Quelle est la race de chien avec le plus de mutations génétiques?

Les mutations génétiques sont capables de favoriser la présence de maladies congénitales dangereuses, telles que le prolapsus de la valve mitrale ou des troubles neurologiques.
Quelle est la race de chien avec le plus de mutations génétiques?
Cesar Paul Gonzalez Gonzalez

Rédigé et vérifié par le biologiste Cesar Paul Gonzalez Gonzalez.

Dernière mise à jour : 06 octobre, 2022

Les chiens sont l’un des animaux de compagnie les plus populaires aujourd’hui. Outre le fait que leurs soins ne sont pas si compliqués, il existe une grande variété de races qui conviennent à presque tout le monde. Cependant, l’immense demande qui existe pour certains types de chien a provoqué l’apparition de diverses mutations génétiques et de problèmes de santé typiques de la race.

En général, lors de l’élevage de chiens, certains protocoles sont suivis pour éviter ou réduire la consanguinité (reproduction entre parents). Cela aide à réduire les problèmes génétiques causés par la sélection artificielle, mais tous les couvoirs ne suivent pas ces règles. Au fil du temps, chaque chien génère des mutations génétiques. Toutefois, il existe une race qui en a plus que d’autres. Découvrez ci-dessous.

Que sont les mutations génétiques?

Les mutations sont une altération de la séquence d’ADN qui peut entraîner ou non une modification des caractéristiques de l’espèce. Ces modifications se produisent naturellement et sont aléatoires. Bien que certaines conditions favorisent également leur présence.

Les changements qu’une mutation peut générer vont d’une affectation métabolique à la déformation du corps. Tout dépend des gènes affectés. Dans la plupart des cas, les effets sont connus sous le nom de maladies congénitales et nuisent grandement à la santé de l’espèce.

Normalement, une mutation ne suffit pas à provoquer des changements dans l’apparence de l’organisme, mais une accumulation de ceux-ci est nécessaire. Cependant, l’accouplement entre parents proches augmente les chances que ces mutations s’accumulent. C’est la raison pour laquelle des maladies congénitales surviennent dans ce type d’accouplement.

Pourquoi les mutations apparaissent-elles chez un chien?

Dans le cas des chiens, pour maintenir la « pureté » des races, ils sont généralement accouplés entre parents proches. Au fil du temps, le processus de reproduction a permis aux mutations de s’accumuler et a provoqué la présence de maladies congénitales.

La consanguinité était également un processus qui a permis d’établir les caractéristiques représentatives des races de chiens. Afin de garder les traits les plus tendres ou colorés, on a opté pour l’accouplement des chiens avec leurs proches (sélection artificielle). C’est ce qui a créé la grande diversité des races. Mais en même temps, cela a nui à leur santé à long terme.

C’est pour cette raison que les chiens “de race” ont tendance à avoir plus de problèmes de santé lorsqu’ils grandissent. Bien entendu, leur sensibilité aux maladies congénitales varie selon l’histoire de la race. Cependant, celles qui sont le plus sollicitées sont celles qui présentent le plus de dégâts.

Câlin entre un chien et son maître.

Le processus d’élevage affecte-t-il la santé des chiens ?

En 2008, un groupe de scientifiques de l’Université d’Uppsala a effectué une analyse pour confirmer que les chiens avaient un plus grand nombre de mutations nocives. Pour ce faire, ils ont comparé le génome du chien avec le génome du loup gris ( Canis lupus ), qui est son plus proche ancêtre.

A la fin de l’étude, ils ont réalisé que les chiens avaient beaucoup plus de mutations délétères que leur ancêtre sauvage. Cela signifie que le processus d’élevage affecte grandement la santé des chiens. En plus d’augmenter le nombre de mutations dans leur génome.

Quelle race de chiens a le plus de mutations ?

Comme vous pouvez le deviner, l’élevage sélectif auquel sont soumis les chiens de “race pure” est trop nocif. Cependant, il existe une race de chien qui a été fortement affectée par des mutations génétiques. Ce n’est autre que le Cavalier King Charles Spaniel, qui a aussi une longue liste de maladies congénitales.

En 2021, un article publié par la revue scientifique Plos Genetics a révélé que le Cavalier King Charles Spaniel avait environ 10 % de mutations en plus dans son génome que les autres races populaires. C’est compréhensible, car il souffre d’un élevage sélectif depuis le XVIe siècle.

En effet, en 2007, cette race figurait au sixième rang des races les plus populaires au monde. Bien qu’en 2009, elle ait grimpé à la quatrième place. Par conséquent, sa lignée est toujours sous forte pression, car la demande n’a pas cessé depuis trop longtemps.

Cavalier King Charles Spaniel.

Quelle est la santé du Cavalier King Charles Spaniel ?

En dépit d’être une race de chien charismatique, le Cavalier King Charles Spaniel souffre trop de mutations génétiques. Effectivement, environ 31% des spécimens de cette race souffrent d’une maladie cardiaque. Principalement, les chiens souffrent de prolapsus de la valve mitrale, une maladie congénitale et dangereuse typique de la race.

Cependant, il existe également de nombreuses autres maladies courantes chez ces chiens. Parmi les plus fréquentes, citons :

  • Souffles au coeur.
  • Problèmes parodontaux.
  • Conjonctivite.
  • Pathologies gastro-intestinales.
  • Infection du sac anal.
  • Problèmes dermatologiques.
  • Syringomyélie (altération du système nerveux).
  • Malformation de type Chiari.

Bien que les chiens soient d’excellents compagnons de maison et des amis très fidèles, la réalité est que le processus de reproduction les affecte considérablement. Pour éviter que cela ne se produise, privilégiez l’adoption de votre animal chez des éleveurs certifiés. Car ces sites garantissent la santé de la race. Bien que ce soit un peu plus cher, cela en vaut la peine pour garder de si beaux animaux en bonne santé.

Cela pourrait vous intéresser ...
Cancer chez le chien : 5 causes et prévention
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Cancer chez le chien : 5 causes et prévention

Les causes du cancer chez le chien peuvent être très variées, mais le pronostic est réservé dans presque tous les types et variantes.



  • Axelsson, E., Ljungvall, I., Bhoumik, P., Conn, L. B., Muren, E., Ohlsson, Å., … & Lindblad-Toh, K. (2022). Correction: The genetic consequences of dog breed formation—Accumulation of deleterious genetic variation and fixation of mutations associated with myxomatous mitral valve disease in cavalier King Charles spaniels. PLoS Genetics, 18(1), e1010039.
  • Cruz, F., Vilà, C., & Webster, M. T. (2008). The legacy of domestication: accumulation of deleterious mutations in the dog genome. Molecular biology and evolution, 25(11), 2331-2336.
  • Hillbertz, N. S., & Andersson, G. (2006). Autosomal dominant mutation causing the dorsal ridge predisposes for dermoid sinus in Rhodesian ridgeback dogs. Journal of Small Animal Practice, 47(4), 184-188.
  • Rusbridge, C. (2005). Neurological diseases of the Cavalier King Charles spaniel. Journal of Small Animal Practice, 46(6), 265-272.
  • Summers, J. F., O’Neill, D. G., Church, D. B., Thomson, P. C., McGreevy, P. D., & Brodbelt, D. C. (2015). Prevalence of disorders recorded in Cavalier King Charles Spaniels attending primary-care veterinary practices in England. Canine Genetics and Epidemiology, 2(1), 1-15.