Le tégu : ses soins et caractéristiques

20 octobre, 2020
Les chiens et les chats ne sont pas les seuls animaux de compagnie qui existent. Le tégu, un énorme reptile, est l'animal de compagnie idéal pour ceux qui souhaitent ajouter une toucher exotique à leur quotidien.

Imaginez-vous un lézard de la taille d’un chien se promenant en laisse sur le trottoir. Aussi rocambolesque que cette situation puisse paraître, le tégu est le reptile domestique qui ressemble le plus aux chiens en matière de comportement.

Aujourd’hui, nous vous présentons l’espèce Salvator merianae, un animal qui, malgré son apparence féroce et sa taille non négligeable, est l’un des animaux de compagnie géants et exotiques les plus populaires auprès des aventuriers.

A propos du tégu…

Le tégu argentin blanc et noir ou lézard overo est l’espèce la plus grande au sein de la famille des reptiles Teiidae. Voici quelques-unes de ses caractéristiques :

  • Il s’agit d’animaux très grands, puisqu’ils peuvent atteindre 140 centimètres de longueur en comptant la queue. Les mâles sont encore plus grands.
  • Ils sont de couleur blanche avec des taches noires horizontales qui varient selon le spécimen.
  • La tête est très lourde, avec quelques maxillaires saillantes caractéristiques.
  • Ce sont des animaux omnivores et doux, généralement très dociles à l’âge adulte.
  • Ils peuvent vivre jusqu’à 20 ans dans la nature.

Une caractéristique très intéressante de ces lézards est qu’ils sont l’un des rares reptiles partiellement endothermes, selon certaines études. Autrement dit, ils peuvent présenter une température corporelle jusqu’à 10 degrés de plus que l’environnement pendant la période de reproduction.

La plupart des reptiles sont ectothermes. Leur température corporelle dépend donc totalement de leur environnement.

Il s'agit d'un tégu.

Soins et considérations

Tout d’abord, il est nécessaire de noter que dans de nombreux pays, la possession d’un tégu est illégale. Par exemple, en Espagne, il est interdit de posséder quelconque reptile qui atteint plus de deux kilos de poids à l’âge adulte (Les tégus pèsent jusqu’à 7 kilos).

Par ailleurs, il faut être certain à 100 % que le reptile provient d’un élevage professionnel. Tout animal capturé dans son environnement naturel est un animal en moins dans son habitat, ce qui favorise l’extinction de l’espèce à long terme.

Une fois que ces considérations sont prises en compte, il reste l’adoption qui n’est pas non plus une mince affaire. En effet, les conditions requises pour le terrarium sont les suivantes :

  • Un habitacle d’au moins deux mètres de longueur et un mètre de largeur.
  • Un substrat à base de fibres de coco ou d’écorce de cyprès (qui garde bien l’humidité).
  • L’humidité relative du terrarium doit se situer entre 75 % et 90 %. Pour cela, on pulvérise le substrat avec de l’eau deux ou trois fois par jour.
  • L’habitacle doit présenter un gradient de température, avec une zone fraîche à 27 degrés Celsius ainsi qu’une zone chaude à 37 degrés Celsius. Pour ce faire, on place des couvertures chauffantes et une lampe UV productrice de chaleur.

Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’un animal qui n’est pas si exigeant que le chien en matière de promenades et d’exercices, mais qui a besoin de certains paramètres environnementaux précis. Il est donc nécessaire de surveiller en permanence la température et l’humidité du terrarium.

Alimentation et comportement

Le tégu se nourrit d’une grande variété d’aliments, puisqu’il est omnivore. Au stade juvénile, il s’attaque souvent à des invertébrés comme les coléoptères, les grillons, les escargots et les araignées. Avec le temps, un apport plus important en protéines est nécessaire, sous forme de viande et de poisson.

L’alimentation n’est pas un problème pour ces animaux, car ils mangent également des fruits, des légumes, des oeufs et autres végétaux. N’oubliez pas que, comme pour tous les animaux domestiques, la variété est la clé.

Enfin, il faut souligner que les tégus sont des animaux tranquilles et relativement sociables, puisqu’ils se laissent toucher et même étreindre par leurs maîtres. La plupart du temps, ils acceptent de mettre des harnais pour aller se promener pendant les heures les plus chaudes de la journée.

Cependant, pour atteindre ce point, il faut un long processus de familiarisation avec l’animal. En effet, rappelez-vous que ces reptiles ne sont pas prédisposés évolutivement à interagir avec les êtres humains, comme c’est le cas des chiens.

Il s'agit d'un tégu.

Le tégu, un animal domestique atypique

Comme vous avez pu le remarquer, les tégus sont des animaux de compagnie avec des besoins très spécifiques ainsi qu’un coût à l’adoption assez élevé. Il faut, en effet, investir dans un habitacle, des couvertures chauffantes et des sources de lumière UV.

Malgré cela, une fois qu’il est confortablement installé, cet animal est peu exigent, autonome et en même temps capable de recevoir de l’affection et de reconnaître son maître. Dès lors, le fait qu’un reptile de plus d’un mètre de long réagisse à votre appel pour monter sur votre jambe dans un geste d’affection n’a pas de prix.

  • Argentine Black and White Tegu, Wikipedia. Recogido a 31 de agosto en https://en.wikipedia.org/wiki/Argentine_black_and_white_tegu
  • Tegu, reptilesmagazine.com. Recogido a 31 de agosto en https://www.reptilesmagazine.com/tegu-lizard-housing-and-care-information/
  • Tattersall GJ, Leite CA, Sanders CE, Cadena V, Andrade D, Abe AS, Milsom WK (2016-01-22).