oisillon. Dans les supermarchés et les animaleries, vous pouvez trouver de tout, des graines spécifiques aux insectes.

Choisir une alimentation naturelle sans expérience peut être difficile. Si vous faites de recherches sur Internet, ne consultez que les pages d’organisations officielles (comme les centres de secours ou de recherche). Dans tous les cas, aller chez un vétérinaire est la meilleure option, car vous obtiendrez une attention et des conseils personnalisés.

Les aliments interdits

Connaître les principes de base de l’alimentation des oisillons est aussi important que de savoir ce qu’ils ne doivent pas manger. Si vous ne lui donnez pas ce dont il a besoin ou si vous le nourrissez avec les mauvais produits, vous ferez face à de graves problèmes tels que des intoxications ou des déficits de développement. Voici quelques interdictions générales :

  • Lait : Les oiseaux ne sont pas des mammifères, ils ne boivent donc pas de lait. Ce produit alimentaire ne fera qu’endommager l’organisme de l’oiseau.
  • Eau : Vous pouvez utiliser de l’eau dans la préparation d’une bouillie pour obtenir la consistance nécessaire, mais vous ne devez jamais donner directement de l’eau à l’oisillon. Étant si petit, l’eau peut modifier sa température corporelle ou provoquer une pneumonie si elle pénètre dans les voies respiratoires.
  • Pain : Comme l’eau, ce produit alimentaire peut être utilisé pour épaissir un mélange maison, mais il ne faut pas le donner en morceaux à l’oiseau. De plus, il n’a aucune valeur nutritionnelle pertinente pour cet animal.

Quelle est la bonne quantité de nourriture pour un oisillon ?

Les oiseaux, en particulier dans leur phase de croissance, ont un métabolisme très rapide qui les oblige à manger souvent. Vous devez donc vous renseigner sur la fréquence de leurs repas, ainsi que sur la quantité des rations.

Si l’oisillon refuse de manger, vous pouvez réduire la quantité de nourriture et la répartir en plusieurs rations afin qu’il vous associe progressivement à la nourriture. Espérons qu’il finira par ouvrir son bec et par gazouiller pour se nourrir, vous pourrez ensuite revenir à la quantité et à la fréquence normales.

Si vous ne parvenez toujours pas à le faire manger, il faudra forcer son alimentation à l’aide d’une sonde. Il est préférable de laisser cette responsabilité à un vétérinaire ou à une personne expérimentée.

Si l’oisillon est assez grand pour manger tout seul, vous avez la possibilité de laisser la nourriture à sa disposition et ce dernier s’autorégulera. S’il peut consommer de la nourriture pour adulte, l’oiseau est aussi capable de boire tout seul : mettez donc un abreuvoir avec de l’eau fraîche et propre à sa disposition.

Que pouvons-nous donner aux oisillons dans la rue ?

De nombreux amoureux des oiseaux tombent souvent sur des oisillons, car ils nourrissent les espèces qui vivent dans leur région. Que les oiseaux viennent au balcon ou au jardin pour manger est un événement digne à voir, et que beaucoup de gens recherchent en laissant de la nourriture à disposition pour les oiseaux.

Si vous souhaitez nourrir les oiseaux de votre région, identifiez d’abord les espèces qui la fréquentent et recherchez des mangeoires spécialisées pour elles. Il y en a qui ne laissent passer que certains oiseaux en fonction de leur taille, vous pouvez donc empêcher une pie de manger la nourriture d’un moineau, par exemple.

Oisillons dans un nid.

Cependant, gardez à l’esprit que les oiseaux sont des animaux sauvages et qu’il n’est pas pratique pour eux de dépendre de vous pour se nourrir (vous pourriez également attirer des prédateurs ou déséquilibrer leur alimentation). Il vaut mieux que vous placiez les mangeoires à proximité de votre maison plutôt que sur le rebord de votre fenêtre. Ainsi, vous pourrez continuer à les observer sans trop influencer leur nature.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les 10 oiseaux qui chantent le mieux
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Les 10 oiseaux qui chantent le mieux

Tous les oiseaux émettent des sons comme forme de communication, mais certains se démarquent. Découvrez ici les oiseaux qui chantent le mieux.