10 petits serpents faciles à élever

Les serpents ne mordent que pour se défendre. Essayez alors de ne pas trop stresser votre animal, afin d'éviter tout accident douloureux.
10 petits serpents faciles à élever

Dernière mise à jour : 22 novembre, 2021

Les serpents ne font pas partie des animaux les plus charismatiques qui existent ; leur apparence allongée génère un sentiment de rejet chez certaines personnes. De plus, ces reptiles ont souvent un poison dangereux pour la santé humaine. Toutefois, certains petits serpents sont d’excellente compagnie et sont faciles à élever.

La prise en charge de ces reptiles n’est généralement pas très compliquée, car la plupart d’entre eux sont indépendants. Toutefois, certaines espèces ne sont pas adaptées aux débutants. Poursuivez votre lecture pour découvrir quels sont les serpents les plus faciles à élever.

Les principales caractéristiques des serpents

Ces reptiles sont des prédateurs naturels presque toujours à l’affût. Pour cette raison, il n’est généralement pas possible de les apprivoiser. Avant de choisir un serpent comme animal de compagnie, il est nécessaire de prendre en compte les points suivants :

  • L’espèce. Cela inclut son tempérament, sa taille maximale, sa longévité et ses besoins en matière d’habitat. Prendre en compte ces critères permet de savoir si le reptile correspond à votre mode de vie et à votre espace.
  • La disponibilité. Choisissez un spécimen courant, car cela vous permettra de trouver plus facilement des informations sur ses soins. De plus, le coût de l’espèce augmente également si elle est difficile à obtenir.
  • Le type d’alimentation. Le régime alimentaire varie d’une espèce à une autre. Renseignez-vous sur le régime alimentaire du serpent que vous souhaitez acquérir et demandez-vous si vous vous sentez à l’aise avec ce régime. N’oubliez pas que certains de ces reptiles se nourrissent de rongeurs vivants.
  • Le venin. S’agissant de votre premier serpent, vous n’allez sans doute pas pouvoir éviter une morsure. Pour cette raison, évitez à tout prix les spécimens venimeux.

Les serpents faciles à entretenir

Comme les autres animaux de compagnie, les serpents ont besoin de certains soins essentiels pour maintenir leur qualité de vie. Cependant, certains d’entre eux sont plus faciles à élever que d’autres. Si vous avez décidé d’acquérir l’un de ces curieux reptiles, découvrez ci-dessous quelques spécimens avec lesquels vous pourriez vous lancer dans ce monde.

1. La couleuvre rayée (Thamnophis sirtalis)

Ces serpents peuvent mesurer un peu plus d’un mètre de long, bien qu’ils soient également assez minces. Grâce à leur taille, ils ne nécessitent pas beaucoup de nourriture ou ni un installation trop grande.

Le régime alimentaire de ces animaux se compose de vers, d’insectes, de crapauds, de poissons et de rongeurs. Ces derniers sont faciles à trouver et constitueront la base de leur alimentation.

2. Le python de Children (Antaresia Childreni)

Le python de Children est une espèce de serpent qui mesure 1,5 mètre de long, mais au corps mince. Les soins de ce reptile sont peu nombreux et il peut très bien s’adapter aux environnements captifs. Son alimentation normale se compose de souris de petite ou grande taille selon l’âge du spécimen.

Cette espèce est nocturne et terrestre, bien qu’elle grimpe souvent aux arbres.

3. Le serpent mangeur d’œufs (Dasypeltis scabra)

Ce serpent se caractérise par son régime alimentaire particulier et spécialisé : il consomme des œufs non fécondés. S’agissant d’une nourriture facile à obtenir, c’est généralement un bon animal de compagnie pour les débutants. Cette espèce atteint une taille de 150 centimètres, mais son corps reste très mince.

4. Le boa des sables (Eryx colubrinus)

Le boa des sables est assez petit par rapport aux autres espèces de boas. Il mesure généralement 1 mètre de long au maximum. Cependant, il conserve le corps large caractéristique de son groupe qui lui permet d’étouffer sa proie.

Prendre soin de ce reptile n’est généralement pas difficile. Mais il a besoin d’un substrat profond dans lequel il pourra s’enfouir à l’intérieur.

