Pourquoi les chiens tournent-ils sur eux-mêmes avant d'aller se coucher ?

Voir des chiens tourner sur eux-mêmes avant de se coucher est amusant à regarder, mais comme tout le reste, c'est un comportement qui doit être bien compris, afin d'éviter les perturbations.
Pourquoi les chiens tournent-ils sur eux-mêmes avant d'aller se coucher ?

Dernière mise à jour : 06 août, 2021

Si vous vivez avec un chien, il est fort possible que vous ayez observé ce comportement et que vous vous soyez demandé pourquoi votre chien tourne sur lui-même avant de se coucher. Si cela vous inquiète, n’ayez crainte, c’est un comportement tout à fait normal : tous les chiens tournent sur eux-mêmes avant de dormir.

Cependant, il est bon de creuser plus profondément le sujet, afin d’être en mesure de détecter quand ce comportement peut être le signe d’un problème sous-jacent. C’est pourquoi nous vous invitons ici à explorer les raisons à l’origine de ce comportement, ainsi que ses origines évolutives.

De plus, vous pourrez connaître les besoins du chien domestique à l’heure du coucher. Poursuivez donc votre lecture !

Les chiens tournent sur eux-mêmes avant d’aller se coucher

Il est normal de se demander pourquoi les chiens tournent sur eux-mêmes avant d’aller se coucher. Bien qu’ils soient à nos côtés depuis de nombreuses années, il y a encore certains détails qui échappent à l’intuition humaine. Voici les réponses à cette question.

Ils tournent en rond par instinct et pour assurer la sécurité

Dans le comportement des chiens, il y a encore des réminiscences de leur vie sauvage. Dans un passé lointain, dormir signifiait être vulnérable aux dangers de l’environnement. Tourner en rond était alors un moyen de repérer toute menace à proximité qui aurait pu passer inaperçue, comme des serpents ou des insectes venimeux.

Les chiens avaient tendance à dormir face au vent, à la fois pour se rafraîchir et sentir les éventuelles menaces présentes autour d’eux. Si quelque chose de dangereux s’approchait, l’animal pouvait alors le détecter à distance.

Enfin, tourner en rond permet au chien de diffuser son parfum dans l’espace qu’il occupe. Ce comportement sert à indiquer aux autres membres de la meute que c’est sa place, en plus de les aider à trouver cet emplacement plus tard pour se reposer au même endroit.

Pourquoi les chiens tournent-ils en rond avant de dormir ?

Ils tournent sur eux-mêmes pour plus de confort

Parfois, l’explication la plus simple est la plus correcte : tout comme vous vous retournez dans votre lit et ajustez l’oreiller, les chiens préparent leur terrain en l’aplatissant avec leurs pattes. Ils le rendent ainsi plus plat et plus doux, puis cherchent la position la plus appropriée pour s’allonger.

Pour cette même raison, vous pouvez voir votre chien gratter son lit avant de s’allonger.

Les ancêtres des chiens d’aujourd’hui

Aussi, les chiens tournent sur eux-mêmes avant de se coucher pour une raison évolutive. Ce comportement était celui de leurs ancêtres qui ont donné naissance aux loups et aux chiens d’aujourd’hui.

Ainsi, si vous observez un chien se coucher, vous le verrez en train de tourner en rond afin de trouver le bon endroit pour se reposer. Aplatir le sol et enlever les cailloux et les insectes font partie du rituel que ces animaux suivent avant de s’endormir.

Que faire si cela devient une habitude répétitive ?

Comme tout comportement, si ce comportement semble excessif, il peut s’agir d’un trouble des conduites. Les raisons les plus courantes sont généralement le stress ou l’anxiété, et les douleurs physiques dues à une maladie organique.

Si vous remarquez que le chien tourne en rond beaucoup plus que d’habitude, ou qu’il ne se couche pas après avoir tourné en rond, il est possible que ce soit devenu un comportement obsessionnel. Si c’est le cas, l’animal a une souffrance psychologique, vous devriez donc l’emmener chez le vétérinaire.

Il est aussi possible de voir un chien tourner sur-lui même parce qu’il chasse sa queue. Ce comportement est habituel chez les chiots et disparaît généralement de luie-même avec l’âge.

Si un chien adulte tourne sur lui-même, sans s’arrêter et de manière frénétique, il souffre peut-être de ce qu’on appelle le spinning. Les causes de ce trouble des conduites sont les mêmes que ceux des mouvements obsessionnels avant de s’endormir (comme le stress), mais ce trouble peut aussi être dû à un problème neurologique.

Dans ce cas, comme dans le précédent, le plus immédiat est de consulter un professionnel. Qu’il s’agisse d’un problème physique ou d’un bien-être psychologique, la souffrance est tout aussi importante et doit être éliminée.

Le lit parfait pour les chiens

Que son lit soit peu ou très confortable, votre chien tournera toujours sur lui-même avant de dormir, car c’est son instinct. Prendre soin de son repos est tout aussi important que prendre soin de tout autre aspect de sa santé.

Les éléments les plus importants à prendre en considération lors du choix d’un lit pour votre chien sont les suivants : le confort et l’hygiène. Le lit doit être suffisamment doux pour qu’il y dorme paisiblement, mais aussi lavable. Si vous avez un chiot, des couvertures douces dans une boîte en carton peuvent suffire, car les chiens ont tendance à adopter des comportements destructeurs au début de leur développement.

Le botulisme chez le chien provoque l'immobilité.

La clé pour maintenir la santé de votre chien réside dans une bonne observation et dans l’accompagnement d’un professionnel. Il est naturel que vous vous sentiez concerné par le bien-être de votre compagnon canin, c’est pourquoi une compréhension profonde de son comportement vous aidera à détecter de manière précoce les problèmes qui peuvent survenir.

Si vous apprenez à « lire » votre chien, vous vous ferez moins de souci pour lui. Gardez cela à l’esprit.

Cela pourrait vous intéresser ...
Combien de fois par jour dois-je promener mon chien ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Combien de fois par jour dois-je promener mon chien ?

Promener votre chien fait partie de ses soins de base quotidiens : sa santé mentale et physique en dépend. Nous en parlons ici.



  • Tami, G., & Gallagher, A. (2009). Description of the behaviour of domestic dog (Canis familiaris) by experienced and inexperienced people. Applied Animal Behaviour Science120(3-4), 159-169.
  • Tiira, K., Hakosalo, O., Kareinen, L., Thomas, A., Hielm-Björkman, A., Escriou, C., … & Lohi, H. (2012). Environmental effects on compulsive tail chasing in dogs. PloS one7(7), e41684.
  • Lorenz, K., Ibero, R., & Piatti, C. (1976). Cuando el hombre encontró al perro. Círculo de Lectores.
  • Ramírez, M. T. G., & Hernández, R. L. (2011). Diferencias en estrés percibido, salud mental y física de acuerdo al tipo de relación humano-perro. Revista colombiana de psicología20(1), 75-86.