Collier ou harnais pour promener votre chien ?

10 avril, 2018
L'une des premières questions à nous poser au moment de sortir promener notre chien consiste à savoir s'il vaut mieux opter pour le collier ou le harnais.

Quand nous adoptons un chien pour la première fois, des doutes surgissent toujours. Certains nous disent une chose, et d’autres le contraire. Concernant les promenades, nous nous demandons s’il vaut mieux choisir un collier ou un harnais. Diverses opinion sautour de nous peuvent nous compliquer la tâche. Cependant, nous devons trouver une réponse au sein de la confusion de ces différents avis.

Pour vous permettre de parvenir à choisir ce qui est le mieux pour votre chien et vous, nous allons vous présenter les avantages et inconvénients de ces deux produits.

Collier ou harnais ? Telle est la question

Nous pourrions être nombreux à penser que le harnais est une nouveauté à la mode. C’est pour ça que beaucoup choisissent cette option, alors que le collier a toujours existé, alors pourquoi changer ?

Analysons ensuite chacun pour démystifier certains aspects et nous éclairer du mieux possible.

Le collier

Beaucoup de gens ne se posent même pas la question. Pour eux le collier a toujours existé et ils ne sont pas prêts à tout remettre en question. Le marketing et la quantité infinie de modèles de collier que l’on vend attirent l’attention de beaucoup.

Toutefois, ces dernières années, le harnais est plus souvent choisi que le collier. En effet, les vétérinaires ne le conseillent plus désormais.

La raison pour laquelle les professionnels ne le conseillent pas est liée à la délicatesse de cette zone du cou. Il comporte des muscles et des structures très importantes. Le collier pourraient causer d’importants dégâts ou lésions.

Ces dommages chez le chien pourraient aller de contractures, pincements de la moelle, affections neurologiques, jusqu’à des problèmes respiratoires ou de thyroïde, entre autres.

Certaines affections pourraient survenir si le chien tire trop sur la laisse. Ou encore si pour “l’amuser” nous le faisons nous-mêmes. Combien de fois avons-nous vu dans la rue des gens qui tirent fortement sur la laisse pour empêcher leur chien d’aller trop vite ou parce qu’il cherche à s’approcher avant son maître ?

D’autres exemples

Par ailleurs, nous pourrions commettre l’erreur de mettre au chien une laisse trop courte (ce qui le gênerait lors de la promenade, par exemple) mais aussi de le garder attaché en guise de punition, ce qui serait une erreur car il pourrait se blesser au cou, comme nous l’avons mentionné auparavant.

Ce que nous déconseillons et trouvons inutile c’est de tirer et de jouer sur la laisse en guise de réprimande car c’est une forme de maltraitance. Le chien, aussi intelligent soit il, ne comprend pas à 100% ce que l’on veut lui dire et tirer ne fera que le maltraiter physiquement. Il y a d’autres moyens de le faire obéir sans avoir à tirer sur la laisse.

Si votre chien est sociable et aime aller vers les autres chiens, mais qu’une laisse courte et un collier l’en empêchent, il commencera à associer la promenade à un évènement négatif -et le collier- au point qu’il se peut qu’il ne veuille plus sortir dans la rue.

Par conséquent, le collier est recommandé aux chiens tranquilles qui obéissent au seul son de votre voix. La plupart du temps ces chiens ne tirent pas sur la laisse et n’ont, par conséquent, pas besoin d’une laisse courte pour les contrôler car ils préfèrent accompagner leur maître, à leur côté, plutôt que de répondre à n’importe quel autre stimulus externe.

De cette façon, pour un chien tranquille le collier ne sera qu’un accessoire de plus et non pas un instrument de torture. Si votre chien est plus actif et enclin aux effusions, nous vous conseillons d’écarter l’option de la laisse courte. 

Le harnais

Pour faire un choix entre collier ou harnais, analysons ce dernier avant de réfléchir à la meilleur option selon notre cas.

Sans doute, à la façon de le mettre, le harnais est plus confortable et plus avantageux. Il ne causera pas de dommages au niveau du cou ni du dos et permettra à l’animal d’être plus en sécurité.

Si à un moment le chien est trop excité et tire avec son corps, le harnais le maintiendra sans l’asphyxier. Il se verra refréné et nous remarquerons clairement qu’il se mettra à adopter une attitude moins insistante au moment de tirer jusqu’à ce qu’il cesse son entêtement. 

En principe, la matière du harnais doit être anti-transpirante et la laisse doit se placer à l’arrière pour que la force soit répartie sur tout le corps et ne lui fasse pas mal aux articulations ni à l’échine.

D’un autre côté, le harnais ne doit pas pas couvrir son corps plus que nécessaire. Et bien sûr, sa taille doit être adaptée au chien. S’il est plus grand, le chien pourrait s’échapper; et s’il est plus petit il pourrait le blesser en lui coupant la circulation.

En somme, le harnais doit être d’une taille adéquate en accord avec les caractéristiques physiques de l’animal.

un Carlin et un Westie promené avec un harnais et l'autre un collier

Ne serrez pas trop le harnais à la zone des aisselles pour que le frottement ne le blesse pas. Il ne doit jamais se trouver sur le cou, mais sur le torse. Par conséquent, parmis les colliers et les harnais, nous choisirons le plus adapté à notre animal.

Alors, que choisirez-vous ? Collier ou harnais ?

Il ne fait aucun doute que le harnais est le plus recommandé pour les chiens à condition que l’on choisisse toujours le plus adapté. La force sera répartie et évitera des graves lésions que le collier pourrait occasionner en étant tiré par le chien ou vous-même.

Toutefois, si vous penchez toujours pour ce dernier, achetez-en un rembourré, large et confortable à porter pour votre chien. Et bien sûr, ne le serrez pas trop. Prenez soin de votre compagnon !