Qu'est-ce qu'un animal crépusculaire?

Bien que nous soyons habitués à classer les animaux comme diurnes ou nocturnes, il existe aussi la catégorie des crépusculaires.
Qu'est-ce qu'un animal crépusculaire?

Dernière mise à jour : 01 juillet, 2022

Sur la base de son biorythme, une espèce peut être classée comme un animal crépusculaire, nocturne ou diurne. Cette classification se concentre donc sur le moment de la journée pendant lequel le spécimen développe son activité.

Savez-vous quelles sont les caractéristiques d’un animal crépusculaire ? Que la réponse soit oui ou non, continuez à lire pour savoir comment l’identifier et être capable de le reconnaître.

Qu’est-ce qu’un animal crépusculaire ?

Selon l’Académie royale espagnole, le mot crépuscule vient du latin et fait référence au crépuscule ou à tout ce qui s’y rapporte. Par conséquent, un animal crépusculaire est un animal qui entre en activité au coucher et/ou au lever du soleil.

Caractéristiques d’un animal crépusculaire

Les animaux crépusculaires sont ceux qui ne sont actifs qu’au crépuscule. Pendant la nuit et pendant la journée, ils en profitent pour dormir ou se reposer.

Une curiosité à propos de ces animaux est qu’ils se divisent en deux variantes différentes : matin et soir. D’une part, ceux du matin qui se réveillent à l’aube, tandis que ceux du soir s’activent lorsque le soleil est au plus bas.

Cette différence dans leur éveil a une signification purement évolutive. Plus précisément, deux hypothèses ont été émises concernant leur activité crépusculaire :

  • Ils évitent leurs prédateurs, s’ils sont actifs lorsqu’ils dorment.
  • Les animaux crépusculaires qui sont des prédateurs dépendent de la présence de leur proie. S’ils sont inactifs, il leur est donc plus difficile de les localiser.

Ainsi, l’activité crépusculaire est une adaptation de certains animaux aux conditions de leur habitat.

Exemples d’animaux crépusculaires

Après avoir pris connaissance des caractéristiques qui composent les animaux crépusculaires, voici quelques spécimens.

1. Loutre

Lutra lutra, également connue sous le nom de loutre d’Europe, est un animal crépusculaire très calme. Situé au bord des rivières à proximité de forêts ou d’une épaisse végétation, elle atteint son maximum d’activité au crépuscule.

Ce mammifère carnivore est un excellent indicateur de l’état du lit de la rivière. On ne le trouve que dans les eaux exemptes de pollution et de déchets. Malheureusement, leur présence a été considérablement réduite ces dernières années dans la péninsule ibérique.

2. Chat sauvage

Un autre des animaux crépusculaires les plus connus est le chat sauvage, qui reçoit le nom scientifique de Felis silvestris. La principale différence avec le chat commun est que le chat sauvage est crépusculaire.

De plus, dans la péninsule ibérique, il existe différentes espèces de chats sauvages. Bien sûr, ils partagent tous des habitudes crépusculaires et atteignent leur point d’énergie maximum au crépuscule.

3. Lapin des champs, un animal crépusculaire

Bien que les jours chauds, on les voit généralement à midi ou le matin, les lapins des champs sont en fait des animaux aux habitudes crépusculaires. Oryctolagus cuniculus vit dans toute la péninsule ibérique et les îles Baléares.

Un lapin dans un champ.

4. Monstre de Gila

Dans les régions arides du sud-ouest des États-Unis et de l’extrême nord mexicain, le monstre de Gila vit. Son nom scientifique est Heloderma suspectum et c’est l’un des lézards les plus venimeux.

Étant un animal aux habitudes crépusculaires, il sort donc chasser la nuit. Bien qu’il s’agisse d’une espèce dangereuse, il ne présente aucun risque pour l’homme. Cependant, il a une mauvaise réputation parmi les habitants et est souvent tué s’ils le croisent.

5. Orignal

L’orignal est un mammifère appartenant à la famille des cervidés, avec le cerf et le renne. Il répond au nom scientifique d’Alces alces et est typique des forêts américaines ou finlandaises, ainsi que des prairies de ces pays.

6. Wombat ou marsupiaux

Le wombat est le nom commun donné à la famille des marsupiaux diprotodons. Ce petit herbivore ressemble à un petit ours trouvé en Australie et en Tasmanie.

Caractérisé par ses comportements crépusculaires ou nocturnes, il n’est pas facile à voir. Détail saisissant, sa traînée est détectée à travers les trous qu’elle laisse ou les fientes cubiques distinctives.

7. Capybara, un animal crépusculaire rare

Ce rongeur sud-américain, qui répond au nom scientifique d’Hydrochœrus hydrochaeris, est le plus grand et le plus lourd de la Terre. Son apparence rappelle la forme d’un tonneau, avec une fourrure de couleur brunâtre.

Cependant, dans certaines zones de son corps, sa fourrure est très fine. Pour cette raison, ils sont à risque d’insolation. A titre préventif, ils se vautrent dans la boue pour se protéger du soleil.

Un capybara dans l'herbe.

8. Crécerelle des Galapagos

Un exemple d’animal crépusculaire est le Buteo galapoensis, un oiseau endémique des îles Galápagos. Actuellement, selon la liste de l’Union internationale pour la conservation de la nature, son statut est vulnérable.

Enfin, un animal crépusculaire est celui dont l’activité maximale a lieu pendant le crépuscule. Divisibles en matin ou en soir, nous en trouvons dans le monde entier.

Ainsi, certains animaux crépusculaires provoquent la confusion en apparaissant à des moments autres que le crépuscule, comme le lapin des champs. Des animaux comme les chauves-souris sont les plus hauts représentants de cette catégorie, malgré le fait que toutes leurs espèces ne sont pas crépusculaires.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les 10 animaux qui dorment le moins
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Les 10 animaux qui dorment le moins

Vous allez être surpris de savoir quels sont les animaux qui dorment le moins. Certains d'entre eux sont vraiment infatigables !