Les abeilles meurent-elles après avoir piqué ?

Les abeilles fonctionnent comme une unité ou un superorganisme, les ouvrières n'hésiteront donc pas à piquer si elles sentent que leur colonie est en danger. Que se passe-t-il ensuite ?
Les abeilles meurent-elles après avoir piqué ?

Dernière mise à jour : 20 août, 2021

Les abeilles sont des êtres eusociaux qui donnent tout pour leurs larves et leur reine, elles n’hésiteront donc pas à piquer si une menace s’approche de la ruche avec une intention malveillante. Cela peut-il mettre en danger la vie de ses travailleuses aguerries ou sortent-elles indemnes de l’altercation ?

Nous connaissons tous les symptômes d’une piqûre d’abeille. Et généralement, quand cela nous arrive, nous ne nous attardons pas sur le spécimen : nous préférons nous enfuir et mettre de la glace sur la piqûre au plus vite. Qu’en est-il du côté des abeilles ?

Que sont les abeilles ?

Avant de répondre à la question qui nous intéresse ici, définissons ce que sont les abeilles. Tout d’abord, il convient de noter que le terme « abeille » désigne un groupe d’insectes volants appartenant à l’ordre des Hyménoptères, un taxon qu’elle partage avec les guêpes et les fourmis.

Les abeilles et les guêpes appartiennent toutes deux au sous-ordre Apocrita, mais les espèces qui nous concernent ici sont incluses dans le taxon Apoidea, qui regroupe plus de 16 000 espèces. Les abeilles sont robustes et plates, ont des poils corporels beaucoup plus évidents et n’ont pas la « taille » des guêpes.

La plupart des abeilles dans le monde sont des êtres solitaires, aux couleurs sombres et sans organisation complexe. Celles qui sont utilisées dans l’industrie agricole et que l’on observe habituellement dans les champs (genre Apis, notamment Apis mellifera) arborent des tons jaunes très frappants, vivent dans des rayons et séparent leurs sociétés en castes (reines,ouvrières et mâles).

Il n’y a que 8 espèces d’abeilles mellifères, mais on compte un total de 43 sous-espèces différentes.

Une abeille sur une feuille.
Toutes les abeilles ne sont pas des êtres de couleur jaune ni des êtres sociaux.

La piqûre des abeilles

Les abeilles appartiennent à un groupe d’insectes appelés “aculéates” (Aculeata). Comme de nombreuses guêpes et fourmis, elles possèdent d’un ovipositeur modifié associé aux glandes à venin et à la glande de Dufour. Ce qui pour de nombreux invertébrés est un outil pour enterrer les œufs dans le sol, chez les aculéates, c’est un outil de défense.

La coloration de nombreuses abeilles est aposématique. Cela signifie que, avec leurs tons jaunes et métalliques généralement stridents, elles avertissent les prédateurs potentiels qu’elles portent un dard capable d’inoculer du venin. Pour éviter d’être attaqués, de nombreuses mouches et insectes adoptent des couleurs similaires et tentent d’imiter les motifs des abeilles et des guêpes.

Les abeilles ne sont pas du tout agressives. Elles n’attaquent que si elles sentent que leur colonie est en danger.

Les abeilles meurent-elles quand elles piquent ?

Nous allons maintenant concentrer notre attention sur les espèces mellifères du genre Apis, car ce sont celles qui interagissent le plus avec les humains. Pour ce groupe, la réponse à la question est claire : les abeilles meurent aprés avoir piqué. Celles qui accomplissent cet acte sont les ouvrières, puisque la reine est à l’intérieur du rayon et les mâles n’ont pas d’ovipositeur (et donc de dard).

Lorsque l’abeille pique un être, son dard reste incrusté dans l’épiderme. Elle doit donc se débarrasser d’une partie de son abdomen pour s’échapper. Littéralement, son dard est un morceau de son corps restent coincés dans la peau de l’intrus.

Cette partie du corps de l’abeille peut fonctionner seule et continuer à inoculer du venin, puisqu’elle contient la glande et le sac venimeux. De son côté, la glande de Dufour semble sécréter des phéromones d’alarme, attirant ainsi d’autres ouvrières sur le site de l’agression et les informant qu’une menace est présente.

L’ abeille se retrouve avec un trou dans l’abdomen et meurt peu de temps après. Cependant, ce n’est pas un problème pour la colonie : chaque rayon contient plus de 60 000 ouvrières dont le but est de protéger la reine et de nourrir les larves. La mort d’un ou plusieurs spécimens est un prix raisonnable à payer pour maintenir la société à flot.

Les guêpes ont un dard lisse, de sorte qu’il ne reste pas incrusté dans la peau. Elles peuvent piquer l’intrus à plusieurs reprises et sortir indemnes du combat.

Comment enlever le dard d’une abeille ?

Maintenant que vous savez que les abeilles meurent lorsqu’elles piquent un intrus et laissent une partie de leur corps dans la peau de ce dernier, il est normal que vous vous demandiez quoi faire en cas de piqûre. Dans ce scénario, il ne suffit pas de mettre de la glace et d’attendre que la douleur passe.

Comme indiqué par le portail Medlineplus, l’extraction de cet élément doit être réalisée en grattant la peau avec un couteau ou un autre objet similaire, toujours le long du dard. N’ayez pas recours à une pince, car vous courez le risque de serrer la glande à venin et donc d’inoculer plus de toxines dans la zone de la morsure.

Avec un léger grattage, le dard devrait sortir sans problème. Après cela, vous devez bien laver la zone et appliquer de la glace à des intervalles de 10 minutes. Si des symptômes d’une réaction allergique locale ou systémique apparaissent, il est nécessaire de se rendre aux urgences.

La blessure doit être surveillée pendant plusieurs jours. S’il reste des morceaux du dard, des infections peuvent se développer.

Un aiguillon dans la peau.

En somme, la raison pour laquelle les abeilles meurent après avoir piqué est simple : leur dard n’est pas rétractable, le spécimen ne peut donc pas l’enlever de la peau de sa victime à moins qu’il ne brise son propre abdomen. Sans aucun doute, la perte d’une vie est un prix abordable pour la colonie si cela permet d’éviter la mort de la reine ou des larves.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les guêpes meurent-elles lorsqu’elles piquent ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Les guêpes meurent-elles lorsqu’elles piquent ?

Les guêpes meurent-elles lorsqu'elles piquent un intrus qui s'approche de leur ruche ? Nous vous donnons ici la réponse !



  • Bee sting, Mayoclinic. Recogido a 17 de agosto en https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/bee-stings/symptoms-causes/syc-20353869
  • Abdalla, F. C., & Cruz-Landim, C. D. (2001). Dufour glands in the hymenopterans (Apidae, Formicidae, Vespidae): a review. Revista Brasileira de Biologia, 61, 95-106.
  • Burrell, B. D., & Smith, B. H. (1995). Modulation of the honey bee (Apis mellifera) sting response by octopamine. Journal of Insect Physiology, 41(8), 671-680.
  • Cassier, P., Tel-Zur, D., & Lensky, Y. (1994). The sting sheaths of honey bee workers (Apis mellifera L.): structure and alarm pheromone secretion. Journal of Insect Physiology, 40(1), 23-32.