Gecko léopard : les principaux soins à lui prodiguer en captivité

Avoir un gecko léopard à la maison nécessite une préparation théorique et des ressources. Découvrez ici ce dont vous avez besoin.
Gecko léopard : les principaux soins à lui prodiguer en captivité

Dernière mise à jour : 28 février, 2022

Le gecko léopard (Eublepharis macularius) est originaire des déserts et des plaines rocheuses de l’Afghanistan, de l’Inde et du Pakistan. Étant un animal facile à vivre et physiquement frappant, il est devenu populaire parmi les amateurs de reptiles.

En tant qu’espèce qui n’est pas passée par un processus de domestication, en avoir un chez soi signifie adapter son habitat aux conditions nécessaires à son bien-être. Cela nécessite une connaissance approfondie de l’espèce et de disposer des ressources nécessaires. Si vous venez de vous lancer dans cette tâche, vous trouverez ici les consignes de base.

Le gecko léopard

Au-delà du choix de la couleur du spécimen, vous devez vous soucier de sa santé. Il est difficile de trouver des geckos à adopter, mais ce n’est pas impossible. Renseignez-vous auprès des associations de sauvetage exotiques de votre région. Si vous n’en trouvez pas, vous devrez rechercher un vendeur approprié.

Si vous décidez d’acheter, gardez à l’esprit une chose très importante : ces reptiles doivent provenir d’éleveurs certifiés. Tous leurs papiers doivent être en règle et ils ne doivent pas avoir été prélevés de leur environnement naturel. Autrement, vous porterez gravement atteinte à la biodiversité de la planète et commettrez peut-être même un crime.

Enfin, assurez-vous que votre gecko est en bonne santé. Vous devez vous assurer qu’il a un bon poids, qu’il ne porte pas de restes de mue, qu’il ne fait pas de mouvements étranges et qu’il est actif.

Un gecko léopard.

L’habitat du gecko léopard en captivité

Un terrarium en verre est la meilleure option. Le terrarium doit mesurer 90 x 38 x 30 centimètres et il doit être possible de ventiler la partie supérieure pour garantir la qualité de l’air. Au sein de celui-ci, plusieurs éléments doivent être pris en compte :

  • Substrat. Les meilleurs substrats sont le papier journal, le papier absorbant, l’écorce de noix de coco, l’écorce d’orchidée et le sable du désert. N’utilisez jamais un autre substrat, comme la litière pour chat, qui pourraient causer une obstruction chez l’animal s’il venait à l’ingérer.
  • Température. La température idéale à l’intérieur du terrarium est de 30 °C. Cependant, il doit y avoir plusieurs zones climatiques, afin que le gecko puisse se réguler à volonté. Le point le plus froid ne doit pas descendre en dessous de 21 °C. Vous pouvez utiliser des projecteurs et des couvertures chauffantes.
  • Humidité. Comme ce sont des reptiles du climat désertique, ils n’ont pas besoin d’une source constante d’humidité. Pendant la saison de mue, vous devez humidifier le terrarium pour prévenir les maladies.
  • Éclairage. Comme ce sont des reptiles nocturnes, une source de lumière UVB n’est généralement pas nécessaire. Cependant, il est préférable de consulter votre vétérinaire à ce sujet.
  • Décoration. À l’intérieur du terrarium, doit se trouver un abri où le reptile peut se cacher pendant la journée, une source d’eau, des troncs pour qu’il puisse grimper et un rocher ou une surface rugueuse contre laquelle il peut se frotter pour éliminer les restes de peau pendant la mue.

Peut-on avoir plusieurs geckos dans le même terrarium ?

Si vous souhaitez héberger plusieurs geckos ensemble, ils doivent d’abord passer par une période de quarantaine. Il n’est pas conseillé d’avoir plus d’un mâle par groupe, car ces reptiles sont territoriaux et pourraient alors se montrer agressifs les uns envers les autres.

D’autre part, vous devrez également augmenter la taille du terrarium en fonction du nombre de spécimens. Enfin, gardez à l’esprit que si vous avez des reptiles de sexe différent, ils pourront se reproduire, alors optez de préférence pour des femelles.

Régime alimentaire

Ces reptiles sont insectivores, c’est-à-dire qu’ils se nourrissent d’insectes vivants qu’ils trouvent dans leur habitat. Vous devrez donc leur fournir des grillons et compléter leur alimentation avec des vers à soie, des cafards, des ténébrions et des vers de farine géants. Prévoyez également une source d’eau propre que vous devrez changer tous les jours.

Pour les alimenter, il est préférable d’utiliser un bidon anti-fuite. Vous éviterez ainsi que les insectes se promènent dans le terrarium et stressent le reptile, ou s’échappent et se cachent dans votre maison.

Les insectes ne doivent pas mesurer plus de la moitié de la tête du gecko. Les jeunes spécimens doivent être nourris tous les deux jours. Quant aux aux adultes, il faut seulement les nourrir 2 à 3 fois par semaine. Ne leur donnez jamais plus de nourriture qu’ils ne peuvent en consommer en 15 minutes. Ramassez tous les restes lorsqu’ils ont fini de manger.

Un gecko léopard avec ses petits.

Le comportement du gecko léopard

Vous devrez apprendre à manipuler votre animal de manière à ne pas le stresser, afin de pouvoir l’examiner de près et ainsi évaluer son état de santé. Vous ne devez jamais le soulever par la queue, car vous pourriez lui faire extrêmement mal et causer des blessures.

Les reptiles ont la capacité d’autotomiser leur queue, c’est-à-dire qu’ils peuvent se séparer de leur queue, un comportement auquel ils ont recours face au danger. 

Le corps du reptile doit toujours être soutenu : tout son corps doit reposer sur votre paume. S’il se débat ou essaie de vous mordre, tenez sa tête à la base de son crâne avec deux doigts.

Enfin, pensez à faire appel à un vétérinaire spécialisé en reptiles. gardez à l’esprit que chaque espèce a des exigences spécifiques et qu’il est difficile de les garder en bonne santé en captivité.

This might interest you...
10 signes qui indiquent votre gecko léopard va bientôt mourir
My Animals
Lisez-le dans My Animals
10 signes qui indiquent votre gecko léopard va bientôt mourir

Il existe des signes qui permettent de savoir qu'un gecko léopard va bientôt mourir. Nous vous en présentons ici 10. Découvrez-les vite !



  • Johnson-Delaney C: Exotic Companion Medicine Handbook for Veterinarians. Lake Worth, Zoological Education Network, 2000, www.exoticdvm.com.
  •  Mader DR (ed): Reptile Medicine and Surgery. Philadelphia, WB Saunders Co, 1996.
  • Sakata, J. T., Gupta, A., Chuang, C. P., & Crews, D. (2002). Social experience affects territorial and reproductive behaviours in male leopard geckos, Eublepharis macularius. Animal Behaviour63(3), 487-493.
  • Szydłowski, P., Madej, J. P., Duda, M., Madej, J. A., Sikorska-Kopyłowicz, A., Chełmońska-Soyta, A., … & Duda, P. (2020). Iridophoroma associated with the Lemon Frost colour morph of the leopard gecko (Eublepharis macularius). Scientific Reports10(1), 1-6.