8 choses qu'un chiot devrait apprendre au cours de sa première année

Durant sa première année de vie, le chiot doit apprendre à bien se comporter avec son maître et avec les autres chiens. Découvrez ici tout ce que vous devez apprendre à votre chiot.
8 choses qu'un chiot devrait apprendre au cours de sa première année

Dernière mise à jour : 07 octobre, 2021

Les choses qu’un chiot doit apprendre au cours de sa première année de vie sont fondamentales et détermineront son comportement à l’avenir. A ce stade de vie, les chiens ont un niveau d’énergie élevé, et c’est la tâche du tuteur de centraliser cette énergie pour leur apprendre à bien se comporter et à socialiser, entre autres.

Avant d’entre dans le vif du sujet, il est important de noter que l’adoption d’un chien implique d’assumer des responsabilités qui vont au-delà d’offrir un abri et de la nourriture. N’oubliez pas que les chiens sont si intelligents que certains d’entre eux sont des sauveteurs ou des animaux de soutien émotionnel. Vous devez leur offrir de l’amour et des stimuli.

8 choses qu’un chiot devrait apprendre au cours de sa première année de vie

Un chiot doit apprendre énormément de choses au cours de sa première année de vie. Ici, nous évoquerons 8 aspects qui permettront à votre chiot de bien se développer et à s’entendre avec vous, avec les autres et avec leurs congénères. Prenez note et prenez le temps de dresser votre chiot !

1. Au cours de sa première année de vie, un chiot doit reconnaître son nom

Il est important que le chiot apprenne à reconnaître son nom dès les premiers mois de sa vie. Bien que cela puisse paraître évident, ce n’est pas un processus facile pour l’animal et cela peut lui prendre quelques jours.

Pour cela, vous devez prendre le temps de répéter indéfiniment son nom tout en effectuant une action qui attirera son attention. Votre chien reliera ainsi plus facilement les concepts. En plus de reconnaître son propre nom, il répondra à votre appel.

Il est recommandé d’établir un contact visuel avec le chiot tout en l’appelant par son nom et de lui donner une récompense à son goût. Cette action doit être répétée plusieurs fois et dans des contextes différents pour s’assurer que l’animal l’a bien assimilée et qu’il sera capable d’y répondre à tout moment.

Savez-vous comment gronder un chiot ?

2. Il doit se soulager dans un certain endroit

Dès sa première année, le chiot doit apprendre à se soulager à un endroit et à un moment précis. Cependant, cette tâche doit être divisée en 2 phases. La première doit être réalisée dans les 4 à 6 premiers mois de vie, période pendant laquelle le chien ne maîtrise toujours pas bien ses sphincters.

À ce stade, il est nécessaire de s’appuyer sur l’utilisation de papier journal ou de tapis absorbants. Habituellement, le chien aura envie de se soulager environ 30 minutes après avoir mangé : prenez ce temps en considération et conduisez l’animal jusqu’à l’endroit où vous voulez qu’il se soulage. Petit à petit, il commencera à s’y rendre seul.

Après le premier semestre de vie, le chiot peut apprendre à se soulager à l’extérieur. Pour y parvenir, commencez par des promenades toutes les heures et retardez petit à petit le départ jusqu’à établir la routine finale : vous devez faire au moins 2 sorties par jour.

3. Il doit socialiser

Les chiens ont de grands instincts sociaux qu’ils développent mieux aux côtés de leur mère et de leurs frères et sœurs au cours des premiers mois de la vie. D’où l’importance que les chiots ne soient pas séparés de leur meute avant l’âge de 2 mois. Dans tous les cas, ce processus doit se poursuivre avec le maître.

Après respect du calendrier de vaccination, lorsque votre chiot sera autorisé par son vétérinaire à sortir dans les espaces ouverts, il est important que vous lui permettiez d’interagir avec les autres chiens. Comme les humains, les chiens ont besoin de socialiser avec leurs congénères.

