Que mangent les cochons ?

Savoir ce que mangent les cochons est essentiel pour comprendre leur biologie et maximiser leur efficacité productive dans les élevages.
Que mangent les cochons ?

Dernière mise à jour : 08 octobre, 2021

Les cochons sont connus dans le monde entier, car ils occupent les rayons des supermarchés et leur viande fait partie d’innombrables recettes. Savoir ce qu’ils mangent à l’état sauvage et en captivité est essentiel, à la fois pour la connaissance zoologique et la responsabilité dans le domaine de l’élevage. C’est pourquoi nous vous disons ici ce que les cochons mangent.

Les cochons sont des mammifères sociaux, intelligents, empathiques, très attachés à leurs petits et dotés d’une mémoire impressionnante. Leurs caractéristiques fascinantes vont au-delà de l’éthologie. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus.

Les cochons

Avant d’explorer le régime alimentaire de ces animaux, il nous paraît intéressant de les présenter d’un point de vue taxonomique. Les cochons sont des mammifères appartenant à l’ordre des Artiodactyles et à la famille des suidés, dans lesquels quelque 18 espèces de sangliers ont été classées.

Leur nom scientifique est Sus domesticus ou Sus scrofa domesticus. Cette appellation montre qu’il s’agit d’une sous-espèce de sanglier européen (Sus scrofa).

Les cochons domestiques ont une tête allongée avec un museau très voyant. Ce dernier est renforcé par un os prénasal et un disque cartilagineux au niveau labial.

Ce museau agit comme un organe sensoriel qui leur permet d’obtenir des ressources et qui est essentiel à la communication. Les cochons fouinent constamment pour trouver de la nourriture et socialiser avec les autres membres de leur espèce.

Il convient de noter que ces suidés sont sociaux, mais qu’ils préfèrent les petits groupes. Ces groupes sont généralement constitués de 3 femelles, des porcelets en développement et peut-être d’un mâle non apparié (8 à 10 spécimens au total).

D’autre part, les mâles reproducteurs adoptent une stratégie de vie solitaire. Ils peuvent même devenir agressifs envers leurs congénères.

Par ailleurs, les cochons sont des animaux extrêmement intelligents. Ils ont la capacité de se souvenir de leurs maîtres (et jusqu’à 30 autres cochons), ils chantent des berceuses pour détendre les porcelets, leurs hiérarchies sont très complexes et ils surpassent de loin les chiens en matière de résolution de problèmes.

Les cochons sont des êtres sociaux, intelligents, empathiques et ont une bonne mémoire.

Un cochon sourit à la caméra.

L’alimentation des cochons

Maintenant que vous connaissez un peu mieux l’espèce, nous sommes prêts à répondre à la question qui fait l’objet de cet article. Pour ce faire, nous nous intéresserons également à leurs ancêtres sauvages (les sangliers) et aux régimes qu’ils suivent dans les fermes.

Que mangent les cochons dans la nature ?

Les spécimens de l’espèce Sus scrofa sont omnivores. Cela signifie qu’ils peuvent manger de tout et se nourrissent de matières organiques d’origine végétale et animale. Toutefois, ils montrent une certaine prédilection pour les dérivés végétaux, notamment les céréales, les fruits, les noix, les graines, les racines et les tiges vertes.

Ces animaux consomment également sporadiquement des œufs d’oiseaux, de la viande en décomposition, de petits rongeurs, des amphibiens, des lézards, des insectes et d’autres invertébrés. Si la nourriture est rare et que l’occasion se présente, des troupeaux de sangliers peuvent attaquer des chevreaux ou d’autres mammifères.

Le régime alimentaire des cochons sauvages varie selon la saison de l’année. Son pic d’alimentation est atteint l’après-midi et la nuit.

Que mangent les cochons dans les fermes ?

Comme indiqué par le site World Animal Protection, les cochons ont un système digestif complexe qui accepte une grande quantité de nourriture. Mais leurs besoins nutritionnels exacts varient en fonction de la période de l’année, de l’âge et de la race.

Malheureusement, ces facteurs ne sont généralement pas pris en compte dans les élevages qui ne cherchent qu’à maximiser leur croissance. Il existe des normes internationales pour la formulation des aliments pour porcs.

La Fondation espagnole pour le développement de la nutrition animale (FEDNA) indique les proportions suivantes pour nourrir un cochon pesant entre 20 et 60 kilogrammes :

  • Orge, jusqu’à 10,8 % du poids brut (PB) de l’aliment
  • Maïs, jusqu’à 8,1 % du PB
  • Blé, jusqu’à 14 % du PB
  • Farine de soja, jusqu’à 48 % du PB
  • Soja entier, jusqu’à 37,4 % de la PB
  • Farine de tournesol, jusqu’à 30 % du PB
  • Autres composants : phosphate monocalcique, L-lysine, méthionine, L-thréonine et correcteur vitamino-minéral.

Comme vous pouvez le voir, les protéines que ces mammifères obtiennent dans les fermes proviennent essentiellement de matières végétales (elles sont moins chères que celles d’origine animale). De plus, des calories concentrées, des antibiotiques et des facteurs de croissance sont généralement ajoutés à leur alimentation pour favoriser un développement rapide.

Dans certains cas, des antibiotiques sont ajoutés à l’aliment de manière préventive pour minimiser le risque d’infections au sein de la ferme.

Que mangent les cochons domestiques ?

Nous souhaitons consacrer quelques lignes aux soins en captivité de ces animaux, car certaines races sont de plus en plus présentes dans les foyers, comme le cochon nain. Comme la disponibilité alimentaire est beaucoup plus élevée dans ce scénario, il est possible de varier l’alimentation :

  • Légumes : laitue, épinards, carottes, brocolis et bettes, entre autres pousses vertes
  • Fruits : pomme, poire, orange, pastèque, melon, myrtilles et raisins, entre autres
  • Luzerne et foin
  • Légumineuses cuites : lentilles, haricots et pois chiches
  • Protéines animales : œuf dur et dinde, poulet et poisson toujours cuits
  • Lait écrémé et yaourt
  • Nourriture spécifiquement conçue pour les cochons (ou les chevaux)

Il est nécessaire d’offrir une grande variété de nourriture aux cochons. Et ce, car dans leur environnement naturel, leur alimentation varie selon la saison de l’année et l’écosystème dans lequel ils vivent.

Cependant, gardez à l’esprit qu’ils ne peuvent pas tout manger : les pâtisseries, les aliments pour les cochons de ferme, les aliments pour chats, les aliments pour chiens et les viandes ou poissons crus sont totalement interdits.

Le museau d'un cochon.

En somme, la réponse à la question posée varie considérablement selon l’environnement dans lequel ces animaux se trouvent. Cependant, il est possible de généraliser et de dire que ces mammifères sont omnivores, bien qu’ils tirent le plus d’énergie des graines, des noix et d’autres matières végétales caloriques.

Cela pourrait vous intéresser ...
10 curiosités sur les cochons
My Animals
Lisez-le dans My Animals
10 curiosités sur les cochons

De nombreuses espèces présentes dans le bétail sont réputées pour leur intelligence et leurs qualités. Apprenez-en plus ici sur les cochons.