Les animaux ont-ils des sentiments ?

25 octobre, 2020
Les émotions et les sentiments sont des attributs psychologiques indissociables de l'être humain. Les animaux présentent-ils aussi ces capacités cognitives ? Plusieurs études éthologiques tentent de nous donner la réponse.

Tout maître d’un chien ou d’un chat n’hésiterait pas à dire que son animal a des sentiments. Chaque animal (au moins les oiseaux et les mammifères) a une personnalité différente, ce qui a été confirmé par la science à plusieurs reprises. Les choses se compliquent un peu lorsqu’il s’agit d’émotions et de sentiments dans la nature, car ce sont des attributs difficiles à quantifier.

Aussi philosophique que soit le sujet, les chercheurs du monde entier ne se lassent pas d’essayer de répondre à cette question. Voulez-vous savoir ce que l’on sait sur les sentiments dans le monde animal ? Nous vous disons tout ici.

Sentiments et émotions : une différence importante

Le sentiment fait référence à la fois à l’état d’esprit et à l’émotion conceptualisée qui le détermine. Les émotions sont plus rapides, car il s’agit de réactions psychophysiologiques résultant de certains stimuli lors de la perception d’un objet, d’une personne, d’un lieu ou d’un événement pertinent.

Il y a plus de différences entre les deux termes :

  • Les émotions sont transitoires et rapides, tandis que les sentiments restent dans le temps.
  • Les émotions sont des altérations émotionnelles inconscientes, puisqu’elles ne nécessitent pas de raisonnement préalable.
  • Un sentiment ne peut être conçu sans une émotion préalable. Par exemple, une même émotion peut conduire à des sentiments différents.

Les émotions semblent être, en partie, un mécanisme évolutif, puisqu’elles peuvent devenir très utiles dans les défis posés par la nature. Certaines sont fondamentales, comme la peur, la colère, le dégoût, la joie, la tristesse et la surprise. Elles ont une composante innée évidente. Le reste des émotions est complexe et peut avoir des objectifs plus difficiles à déchiffrer.

Les animaux ont des sentiments.

Les animaux ont-ils des sentiments ?

Une fois que les deux termes ont été élucidés, la chose la plus correcte à faire est d’associer les états d’esprit des animaux à des émotions et non à des sentiments. Toutefois, ces émotions sont difficiles à identifier, car nous voyons leur expression dans les actes de l’animal et non l’émotion en soi.

Malgré cela, des études éthologiques ont tenté de démontrer la présence d’émotions à la fois simples et complexes chez divers animaux :

  • Dans le cadre de ces études, un échantillon d’abeilles soumises à un état d’anxiété ont été observées afin que les chercheurs puissent identifier d’éventuelles manifestations émotionnelles cognitives.
  • Certaines s’agitaient à l’intérieur de leur nid d’abeille avant qu’on ne leur présente une séquence d’odeurs, nouvelles et connues.
  • D’autres abeilles sont restées silencieuses dans leurs quartiers et se sont ensuite retrouvées avec ces odeurs.
  • Il a été observé que les abeilles qui avaient été soumises à l’anxiété s’aventuraient beaucoup moins à l’approche d’odeurs inconnues.

Ce fait peut s’expliquer par une émotion aussi fondamentale que la peur. Après une expérience traumatisante, ces animaux peuvent avoir une plus grande réserve émotionnelle face à de nouveaux stimuli.

Les émotions des mammifères

Les choses se compliquent encore plus quand on avance dans la complexité du cerveau des sujets d’études ; diverses émotions complexes ont été enregistrées chez les mammifères. Voici quelques exemples :

  • Plusieurs études ont montré que les primates sont capables de faire preuve d’empathie. Par exemple, les macaques ont refusé dans plusieurs cas dans les laboratoires de se procurer de la nourriture en tirant sur un levier si cela signifiait un choc électrique pour un partenaire.
  • Selon de nombreuses théories, les chiens sont capables de percevoir les émotions négatives de la même manière que nous, les humains. On sait bien que les chiens peuvent présenter certaines pathologies psychologiques telles que la dépression chronique et la névrose.
  • Les éléphants ont une mémoire cognitive et font preuve d’empathie face à la souffrance des autres membres de leur espèce.

Comme on peut le voir, le développement de l’éthologie au cours des dernières décennies semble indiquer que les humains ne sont pas les seuls à pouvoir ressentir des émotions dans le monde animal.

En plus des émotions de base, ces faits montrent que des concepts tels que l’empathie ou les troubles émotionnels complexes sont également présents chez les animaux.

Les animaux ont des sentiments.

Un débat non résolu

Malgré ces preuves scientifiques, certains détracteurs sont en désaccord avec le concept d’émotions dans le monde animal, arguant que les études et les interprétations sont toujours abordées d’un point de vue anthropomorphique biaisé.

Une grande partie de ce débat réside dans la différenciation même de concepts aussi complexes que les émotions et les sentiments.

Les animaux peuvent-ils ressentir des émotions ? Pourquoi ne le feraient-ils pas si des biais émotionnels ont été observés chez eux ? Les capacités cognitives d’un mammifère sont-elles comparables aux nôtres ? Toutes ces questions ont des réponses différentes selon le niveau de compréhension de soi que nous donnons aux animaux.

  • Emotion in animals, wikipedia. Recogido a 1 de julio en https://en.wikipedia.org/wiki/Emotion_in_animals
  • Paul, E. S., Harding, E. J., & Mendl, M. (2005). Measuring emotional processes in animals: the utility of a cognitive approach. Neuroscience & Biobehavioral Reviews29(3), 469-491.