Pourquoi les ailes du colibri battent-elles si vite ?

Le colibri vole si vite que les humains ont besoin d'un équipement vidéo spécial pour l'observer. Découvrez ici ce qui rend cette merveille possible.
Pourquoi les ailes du colibri battent-elles si vite ?

Dernière mise à jour : 11 juin, 2021

Le colibri vole si vite qu’il est parfois confondu avec un insecte de plus rôdant autour des fleurs à la recherche de nectar. Personne ne remet en question la vitesse du battement d’ailes d’un insecte, mais avec un oiseau, les choses changent.

Si vous vous êtes déjà posé cette question, vous trouverez ici des réponses. Les mécanismes d’adaptation de ce bel oiseau ne vous laisseront pas indifférent.

Les caractéristiques du colibri

Les colibris sont des oiseaux appartenant à une sous-famille d’oiseaux apodiformes appelés Trochilinae. Il existe plus de 300 espèces de colibris réparties sur le continent américain, mais la plus forte concentration d’entre eux se trouve en Amérique centrale.

Le bec de ces oiseaux est l’une des adaptations les plus frappantes dont ils disposent, en plus des ailes. Sa forme allongée et conique – et parfois incurvée – est parfaite pour extraire le nectar des fleurs dont elles se nourrissent. Selon les besoins de l’espèce, le bec peut avoir la même taille que le corps du colibri.

Les colibris sont l’un des plus petits oiseaux qui existent. Leur taille, leur régime alimentaire et leur façon de voler leur confèrent des capacités uniques, mais aussi certains inconvénients. Si vous voulez tout savoir sur la morphologie de ce bel animal, poursuivez donc votre lecture.

Les ailes du colibri battent vite.

Pourquoi les ailes du colibri battent-elles si vite ?

Certains chercheurs disent que le vol d’un colibri est plus similaire au vol des insectes qu’à celui des oiseaux. Ces petits oiseaux peuvent rester statiques dans l’air à un point fixe, et de là se déplacer vers le haut, vers le bas ou même vers l’arrière.

Un colibri voltige, en moyenne, jusqu’à 53 fois par seconde. Le plus rapide, le colibri améthyste (Calliplox amethystina), bat des ailes 80 fois par seconde. À l’autre extrême se trouve le colibri géant (Patagona gigas), qui bat des environs environ 10 à 15 fois par seconde.

Mais pourquoi les ailes du colibri battent-elles si vite ? Ces oiseaux ont besoin de rester statiques dans l’air pendant qu’ils extraient le nectar des fleurs, dont ils se nourrissent. De plus, ces déplacements rapides compliquent la chasse de leurs prédateurs.

Selon des études, les mitochondries de leurs cellules musculaires fonctionnent deux fois plus vite que celles des mammifères. Par conséquent, ces oiseaux sont capables de générer de l’énergie plus rapidement et de maintenir une vitesse de vol impossible à atteindre pour tout autre animal.

Le prix d’un vol aussi rapide

Pour se déplacer à cette vitesse avec un si petit corps, il faut beaucoup d’énergie. Le métabolisme basal du colibri – c’est-à-dire au repos – est déjà extrêmement élevé.

Les colibris vivent dans un équilibre très délicat entre la légèreté qui leur permet de butiner les fleurs et le besoin de consommer d’énormes quantités de nourriture. Pour rester en vie, un colibri doit se nourrir toutes les 15 à 20 minutes.

Le colibri vole si vite grâce à sa morphologie

La conception des ailes de ces oiseaux est également très différente de celle de leurs congénères, car elles ont la forme d’une épée et ne se connectent au corps que par l’articulation du dos. Grâce à cela, le colibri peut faire pivoter ses ailes de près de 180 degrés, ce qui lui permet de rester en l’air et de se déplacer à partir du même point.

Les colibris ne peuvent pas se percher sur les fleurs pour se nourrir, car ils ont des pattes très fines et faibles.

Les différences avec les plus gros colibris

Un colibri bat des ailes plus lentement à mesure que la taille de l’espèce augmente. Cela nécessite une plus grande capacité musculaire, qui est directement liée à la capacité de l’oiseau à accélérer brusquement, à freiner en plein vol ou à effectuer des virages serrés.

Les plus grandes espèces de colibris compensent ainsi leur plus grande masse corporelle et la petite taille de leurs ailes.

À quelle vitesse bat le cœur d’un colibri ?

Couplé à l’un des métabolismes les plus rapides de la biosphère, le colibri a la fréquence cardiaque la plus rapide chez les vertébrés : 1200 battements par minute. S’il n’en était pas ainsi, les nutriments n’atteindraient pas tout le corps et, par conséquent, les besoins énergétiques de ce petit oiseau ne pourraient pas être couverts.

Un colibri se baigne dans une fontaine.

Le colibri est l’un des oiseaux les plus vénérés par les humains. Cela n’est pas étonnant, car les prouesses aériennes de cet oiseau surprennent dès le premier instant qu’il est confondu avec un bourdon. Quels sont ses autres secrets ? La science, bien sûr, continue ses recherches.

Cela pourrait vous intéresser ...

Pourquoi les oiseaux volent-ils ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Pourquoi les oiseaux volent-ils ?

Pourquoi les oiseaux volent-ils ? Tout le monde s'est posé cette question à un moment ou à un autre. Dans cet article, vous saurez enfin la réponse...



  • California Academy of Sciences. (2014). Hummingbird Evolution. https://www.calacademy.org/explore-science/hummingbird-evolution
  • Warrick, D. R., Tobalske, B. W., & Powers, D. R. 2005. Aerodynamics of the hovering hummingbird. Nature, 435(7045), 1094.
  • Roslyn Dakin, Paolo S. Segre, Andrew D. Straw, Douglas L. Altshuler. “Morphology, muscle capacity, skill, and maneuvering ability in hummingbirds“. Science 359: 6376 (653 – 657). 9 de febrero de 2018.