Poisson-éléphant : habitat, caractéristiques et soins

Le poisson-éléphant attire l'attention par son aspect curieux, qui lui vaut bien son nom. Si vous voulez en savoir plus sur ce poisson, poursuivez donc votre lecture... Vous serez surpris !
Poisson-éléphant : habitat, caractéristiques et soins

Dernière mise à jour : 06 juillet, 2021

Le Gnathonemus petersii, populairement connu sous le nom de poisson-éléphant, tire son nom de l’appendice charnu situé dans la région de la mâchoire, allongé et semblable à une trompe. C’est l’un des représentants les plus connus de la famille des Mormyridae.

Cette “trompe” est également capable d’émettre de petites décharges électriques, ce qui permet à l’animal de s’orienter dans l’obscurité et de communiquer avec d’autres congénères, ainsi que de localiser ses proies dans les eaux troubles. Si vous voulez en savoir plus sur cette curieuse espèce, vous êtes au bon endroit.

L’habitat du poisson-éléphant

Les poissons-éléphants nagent dans les rivières de la partie centrale et occidentale du continent africain – dans les fleuves Niger, Ogun et Chari. Il a l’habitude de vivre dans la couche inférieure des eaux boueuses et au cours lent, parmi les plantes aquatiques épaisses.

Caractéristiques physiques

C’est un gros poisson, car il peut mesurer 35 centimètres de long. Il est aplati et comprimé latéralement, avec une nageoire caudale fourchue.

Sa couleur brun grisâtre est très foncée, on dirait presque du noir. Ses nageoires ont un bord blanchâtre et on observe des bandes blanches en forme de parenthèses à la hauteur des nageoires caudale et anale.

Les poissons-éléphants n’ont pas d’écailles, ce qui les rend particulièrement sensibles à la qualité de l’eau et aux produits chimiques qui peuvent y être déversés.

La protubérance présente sous sa bouche s’appelle l’organe de Schnauzer. Grâce à lui, le poisson-éléphant est capable d’utiliser l’électrolocalisation, qui consiste à générer de petites décharges électriques pour communiquer. Il possède des cellules réceptrices dans tout son corps qui captent les signaux des autres poissons.

C’est un animal solitaire et nocturne. Son tempérament est calme et il n’interagit généralement pas trop avec les autres poissons, mais il peut devenir territorial et agressif si d’autres êtres vivants tentent d’envahir son espace.

Un poisson-éléphant dans l'aquarium.

L’alimentation du poisson-éléphant

C’est un poisson strictement carnivore. Il se nourrit principalement d’invertébrés aquatiques et de petits crustacés. Il se nourrit en ayant recours à sa capacité à générer des impulsions électriques. Grâce à elles, il peut localiser des proies ou même les étourdir si elles sont très petites.

Reproduction

L’élevage en captivité n’est pas possible à ce jour. Plusieurs raisons sont attribuées à cela. Parmi elles, figurent les suivantes :

  • Sans dissection, il est impossible de déterminer le sexe de chaque spécimen.
  • On suppose que le poisson-éléphant utilise l’électrolocalisation pour trouver des partenaires dans son environnement. En captivité, ces impulsions sont déformées ou n’ont pas lieu à cause du stress que provoque le confinement.
  • Comme il vit dans des eaux boueuses, observer sa reproduction à l’état sauvage est presque impossible.

L’entretien de l’aquarium

Gardez à l’esprit qu’il n’y a pas de données sur l’élevage en captivité. Cela signifie qu’il est possible que vous acquériez un animal prélevé dans son milieu naturel. Cela est illégal dans de nombreuses régions et peut vous causer des ennuis.

Cela dit, étant une espèce exotique, vous devriez essayer de recréer son environnement le plus fidèlement possible. C’est un gros poisson d’eau douce, son aquarium doit être au moins de 2000 litres. Le pH de l’eau doit être compris entre 6 et 7,2, et la température doit être maintenue à 27ºC.

Étant un poisson nocturne, l’aquarium ne doit pas avoir un éclairage très intense. Il doit y avoir suffisamment d’espace pour que le poisson puisse se déplacer, car c’est un animal actif. Il doit aussi y avoir des cachettes au cas où le poisson se sentirait menacé.

Le poisson-éléphant s’adapte bien à l’alimentation en captivité. Vous devez faire tomber la nourriture au fond de l’aquarium car, en liberté, il cherche de la nourriture au fond des rivières. La larve de moustique est un bon aliment pour les premières semaines d’acclimatation.

Il n’est pas recommandé que ce poisson partage un aquarium avec d’autres espèces, car il peut être territorial et attaquer les autres poissons.

Maladies

Ce n’est pas un poisson qui tombe facilement malade. Cependant, les affections associées à la vie dans un aquarium – telles que les parasites, les champignons, les points blancs, etc. – les affectent comme n’importe quel poisson d’ornement commun.

Dans tous les cas, comme ce sont des poissons sans écailles, ils sont particulièrement sensibles à la qualité de l’eau de l’aquarium, les valeurs doivent donc être maintenues aussi stables que possible. Si les accessoires de l’aquarium ne sont pas adaptés, il peuvent se blesser.

Autre facteur à prendre en compte : comme ils sont sensibles aux paramètres de leur environnement, il est également difficile de traiter ces animaux avec des médicaments. La meilleure arme sera toujours la prévention, bien qu’il existe des médicaments génériques pour diverses conditions.

Le statut de conservation du poisson-éléphant

Le poisson-éléphant est dans un état de moindre préoccupation. Les principales menaces sont les rejets toxiques dans les rivières où ils vivent et la capture illégale ou légale de spécimens pour le trafic d’espèces.

Un poisson-éléphant dans un aquarium.

En guise de conclusion, le poisson-éléphant est une espèce sauvage dont la prise en charge en captivité nécessite des connaissances approfondies qui ne peuvent être rassemblées ici dans leur intégralité. Prendre soin de cette espèce dans un aquarium implique l’aide de professionnels orientés vers la conservation.

Cela pourrait vous intéresser ...
Tetraodon nigroviridis : caractéristiques et soins
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Tetraodon nigroviridis : caractéristiques et soins

De nombreuses espèces de poissons sont très appréciées dans les aquariums. Le Tetraodon nigroviridis en fait partie. Apprenez-en plus sur lui !