La faune des mangroves

Cet écosystème semi-aquatique se caractérise par sa grande biodiversité. Il abrite de nombreuses espèces adaptées à un climat tropical.
La faune des mangroves

Dernière mise à jour : 02 janvier, 2022

Situés principalement en Asie du Sud-Est, en Amérique centrale et dans certaines régions d’Afrique et d’Océanie, les mangroves sont composées de cours d’eau douce et d’arbres aux racines aériennes ou aquatiques. Découvrez ici quelles sont les principales espèces d’animaux qui y habitent.

Que sont les mangroves ?

Les mangroves sont des biomes de transition : ils marquent la transition de l’habitat terrestre à l’habitat marin. Il s’agit d’une espèce d’arbres avec de très grosses racines. Ces arbres résistent à l’eau salée et s’agglomèrent pour former des barrières végétales qui dépassent le milieu aquatique.

Cet écosystème se forme généralement dans les zones côtières tropicales et subtropicales. Il contient une grande diversité d’espèces faunistiques et végétales, c’est pourquoi elles sont d’une grande importance écologique. De plus, il sert de protection contre les catastrophes naturelles, tels que les tsunamis et les ouragans.

A quoi ressemble la faune des mangroves ?

Cet écosystème se caractérise par sa riche biodiversité, qui comprend des espèces arboricoles adaptées à la vie immergée dans l’eau et des espèces qui se sont adaptées au climat tropical. Découvrez ci-dessous quelques espèces caractéristiques.

1. L’alligator d’Amérique, l’une des espèces de la faune des mangroves

L’alligator d’amérique peut être observé dans toute la zone caraïbe de l’Amérique et sur les côtes de l’océan Pacifique, entre le Mexique et le Pérou. L’une des plus grandes populations de cette espèce se trouve dans le parc national de Morrocoy, au Venezuela.

Cet alligator, qui figure sur la photo principale de cet article, mesure environ cinq mètres de long et pèse environ 500 kilos. C’est le deuxième plus grand crocodile derrière le crocodile de l’orénoque. Sa tête est longue et étroite, et des dents acérées dépassent de sa bouche, même lorsqu’elle est fermée. Les fameuses « larmes » de crocodile sont dues au fait que ses les paupières lui permettent d’excréter l’excès de sel.

Cet alligator se nourrit de vertébrés, qu’il surprend lorsque ces derniers s’approchent de l’eau pour boire. Il est assez dangereux pour l’homme, puisqu’il n’hésite pas à attaquer lorsqu’il se sent envahi ou en danger.

2. Le faucon noir

C’est l’un des représentants « aériens » de la faune de la mangrove. On le trouve dans différentes régions d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud selon la période de l’année. Il préfère les zones côtières, les estuaires et les marais.

Le faucon noir habite les mangroves.

Le faucon noir se nourrit de crabes, de petits vertébrés et d’œufs. Il construit son nid sur les branches des palétuviers, nid qu’il réutilise la saison suivante après l’avoir rénové avec de nouveaux matériaux. Chaque année, la femelle dépose un seul œuf, qui est blanc avec des taches brunes.

3. Le lamantin des Caraïbes

Ce mammifère marin, qui appartient au groupe des « siréniens », est un autre des habitants des mangroves américaines. Il est principalement originaire des Antilles et de Floride. Son corps est robuste, mais incroyablement athlétique. Il sait nager, faire des pirouettes et des sauts, sans aucune difficulté.

Lamantin des Caraïbes.

Le lamantin ne supporte pas les basses températures. Il se nourrit de plantes aquatiques et, parfois, de poissons ou de petits invertébrés. Cette espèce forme des groupes d’accouplement pendant la saison des amours ; le reste du temps, les mâles restent seuls et les femelles sont accompagnées de leurs petits jusqu’à l’âge de deux ans.

4. La petite spatule habite les mangroves

Au sein de la faune des mangroves asiatiques, on trouve cet oiseau aquatique en danger d’extinction, dont la population est estimée à moins de 300 spécimens. Son habitat est limité à l’Asie de l’Est : Corée du Nord, Hong Kong, Taïwan et Vietnam.

Petite spatule.

La petite spatule a un plumage entièrement blanc, de longues pattes sombres comme son bec et migre en groupe pour hiberner. Les couvées se produisent sur les îles japonaises entre mars et août.

5. Le macaque rhésus

Ce petit primate fait également partie de la faune de la mangrove, bien qu’il soit possible de le trouver dans d’autres écosystèmes entre l’Afghanistan et le sud de la Chine.

Macaque rhésus.

Le macaque rhésus est l’un des « singes du vieux monde » les plus connus et a une espérance de vie de 25 ans. L’espèce présente un grand dimorphisme sexuel, puisque les mâles peuvent mesurer et peser deux fois plus que les femelles. Le pelage des deux sexes est gris ou brun, et leur visage est rose ou rougeâtre.

This might interest you...
6 animaux qui vivent dans des grottes
My Animals
Lisez-le dans My Animals
6 animaux qui vivent dans des grottes

Les grottes sont un excellent refuge pour divers animaux, et les animaux qui y vivent ont des habitudes bien particulières.



  • Agudo, I. (1994) Primer catálogo general de Sirenios recientes depositados en museos y colecciones biológicas venezolanas (Mammalia: Sirenia:Trichechidae). Anartia, 7, 1-8.