Pourquoi le pelage du renard arctique change-t-il de couleur ?

Le pelage du renard arctique change si radicalement de couleur que ce dernier semble être un autre animal lorsque cela se produit. Découvrez ici les raisons de cette adaptation.
Pourquoi le pelage du renard arctique change-t-il de couleur ?

Dernière mise à jour : 06 septembre, 2021

Des adaptations extrêmes sont nécessaires dans des environnements extrêmes. Les toundras gelées de l’Arctique, dépourvues d’abri et avec peu de nourriture pour les prédateurs et les proies, sont encore plus inhospitalières pour les espèces qui sortent la nuit pour chasser. De toutes les stratégies imposées par ces conditions, les changements de couleur du pelage du renard arctique sont parmi les plus connus.

À quoi répond ce changement et pourquoi est-il si frappant ? Il s’agit d’une stratégie que de nombreuses espèces partagent avec le renard arctique et qui explique divers problèmes au niveau de l’environnement et de l’écosystème, il vaut donc la peine d’en savoir plus sur cette adaptation. Poursuivez donc votre lecture !

Les caractéristiques du renard arctique

Le renard arctique ou renard polaire (Vulpes lagopus) est un mammifère qui habite les toundras du nord de l’Eurasie et de l’Amérique du Nord. À l’âge adulte, il mesure généralement entre 35 et 55 centimètres de la tête à la queue, et pèse en moyenne entre 1,5 et 9,4 kilogrammes. Les mâles sont plus grands que les femelles.

C’est un animal énergique, très actif tout au long de l’année (c’est-à-dire qu’il n’hiberne pas). C’est aussi un animal nocturne, puisqu’il sort la nuit pour chasser les petits rongeurs et les oiseaux grâce à son incroyable vision nocturne et son odorat sophistiqué.

Le renard polaire est plus susceptible de se nourrir de manière opportuniste que de dépendre de la chasse.

Ce mammifère est solitaire, mais pendant la saison de reproduction il retrouve toujours le même partenaire. La gestation dure entre 50 et 55 jours, et la femelle donnera naissance à des portées de 6 à 12 petits. Le renard arctique atteint la maturité sexuelle à 10 mois, bien que les jeunes soient séparés de leur mère à 8 mois.

L'un des animaux en voie de disparition au pôle Nord.

Pourquoi le pelage du renard arctique change-t-il ?

L’étonnant pelage du renard arctique est l’une de ses adaptations au climat extrême dans lequel il vit. En hiver, il est épais et aussi blanc que la neige sur laquelle il marche, tandis que pendant la saison chaude, il devient plus court et brun grisâtre.

L’épaisseur du pelage de ce renard a également une fonction spécifique : étant si dense, il permet l’accumulation d’air entre ses poils, d’une manière qui aide la chaleur corporelle à ne pas se dissiper. La même chose se produit avec d’autres espèces, comme le lagopède, qui en gonflant ses plumes retient l’air entre elles.

Camouflage et survie

Le changement de couleur du pelage du renard arctique n’est pas fortuit, mais répond aux besoins de survie de ce canidé. Ses deux fonctions principales sont les suivantes :

  • Camouflage : En hiver, l’habitat du renard arctique est une interminable couche de glace. C’est à cette époque qu’il développe son pelage blanc. Mais après le dégel, cette couleur serait bien trop frappante. C’est alors que ses poils prennent une teinte brune, lui permettant ainsi de se cacher parmi les plantes et les rochers.
  • Survie : ce camouflage est essentiel pour pouvoir chasser et passer inaperçu des grands prédateurs. En hiver, par exemple, ces renards ont tendance à suivre les ours polaires pour se nourrir et doivent éviter les loups et les harfangs des neiges, leurs principales menaces naturelles. La couleur de leur pelage leur permet de rester cachés dans l’immensité de la neige. En été, il a besoin d’un pelage plus adapté à l’augmentation des températures.

Les menaces induites par l’homme

Actuellement, le renard arctique est classé dans la catégorie “préoccupation mineure”, dans la liste rouge des espèces menacées de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). Bien que ces animaux s’adaptent facilement aux environnements habités par l’homme et que leur population reste stable, ils ne sont pas exempts de menaces, telles que :

  • Chasse : le pelage du renard arctique était autrefois un produit de luxe qui faisait l’objet d’un trafic. Heureusement, les populations de ce canidé ne sont plus aussi affectées par cette menace, bien que la pratique continue.
  • Destruction de son habitat : l’envahissement des territoires de chasse par l’homme provoque souvent une raréfaction des petits rongeurs dont se nourrit ce mammifère, l’obligeant à rechercher de nouvelles aires d’alimentation.
  • Tentative de domestication : l’élevage de renards arctiques pour les utiliser comme animaux de compagnie, ainsi que pour les retirer de leur environnement, est une menace pour leur espèce, car ils n’ont pas subi de processus de domestication. Les spécimens en captivité ont tendance à subir beaucoup de stress et peuvent transmettre des maladies aux populations sauvages et aux humains.
  • Changement climatique : dans l’Arctique, les températures augmentent deux fois plus vite que dans le reste de la planète. Cela provoque le rétrécissement de la surface de la banquise, l’élévation du niveau de la mer et la fonte du pergélisol, ce qui se traduit par une diminution du territoire pour les espèces qui y vivent.
Un renard arctique.

Lorsqu’une espèce reste stable malgré l’action humaine, sa protection et sa conservation ont tendance à être sous-estimées (bien qu’il y ait toujours des groupes qui luttent pour leur bien-être). Bien qu’il existe actuellement d’autres animaux dont la préservation est plus urgente que celle du renard arctique, nous ne pouvons pas perdre de vue son bien-être si nous voulons continuer à voir cette merveille du monde animal.

Cela pourrait vous intéresser ...
Renard véloce : habitat et caractéristiques
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Renard véloce : habitat et caractéristiques

Le renard véloce est l'un des plus petits canidés d'Amérique du Nord : sa taille est similaire à celle d'un chat domestique. Apprenez-en plus ici s...