Les 12 plus beaux animaux du Costa Rica

Si vous allez voyager au Costa Rica, vous ne pouvez pas ne pas chercher les animaux de cette liste. L'incroyable biodiversité de cet endroit ne peut pas passer inaperçue.
Les 12 plus beaux animaux du Costa Rica

Dernière mise à jour : 22 octobre, 2021

Il existe plus de 500 000 espèces de faune et de flore au Costa Rica, ce qui le place parmi les 20 pays ayant la plus grande biodiversité au monde. Si vous avez la possibilité d’y voyager et de faire du tourisme national, ou si vous habitez, poursuivez donc votre lecture, car nous vous présentons ici les 12 plus beaux animaux du Costa Rica.

25 % du territoire national est protégé : le Costa Rica compte 32 parcs nationaux, 51 refuges fauniques, 13 réserves forestières et 8 réserves biologiques. Cependant, vous trouverez des animaux incroyables partout dans le pays, alors gardez les yeux ouverts.

Au-delà des explosions de couleurs que créent les aras lorsqu’ils prennent leur envol, d’autres animaux surprennent tout autant bien qu’au premier abord ils ne semblent pas si frappants. C’est le cas des animaux que vous allez découvrir dans les lignes suivantes…

1. Le tapir du Brésil (Tapirus terrestris), un des plus beaux animaux du Costa Rica

C’est le plus grand mammifère terrestre d’Amérique du Sud. Les tapirs d Brésil peuvent peser jusqu’à 300 kilogrammes et ont parfois plus de 30 ans. Ils se nourrissent principalement de fruits, de feuilles et de branches.

Les tapirs du Brésil jouent un rôle important dans la dispersion des graines dans les forêts sèches à feuilles caduques et les forêts tropicales sempervirentes du Costa Rica.

Leur caractéristique la plus frappante est leur petite trompe qu’ils utilisent pour respirer en nageant. Lorsqu’ils sont en danger, les tapirs se jettent dans l’eau et s’y cachent grâce à cette adaptation très particulière.

Un des plus beaux animaux du Costa Rica.

2. Le coati à nez blanc (Nasua Narica)

Le coati habite les forêts chaudes et sèches, ainsi que les zones montagneuses plus froides. Ces mammifères sont des animaux omnivores qui vivent en groupe à la cime des arbres.

Leurs pattes présentent une adaptation très curieuse : elles peuvent être tournées à presque 180 degrés, ce qui leur permet de descendre un tronc d’arbre à l’envers. C’est une aide précieuse pour garder un œil sur les prédateurs.

Si les chats présentaient cet avantage, ils ne resteraient jamais coincés dans la cime des arbres.

Un des plus beaux animaux du Costa Rica.

3. L’ocelot (Leopardus pardalis)

Son nom vient du nahuatl océlotl, qui signifie jaguar. Il est très difficile de voir ce mammifère à l’état sauvage, car il est insaisissable. Dans son habitat, l’ocelot est l’un des carnivores les plus importants de la chaîne alimentaire : il chasse dans des zones inaccessibles au jaguar et au puma, se nourrissant ainsi de populations d’espèces plus petites.

Un ocelot perché sur une branche.

4. Le pécari à lèvres blanches (Tayassu pecari)

Les pécaris sont des artiodactyles que l’on trouve dans les forêts sèches de feuillus, les forêts tropicales humides, les forêts arbustives basses et les zones agricoles du Costa Rica.

Ils sont également connus sous le nom de cochons musqués en raison de leur odeur corporelle intense. Les pécaris sont très bruyants et peuvent devenir agressifs dans les disputes au sujet de l’eau.

Cette espèce est considérée comme menacée en raison de la chasse aveugle et de la perte de son habitat due à la déforestation.

5. Le paresseux à trois doigts (Bradypus tridactylus)

Ces paresseux, bien qu’ils semblent lents et dorment près de 20 heures par jour, sont très rapides au moment de prendre la fuite entre la cime des arbres. Les approcher peut être dangereux, car avec leurs longs ongles, ils sont capables de faire beaucoup de dégâts.

Les paresseux ne descendent sur le sol de la forêt qu’une fois par semaine pour déféquer.

Un paresseux sur une branche.

6. Le basilic commun (Basiliscus basiliscus)

Le basilic commun est également connu sous le nom de lézard Jésus-Christ pour sa capacité à courir à la surface de l’eau. Ses pattes postérieures sont pourvues de lobes dermiques qui se dilatent lorsqu’il se déplace à la surface des masses liquides, de telle sorte qu’il augmente la surface d’appui et ne coule pas.

Un basilic.

7. Le scarabée-éléphant (Megasoma elephas)

Le scarabée-éléphant tire son nom de la longue bosse sur sa tête. Il est de taille considérable (15 centimètres de long) et vit dans les forêts tropicales de basse altitude. Bien qu’il soit presque plus gros qu’une main et que le son qu’il produit en vol soit quelque peu intimidant, c’est un scarabée totalement inoffensif.

8. La rainette aux yeux rouges (Agalychnis callidryas)

On trouve la rainette aux yeux rouges dans les forêts tropicales du Costa Rica. La couleur intense et aposématique de ses yeux lui donne un temps d’avance pour échapper à ses prédateurs, car leur couleur les paralyse une seconde avant qu’ils n’attaquent.

La peau de cet amphibien contient des toxines, mais elles ne sont pas assez puissantes pour tuer un prédateur potentiel.

Un des plus beaux animaux du Costa Rica.

9. Le quetzal resplendissant (Pharomachrus mocinno)

Le plumage du quetzal resplendissant est d’un vert métallique saisissant, mais trouver un spécimen parmi les branches des arbres est une tâche compliquée. Dans les civilisations précolombiennes de la Mésoamérique, le quetzal était considéré comme un oiseau divin associé à Quetzalcoatl, une divinité en forme de serpent à plumes.

Un des plus beaux animaux du Costa Rica.

10. Le hurleur à manteau (Alouatta palliata)

Les hurleurs à manteau sont assez grands et ont un épais manteau de fourrure de couleur noire. Leur nom vient du hurlement puissant qu’ils émettent pour alerter leurs semblables d’un danger possible : le son qu’ils émettent est l’un des plus assourdissants parmi les primates. Au moins 17 vocalisations différentes ont été documentées pour cette espèce.

Un des plus beaux animaux du Costa Rica.

11. Le colibri insigne (Panterpe insignis)

Ce colibri est endémique du Costa Rica. Sa couleur normale est vert foncé, mais lorsque le soleil frappe, on observe des tons irisés qui s’étendent sur toute sa poitrine. Il vit dans les zones de haute montagne, au-dessus de 1 400 mètres, et effectue des migrations en haute altitude tout au long de l’année.

12. La tortue verte (Chelonia mydas) figure parmi les plus beaux animaux du Costa Rica

Au Costa Rica, vous pouvez voir 5 des 7 espèces de chéloniens marins qui peuplent le monde, y compris la tortue verte. Cette espèce est distribueé dans les mers tropicales et subtropicales. Elle est actuellement en danger d’extinction en raison de la dégradation de ses habitats et d’une pêche non durable, ce qui en fait une espèce protégée.

La liste pourrait continuer et inclure toutes les espèces qui peuplent le pays, mais cet article serait beaucoup trop long. Ainsi, si votre curiosité a été éveillée, nous vous encourageons de mener vos recherches.

Tout être vivant a une caractéristique qui le rend incroyable. Vous pouvez donc être surpris tous les jours de votre vie sans sortir de chez vous.