Tetraodon nigroviridis : caractéristiques et soins

Le Tetraodon nigroviridis est une beauté dans le monde aquariophile, mais son comportement et les soins à lui prodiguer font de lui un poisson difficile à entretenir.
Tetraodon nigroviridis : caractéristiques et soins

Dernière mise à jour : 05 juillet, 2021

Le Tetraodon nigroviridis, également connu sous le nom de poisson-ballon à points verts, est un poisson originaire d’Asie du Sud-Est. Dans la nature, ces animaux de la famille des tétraodontidés habitent principalement les rivières et les estuaires.

Au-delà de son milieu naturel, ce bel animal curieux fait partie des poissons appréciés dans les aquariums, mais ses soins et exigences sont très spécifiques pour pouvoir le maintenir correctement en captivité. Si vous voulez en savoir plus sur le Tetraodon nigroviridis, poursuivez donc votre lecture.

Les caractéristiques du Tetraodon nigroviridis

Sur le plan morphologique, cet animal présente des caractéristiques communes avec d’autres tétraodontidés ou poissons-globes, telles que : une tête grosse et robuste, de grands yeux exorbités avec un mouvement indépendant et une mâchoire puissante. Ses 4 dents sont soudées et rappellent celles des rongeurs. Aussi, cette espèce n’a pas d’écailles.

Concernant sa coloration, la partie dorsale est d’un vert-jaunâtre brillant et comprend de multiples taches noires dont la taille est similaire à celle de ses yeux. L’abdomen est blanc, mais dans des situations stressantes ou dans de mauvaises conditions, il peut être gris.

Ce poisson atteint 18 centimètres de long à son stade adulte. Lorsqu’il est menacé, le Tetraodon nigroviridis gonfle.

Par ailleurs, il contient une substance toxique appelée tétrodotoxine, qui peut entraîner la mort d’autres poissons par ingestion. Concernant son espérance de vie, il faut noter qu’il s’agit d’un animal à très longue durée de vie s’il est maintenu en bonne condition, puisqu’il peut vivre 18 ans en captivité.

Contrairement aux autres tétraodontidés, cet animal vit dans les eaux douces, notamment en Asie.

Un Tetraodon nigroviridis.

Dimorphisme sexuel

Il n’est pas possible de déterminer le sexe de ces poissons avant leur maturité sexuelle. Une fois qu’ils atteignent leur taille maximale, ils peuvent être différenciés dans une certaine mesure : la femelle est plus volumineuse et le mâle plus élancé.

Le régime du Tetraodon nigroviridis

Ce poisson est très vorace et est principalement carnivore,c’est pourquoi ils sont considérés comme de bons antiparasitaires. Bien qu’ils semblent avoir toujoursrfaim, il est très important de ne pas suralimenter ces animaux. À ce stade, il est nécessaire de distinguer leurs habitudes alimentaires selon l’environnement dans lequel ils se trouvent.

Son alimentation dans son habitat naturel

Dans la nature, le Tetraodon nigroviridis se nourrit principalement d’escargots. Il mange également d’autres types de crustacés, de mollusques et de larves d’insectes. Parfois, il complète son alimentation avec des algues ou des légumes aquatiques.

Son alimentation en captivité

Ce sont des poissons qui n’acceptent pas la nourriture commerciale en flocons ou en granulés. Le régime qui leur est le plus souvent proposé est à base de bouillie protéinée et de bouillie végétale.

Comme nourriture fraîche, vous pouvez leur fournir des crevettes, des insectes, des poulpes, des calmars et des crabes. Les morceaux doit être proportionnels à la taille de leur bouche.

Il est important de compléter de temps à autre leur alimentation avec des animaux qui ont une coquille, afin que ces poissons puissent aiguiser leurs dents.

Prendre soin du Tetraodon nigroviridis

Le Tetraodon nigroviridis a besoin de beaucoup d’espace dans l’aquarium pour vivre correctement. Pour un adulte, un aquarium d’au minimum 60 litres est nécessaire avec des conditions bien particulières. Les paramètres à respecter sont les suivants :

  • Types d’eau : C’est un poisson qui peut vivre aussi bien en eau douce qu’en eau saumâtre. L’eau saumâtre avec une salinité moyenne de 1 010 à 1 022 est recommandée. On recommande également une eau dure – riche en sels minéraux – avec un GH autour de 15. Le pH recommandé est compris entre 7,5 et 8,5.
  • Entretien de l’aquarium : pour que l’aquarium soit adapté, il doit y avoir des branches, des rochers et des plantes. Le sable est la meilleure option pour le substrat. Le système de filtration et d’aération doit être puissant. Il est conseillé de retirer les restes de nourriture tous les jours et de changer l’eau au maximum tous les 15 jours.
    • À noter que ce poisson n’aime pas les objets brillantes.
  • Température de l’aquarium : La température idéale se situe entre 24 et 28 ºC. Il est conseillé de mettre un thermomètre dans l’eau, car ces poissons sont très sensibles à la température. Si nécessaire, vous devez mettre un chauffage pour l’aquarium.

La compatibilité du Tetraodon nigroviridis avec d’autres poissons

Le comportement du Tetraodon nigroviridis est dominant et agressif. Généralement, il attaque tous les poissons plus petits ou moins forts que lui, en leur donnant des morsures sur les nageoires.

Il est conseillé de n’avoir un aquarium que pour ces animaux, car ce n’est qu’ainsi que l’on peut éviter les problèmes avec d’autres espèces, que ce soit par les morsures ou par la toxine que le Tetraodon nigroviridis peut sécréter lorsqu’il se sent menacé ou stressé. Si vous souhaitez ajouter un autre type de poisson, il doit être fort et actif, comme les gobies et les toxotes.

Combien de Tetraodon nigroviridis puis-je avoir ?

L’élevage des Tetraodon nigroviridis est assez complexe en captivité. L’idéal est d’avoir deux poissons – un mâle et une femelle – dans un aquarium suffisamment grand  au moins 150 litres – pour éviter les bagarres. Il est important d’introduire les deux poissons à un stade juvénile, afin qu’ils puissent s’habituer l’un à l’autre. Vous éviterez ainsi d’éventuels combats.

Étant difficile de déterminer le sexe de ces poissons avant la maturité sexuelle, la reproduction peut être très difficile. Il est essentiel que l’eau ait une bonne salinité et une végétation dense pour que le couple puisse faire son nid. Les mâles sont ceux qui protègent la progéniture et s’occupent des alevins pendant environ 7 jours.

Un Tetraodon nigroviridis.

Un bel animal difficile à garder

Le Tetraodon nigroviridis est un animal fascinant, mais difficile à élever si l’on n’a pas l’habitude de s’occuper de poissons. C’est aussi un poisson très intelligent. On dit qu’il reconnaît ses soignants et mange dans leur main : il n’adopte pas ce comportement avec les personnes qu’il ne reconnaît pas.

Toutes les informations que nous vous avons fournies permettent de pouvoir bien élever cet animal en captivité et de le faire vivre de nombreuses années. Cependant, sa possession n’est recommandée qu’aux aquariophiles expérimentés.

Cela pourrait vous intéresser ...
Poissons abyssaux : des créatures marines incroyables
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Poissons abyssaux : des créatures marines incroyables

Dans l'immensité de l'océan, dans ses recoins les plus profonds encore inexplorés, il est possible de trouver les poissons abyssaux.