Comment faire fuir les serpents ?

Si vous tombez sur un serpent, éloignez-vous lentement. Ne vous fiez pas à sa taille, car les serpents sont très rapides et raccourcissent rapidement les distances.
Comment faire fuir les serpents ?

Dernière mise à jour : 15 octobre, 2021

Bien que la plupart des serpents ne soient pas une menace pour les humains, ils ont la réputation d’être dangereux. Dans certains endroits chauds, il est presque impossible d’éviter de les rencontrer. Il est donc intéressant de savoir comment les faire fuir.

Malgré la peur que ces animaux insufflent, il faut comprendre qu’ils jouent un rôle dans la nature, donc leur existence est essentielle pour l’écosystème. Découvrez ci-après les meilleurs conseils pour faire fuir les serpents.

À quel point les serpents peuvent-ils être dangereux ?

On estime qu’il existe dans le monde plus de 3 000 espèces de serpents, dont 500 sont venimeuses ou toxiques pour l’homme. Bien qu’environ 5 millions de morsures soient causées par ces reptiles chaque année, seule une petite fraction d’entre elles ont une importance médicale et nécessitent des soins particuliers.

Les traitements antivipériniques sont très efficaces contre la morsure de nombreux serpents. Ceux-ci réduisent considérablement le danger. Par exemple, aux États-Unis, 7000 cas d’empoisonnement de serpents sont signalés par an, mais seulement 15 d’entre eux se terminent par un décès en raison du manque de soins.

Ainsi, le problème avec les serpents venimeux ne réside pas dans leur morsure, mais dans la disponibilité d’une assistance médicale. Étant donné que de nombreuses espèces sont réparties dans des zones rurales reculées, il est plutôt important d’apprendre à éviter ces reptiles afin de prévenir les accidents.

Un serpent bâtard sur une bûche.

Comment les éviter ?

Pour empêcher les serpents ou autres reptiles venimeux de vivre près de chez vous, vous devez en savoir un peu plus sur leur mode de vie. Ces spécimens recherchent deux choses : de la nourriture et un abri. Vous devez donc éviter de leur offrir de bonnes conditions sans le bouloir. Voici quelques conseils pour y parvenir :

  1. Gardez l’herbe et les arbustes courts : bien que cela semble simple, ces reptiles recherchent des endroits frais pour se cacher. Par conséquent, les pelouses ou les hautes herbes sont des endroits parfaits pour eux. En les coupant, vous créez une zone ouverte peu appétissante pour la plupart des serpents.
  2. Faites en sorte qu’il y ait peu d’humidité dans la cour : les serpents aiment la chaleur, mais ils font également attention à l’excès de chaleur. Les zones humides constituent pour eux une cachette parfaite au quotidien.
  3. Évitez d’entasser les objets : nous avons tendance à entasser des débris, du bois ou encore des vieilleries sur les terrasses, ce qui est une terrible idée si l’on veut éviter ces spécimens.
  4. Ne laissez pas de nourriture ou de restes de nourriture à l’extérieur : cela inclut les aliments pour animaux de compagnie et les déchets ménagers, car ils attirent les serpents et certains petits mammifères, comme les rongeurs, qui font partie des proies des serpents.
  5. Couvrez les fentes : pour éviter les surprises, couvrez les fentes ou les ouvertures par lesquelles un serpent peut entrer chez vous. Si vous disposez d’une ventilation, couvrez-la avec des structures métalliques qui empêchent l’accès des reptiles.

Puis-je faire fuir les serpents tout seul ?

Si vous tombez sur un serpent, la première chose à faire est de rester calme et de rester à l’écart. N’oubliez pas que ces reptiles n’attaquent que lorsqu’ils se sentent menacés. Ainsi, n’essayez jamais de capturer, de chasser ou de tuer un serpent, car vous lui donnerez des raisons de se défendre.

Si vous voyez un serpent dans votre jardin, fermez tout type de porte ou d’accès pouvant permettre son entrée dans votre maison. Appelez ensuite les centres d’urgence ou de contrôle des animaux de votre ville afin que des experts puissent venir capturer le spécimen. Gardez une distance de sécurité tout en gardant un œil sur lui, car cela facilitera sa capture lors de l’arrivée des secours.

Si le reptile s’est glissé dans votre maison, la meilleure option est de fermer les accès aux autres pièces et de laisser une sortie à l’animal. De plus, il est fortement recommandé de couvrir les fentes inférieures des portes pour éviter qu’il ne se faufile à travers ces petits interstices.

Gardez à l’esprit que vous devez garder vos distances et demander l’aide d’un professionnel. Toute tentative d’effrayer un serpent peut être fatale.

Existe-t-il des répulsifs pour serpents ?

Les reptiles sont des organismes sensibles aux odeurs. Certains produits chimiques tels que le soufre et l’ammoniac sont utilisés comme répulsifs, mais ces substances ne sont pas très efficaces et présentent un risque pour la santé.

Si vous souhaitez utiliser ces substances, demandez l’aide d’un professionnel et suivez ses instructions à la lettre. Vous éviterez ainsi une intoxication due à l’ingestion ou à une mauvaise manipulation de ces substances.

Attention aux signes !

Comme vous vous en doutez, la meilleure option pour éviter les problèmes avec les serpents est la prévention ; les déranger ou essayer de les faire fuir peut être contre-productif. Il est important d’être conscient de certains signes avant-coureurs, tels que la perte de peau, les empreintes corporelles ou même le sifflement typique de ces espèces.

Certains indices visuels ou auditifs peuvent indiquer la présence d’un serpent dans la maison. Soyez très prudent si vous en apercevez un.

Un serpent échelle sur fond noir.

Par ailleurs, renseignez-vous sur les serpents qui habitent votre région, car cela vous aidera à comprendre le niveau de risque auquel vous êtes confronté. Gardez à l’esprit que vous ne devez pas les tuer, car ils ont le même droit à la vie que tout autre animal. En fin de compte, ils n’attaquent pas par méchanceté : tout comme vous, ils veulent juste se défendre.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment naissent les serpents ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Comment naissent les serpents ?

Les serpents peuvent se reproduire de différentes manières. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus sur le sujet.



  • Gallagher, G. R., Weisser, M., Smith, D., & Creamer, D. (2017). A Field Evaluation of the Efficacy of Milorganite as a Repellent for Non-Venomous Rat Snakes (Elaphe obsolete).
  • Zavala, J. T., Sánchez, J. G. D., Vega, J. T. S., Sánchez, D. R., & Castillo, L. (2002). Serpientes y reptiles de importancia médica en México. Revista de la Facultad de Medicina UNAM, 45(5), 212-219.
  • León, O. I. M. V., & Medellín, X. L. (2019). Serpientes, un legado ancestral en riesgo. CIENCIA ergo-sum, 26(2), 10.
  • Valdivia, C. J. B. Qué hacer si encontramos una serpiente de cascabel. Manual de procedimientos del Programa de Adopción de la Reserva Ecológica del Pedregal de San Ángel, 82.
  • Lubich, C., & Krenzelok, E. P. (2007). Exotic snakes are not always found in exotic places: how poison centres can assist emergency departments. Emergency Medicine Journal, 24(11), 796-797.
  • World Health Organization. (2007). Rabies and envenomings: a neglected public health issue: report of a consultative meeting, World Health Organization, Geneva, 10 January 2007. World Health Organization.
  • Quesada Aguilera, J. A., & Quesada Aguilera, E. (2012). Prevención y manejo de mordeduras por serpientes. Revista Archivo Médico de Camagüey, 16(3), 369-383.