Quelles sont les caractéristiques du cygne trompette ?

06 novembre, 2020
Le cygne trompette émet des sons graves qui rappellent ceux d'un instrument à vent : la trompette.

Les caractéristiques du cygne trompette permettent de le différencier du reste de ses parents. L’un de ses principaux traits particuliers est distinguable à l’œil nu : il s’agit de l’un des plus grands oiseaux volants qui existent.

Cette espèce a été sur le point de disparaître au début du XXe siècle. Heureusement, sa population remonte de façon spectaculaire, comme nous allons l’expliquer par la suite.

Le cygne trompette

Au début du XXe siècle, le nombre de spécimens de cette espèce a drastiquement diminué. Cela est dû, en grande partie, à l’avancée de la civilisation vers l’ouest de l’Amérique du Nord. Ainsi, en 1930, il y avait moins de 100 spécimens. Cependant, grâce aux mesures de contention et de protection adéquates, cette population a pu augmenter à nouveau.

Cet oiseau, connu sous le nom de cygne trompette, reçoit le nom scientifique de Cygnus buccinator. Il appartient à la famille Anatidae et est donc parent des oies, canards et sarcelles. L’appellatif « trompette » se doit au fait qu’il émet des sons similaires à ceux d’une trompette. Le ton est grave, et cela le différencie de son parent le plus ressemblant, le cygne de la toundra.

Il s'agit de cygnes trompette.

Les caractéristiques physiques du cygne trompette

Cette espèce est considérée comme étant la plus grande parmi tous les cygnes. Ses ailes peuvent atteindre une envergure d’environ trois mètres. Les mâles mesurent entre 145 et 164 cm et pèsent environ 12 kg. Les femelles, elles, sont plus petites : elles mesurent entre 139 et 150 cm et pèsent environ 9,5 kg.

Malgré cela, on n’observe un dimorphisme sexuel qu’au niveau de la taille chez les adultes. Le plumage, lui, ne permet pas de différencier les mâles des femelles.

Un autre trait différenciateur est que son bec est complètement noir. Chez d’autres espèces, le bac a normalement une marque jaune ou orangée. Le plumage, de son côté, est totalement blanc chez les individus adultes. Les jeunes spécimens, eux, ont des plumes d’un ton grisâtre jusqu’à leur première année de vie.

Le cygne trompette se trouve dans toute l’Amérique du Nord et en Alaska. Il s’agit d’un oiseau migrateur qui, selon la saison de l’année, voyage d’une région à une autre.

Alimentation

En ce qui concerne leur alimentation, les cygnes trompette sont des animaux omnivores. Leur alimentation se compose aussi bien de plantes aquatiques que d’insectes ou de petits invertébrés.

Au moment de capturer de la nourriture, ces oiseaux chassent en barbotant dans l’eau. Au cours de ce processus, ils bougent rapidement les pattes au-dessus de l’aliment pour pouvoir l’attraper.

Normalement, l’aliment se trouve à la surface de l’eau ou juste sous la surface. S’il se trouve beaucoup plus bas, cet oiseau majestueux doit plonger son cou et lever la queue.

Comportement

Par rapport à son comportement, on observe un détail frappant : il s’agit d’une espèce monogame. Dès qu’un mâle et une femelle ont des petits, cela veut dire qu’ils passeront toute la vie ensemble.

Dans la nature, la monogamie est un comportement plus observé chez les oiseaux que chez les mammifères. Parmi les oiseaux monogames, figurent les pingouins, les pigeons, les perroquets ou encore les albatros.

En ce qui concerne les petits, ils peuvent quasiment nager dès le jour de leur naissance. Cependant, ils ne peuvent pas voler avant quatre mois. Les parents surveillent et protègent donc les petits jusqu’à ce qu’ils puissent se débrouiller par leurs propres moyens. Ils les guident jusqu’à des sources d’alimentation et leur apprennent à capturer des aliments.

Les ennemis naturels du cygne trompette

Les cygnes trompette ont de nombreux prédateurs, petits et grands. Leurs adaptations sont très variables : tout dépend s’ils s’attaquent à l’adulte ou au petit. Les œufs des cygnes sont capturés principalement par le raton-laveur, le corbeau, l’ours brun ou le coyote.

Leur plus grand ennemi, surtout à l’âge adulte, est l’aigle royal. Ce prédateur peut capturer ces oiseaux très rapidement et les dévorer sans problème.

Menaces

Il existe aussi toute une série de menaces auxquelles le cygne trompette doit faire face. Parmi elles, nous pouvons mentionner des actions humaines, comme la chasse, la fragmentation et la perturbation de son habitat.

Plans de récupération

Pour éviter sa disparition, le gouvernement des Etats-Unis a, en 1935, réagi de façon rapide et efficace. Ce pays a établi des programmes d’élevage et de protection des populations dans deux parcs nationaux :

  • Le Refuge National de Vie Sauvage Red Rock Lakes dans le Montana.
  • Le Parc National de Yellowstone.

Grâce à ces mesures, à l’heure actuelle, le cygne trompette est une espèce en croissance. Il est passé d’une population isolée, en danger critique, à une bonne croissance au cours de ces quarante dernières années.

Il s'agit d'un cygne trompette.

En somme, le cygne trompette se démarque par sa taille, son physique et ses caractéristiques vocales. Historiquement, cet animal se trouvait dans toute l’Amérique du Nord.

L’action humaine a mené le cygne trompette au bord de l’extinction. Malgré cela, grâce aux plans de récupération, cette espèce et beaucoup d’autres continuent à survivre.

  • Trumpeter Swan (Cygnus buccinator): A Technical Conservation Assessment, USDA Forest Service, Rocky Mountain Region. Recogido a 4 de septiembre de 2020 en: fs.usda.gov/Internet/FSE_DOCUMENTS/stelprdb5182067.pdf
  • Cygnus buccinator, Michigan State University. Recogido a 4 de septiembre de 2020 en: https://mnfi.anr.msu.edu/species/description/10893/Cygnus-buccinator
  • BirdLife International. 2016. Cygnus buccinatorThe IUCN Red List of Threatened Species 2016: e.T22679859A92832376. Recogido a 4 de septiembre de 2020 en:  https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2016-3.RLTS.T22679859A92832376.en.