5. La couleuvre faux-corail (Lampropeltis triangulum)

Ce reptile est un expert en camouflage, car ses couleurs vives imitent celles d’une espèce venimeuse connue sous le nom de serpent corail (famille des Elapidae). Cependant, la couleuvre faux corail ne produit aucun type de toxine.

Il est facile de prendre soin de ce spécimen. Il n’a besoin que d’un habitat convenable et d’une alimentation équilibrée pour survivre.

6. Le boa rosé (Lichanura trivirgata)

Ce boa est l’une des espèces les plus appréciées sur le marché des serpents. En effet, son tempérament docile en fait un bon animal de compagnie.

De plus, il n’a pas besoin d’un espace immense, il est donc facile de respecter ses besoins. Ce spécimen arbore plusieurs couleurs qui attirent l’attention.

7. Le serpent des blés (Pantherophis guttatus)

Le serpent des blés a un motif de couleur sur son ventre qui ressemble à un épi de maïs. Il est également connu pour vivre dans les prairies et champs où il a tendance à chasser certains rongeurs.

Pour cette raison, c’est une espèce assez commune qui peut être facilement acquise. Toutefois, il a besoin de certaines conditions particulières dans son habitat pour avoir une excellente qualité de vie.

8. La couleuvre à nez mince (Pituophis catenifer)

Ce serpent mesure en moyenne 1,5 mètre de long. Il est donc plus grand que les serpents précédents. La principale caractéristique de ce serpent est son énorme ressemblance avec le serpent à sonnettes, avec l’avantage qu’il n’est pas venimeux.

Il est à noter qu’il n’aime généralement pas beaucoup les interactions. Le stress peut l’amener à mordre. Ses morsures sont légèrement douloureuses.

9. La couleuvre obscure (Pantherophis obsoletus)

La couleuvre obscure fait partie des spécimens les plus dociles et les plus calmes. Elle ressemble beaucoup aux serpents des blés, avec qui elle partage le même genre (Pantherophis).

La plus grande différence est peut-être que ce spécimen est semi-arboricole, il a donc besoin d’attaches qui lui permettent de grimper. Aussi, il faut s’assurer que le terrarium est bien verrouillé, afin qu’il ne s’échappe pas.

10. Le serpent roi (Lampropeltis getula)

Enfin, le serpent roi se distingue des autres grâce à sa curieuse capacité à se nourrir d’autres serpents. Cela inclut même certains serpents venimeux comme le serpent à sonnette.

Malgré sa capacité de chasse, c’est un spécimen calme. Vous pouvez le nourrir de rongeurs, tout comme les autres serpents de cette liste.

En résumé, une grande variété de serpents peut vous aider à entrer dans le monde des reptiles. N’oubliez pas que ces animaux ne ressemblent à aucun autre animal de compagnie ; la plupart d’entre eux ne sont pas habitués à être constamment manipulés. Les serpents sont de bons compagnons pour ceux qui préfèrent observer plutôt qu’interagir.

Cela pourrait vous intéresser ...
Mon serpent ne mange pas : pourquoi ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Mon serpent ne mange pas : pourquoi ?

Votre serpent ne mange pas et semble affaibli ? Nous vous apportons ici quelques réponses, afin que vous sachiez comment y faire face.



  • Bates, M. F., & Little, I. T. (2013). Predation on the eggs of ground-nesting birds by Dasypeltis scabra (Linnaeus, 1758) in the moist highland grasslands of South Africa. African Journal of Herpetology, 62(2), 125-134.
  • Jackson, K., Kley, N. J., & Brainerd, E. L. (2004). How snakes eat snakes: the biomechanical challenges of ophiophagy for the California kingsnake, Lampropeltis getula californiae (Serpentes: Colubridae). Zoology, 107(3), 191-200.
  • Mitchell, M. A. (2004). Snake care and husbandry. Veterinary Clinics: Exotic Animal Practice, 7(2), 421-446.
  • Martinho, F. (2008). Milk snake (Lampropeltis triangulum). Exotic DVM, 10(4), 35-36.
  • Rossi, J., & Rossi, R. (2012). What’s Wrong With My Snake. Fox Chapel Publishing.
  • Griswold, W. G. (2001). Captive Care and Breeding of the Corn Snake, Elaphe guttata. Journal of Herpetological Medicine and Surgery, 11(4), 35-40.