Poisson-ange royal : habitat et caractéristiques

Le poisson-ange royal se distingue par ses couleurs vives, même entouré d'autres poissons de récif. Apprenez-en davantage sur sa biologie.
Poisson-ange royal : habitat et caractéristiques

Dernière mise à jour : 02 juillet, 2021

Le poisson-ange royal (Holacanthus ciliaris) est un poisson actinoptérygien que l’on trouve dans les récifs plus chauds de l’Atlantique ouest. Il est parfois confondu avec le poisson-ange bleu, mais, bien que similaire, il affiche de nettes différences.

En plus d’être un animal de compagnie d’ornement en raison de ses couleurs vives, sa viande est aussi consommée dans certaines des régions où il vit. Si vous souhaitez mieux connaître ce poisson de la famille des Pomacanthidae, poursuivez donc votre lecture.

Ses caractéristiques physiques

En bon poisson-ange royal, Holacanthus ciliaris a un corps court et comprimé latéralement, avec une petite bouche qui comporte des dents en forme de brosse. Les nageoires dorsale et anale portent un long filament, très caractéristique de cette espèce. Les femelles atteignent la maturité à 22 centimètres de long et les mâles à 24,3 centimètres de long.

Au cours de la transition à l’âge adulte, des épines se forment sur la marge du corps du poisson, qui augmentent en taille au fur et à mesure qu’il prend sa forme définitive.

Sa coloration au stade juvénile est différente de celle de l’adulte. Au fur et à mesure de sa croissance, ce poisson passe d’un motif composé de barres bleues et jaunes à un corps jaune-orangé avec des bords bleu-violet, son apparence définitive. C’est pourquoi il est facile de confondre un jeune de cette espèce avec un poisson d’une autre espèce.

De plus, il convient de noter que le poisson-ange royal peut s’hybrider avec le Holacanthus bermudensis ou poisson-ange bleu. L’hybride résultant partage les traits des deux espèces et est connu sous le nom de poisson-ange de Townsend.

Un poisson-ange royal.

Comportement

Ce poisson peut être trouvé seul, mais il est plus fréquent que les spécimens s’associent par paires qui défendent un territoire parmi les coraux. Parfois, les harems peuvent être formés d’un mâle et de plusieurs femelles – 1 mâle et 4 ou 5 femelles.

Lorsqu’ils sont observés seuls, ce sont généralement de jeunes spécimens qui fréquentent les eaux moins profondes. Une fois qu’ils s’accouplent ou choisissent un territoire adulte, ils s’y installent et le défendent. Ce ne sont pas des poissons migrateurs, et dans les aquariums, ils sont considérés comme des animaux extrêmement agressifs envers les autres espèces.

On pense que ces poissons communiquent par des changements de couleur transitoires. Cependant, on sait peu de choses sur leurs systèmes sociaux.

L’habitat du poisson-ange royal

Les poissons-anges reines habitent les récifs près de la Floride, des Bahamas et du golfe du Mexique. Au fur et à mesure de leur croissance, les spécimens matures cessent d’habiter les zones superficielles des mangroves pour s’installer dans les profondeurs des coraux. Ils supportent une gamme considérable de salinité de l’eau et leur profondeur limite est à 70 mètres de la surface.

L’alimentation du poisson-ange royal

Cette espèce se nourrit principalement d’éponges. Tuniciers, méduses, coraux, plancton et algues font également partie de son alimentation. Les jeunes picorent les parasites de la peau des autres poissons, remplissant ainsi la fonction de nettoyeurs commensaux.

Reproduction

Les adultes entretiennent leur partenaire tout au long de l’année. La fécondation est externe : les mâles et les femelles rapprochent leur cloaque, après quoi ils libèrent des nuages de sperme et d’œufs. La femelle peut libérer 25 000 à 75 000 œufs chaque nuit et jusqu’à 10 millions d’œufs au cours d’un cycle de ponte.

Après seulement 20 heures, les larves éclosent. Ils manquent d’yeux, de nageoires et même d’intestins. Ils se nourrissent donc de leur sac vitellin pendant environ 48 heures sans faire aucun mouvement.

Pendant 3-4 semaines, les larves restent des larves bien qu’elles se développent assez rapidement. Le poisson-ange royal ne reçoit pas de soins parentaux, de sorte que la progéniture est indépendante.

L’entretien de l’aquarium

En captivité, ces animaux sont difficiles à garder et ne sont pas recommandés aux aquariophiles inexpérimentés. Cette espèce nécessite un grand aquarium, car ce sont des poissons très territoriaux et peuvent alors harceler d’autres espèces. Si leur espace n’est pas respecté, ils n’hésiteront pas à recourir à la violence physique.

Ces poissons subissent beaucoup de stress pendant le transport, ce qui les rend sujets aux infections et à une mauvaise adaptation à l’aquarium et à la nourriture.

Bien qu’ils habitent les récifs, en captivité il n’est pas recommandé de garder ces poissons dans un aquarium de corail : les spécimens adultes pourraient les couper pour créer un refuge. Ils ne doivent pas non plus être installés dans des aquariums contenant des invertébrés sessiles, tels que des polypes ou des éponges, car ils font partie de leur alimentation.

L’alimentation en captivité doit être à base d’artémias et de mysis, complétée par des suppléments tels que du poisson, des moules et des légumes. Pour loger un couple, un aquarium marin d’une capacité minimale de 800 litres est requis.

L’état de conservation du poisson-ange royal

Cette espèce est dans un état de moindre préoccupation. Toutefois, bien que sa population reste stable, elle n’est pas exempte de menaces.

Parmi ses plus grands dangers figurent la pêche accidentelle et la récolte des ressources de son habitat. Lorsque le récif corallien dégénère, toutes les espèces qui y vivent sont en danger, y compris celle qui nous concerne ici.

Un poisson-ange royal au fond de la mer.

Le poisson-ange royal remplit une fonction vitale dans son écosystème, comme le reste des espèces qui vivent dans les récifs. Ces écosystèmes maintiennent un équilibre délicat et difficile à récupérer une fois rompu. Si vous souhaitez tout de même avoir un de ces poissons chez vous, il est primordial d’être responsable et de s’assurer qu’il n’a pas été prélevé dans son milieu naturel.

It might interest you...
Requin-ange : habitat et caractéristiques
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Requin-ange : habitat et caractéristiques

Le requin-ange est gravement menacé par l'action humaine en Méditerranée. C'est un animal nocturne qui peuple les fonds marins.