Le processus de socialisation devrait inclure la visite de lieux publics sûrs pour le chien, ce qui l’empêchera d’avoir peur des sorties à l’extérieur.

4. Au cours de sa première année de vie, un chiot doit apprendre à suivre vos ordres

Lorsqu’un chien ne répond pas à l’appel de son maître, on peut considérer qu’il y a eu un échec dans sa communication dès les premiers stades de la vie. Cette action est essentielle pour emmener le chien dans un parc ou tout autre lieu ouvert en toute confiance.

Renforcez cet ordre avec des collations ou des jouets d’abord à la maison, puis à l’extérieur. Vous devez également consolidez d’autres ordres, tels que le fait de s’arrêter, de s’asseoir et de se taire.

5. Il doit apprendre à être seul pendant un temps

L’anxiété de séparation est un état qui provoque chez le chien des réponses comportementales liées à la peur. Ce problème s’est avéré très répandu chez les mâles, les orphelins et les chiens abandonnés. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles un chien développe cette pathologie psychologique.

Les chiots peuvent en faire l’expérience lorsqu’ils quittent leur mère, car ils doivent faire face à un nouvel espace dans lequel ils n’auront pas la protection de leur meute. Il est ainsi vital que le chiot apprenne à être seul dès sa première année de vie.

Une bonne solution est de garder le chiot dans un enclos pendant que vous faites vos activités, car il sera ainsi seul et en sécurité. Mais gardez à l’esprit que tous les chiens ont besoin de l’attention de leur maître.

6. Un chiot doit développer des liens affectifs

Le chiot doit apprendre à développer des liens affectifs positifs tout au long de sa première année de vie. Le tuteur doit lui apprendre qu’il peut lui faire confiance et qu’il est en sécurité à ses côtés.

Cela est important car de cette façon, le chien apprend également qu’il peut faire confiance aux humains, ce qui améliore sa capacité à socialiser. Le chien n’agira donc pas de manière agressive lorsque quelqu’un d’autre que vous s’approche de lui ou essaie de le saluer.

7. Au cours de sa première année de vie, un chiot doit apprendre à ne pas mordre de façon agressive

Au cours des premiers mois de sa vie, le chiot peut jouer et mordre de manière impulsive. Dans ce cas, le gardien doit apprendre au chien à éviter ce comportement avec lequel il peut blesser les autres. Attention : l’idée n’est pas d’empêcher le chien de mordre, car c’est un comportement naturel et sain pour le bon développement de ses dents.

Mais l’animal doit apprendre à ne pas mordre de manière agressive. Lorsque cela se produit, vous devez correctement dire « non » ou l’ordonner d’arrêter. Au début, il peut être bon de faire semblant de pleurer chaque fois que le chien vous mord, afin qu’il puisse associer cette action à de la douleur.

8. Il doit apprendre à voyager à vos côtés

Si vous faites partie des personnes qui prennent souvent la voiture, il est alors utile que le chiot apprenne dès sa première année de vie à voyager avec vous. Vous préviendrez ainsi les vertiges, les vomissements et le stress lorsque vous le mettez dans la voiture sans aucune préparation.

Commencez cette adaptation par de courtes promenades près de chez vous, et augmentez progressivement la distance. N’oubliez pas d’apporter de la nourriture et de l’eau avec vous, et ne laissez jamais le chien seul et enfermé dans la voiture.

Quelle est la meilleure nourriture pour les chiots ?

Il y a encore beaucoup de choses qu’un chiot peut apprendre pendant sa première année…

Nous vous avons présenté 8 choses que le chiot peut et doit apprendre au cours de sa première année de vie. Mais cela ne veut pas dire que ce sont les seules.

Profitez du temps que vous passez à la maison pour lui apprendre des tours et des comportements particuliers. À cet âge, vous pouvez préparer le chien à servir de soutien émotionnel, à effectuer des travaux de sauvetage ou encore à participer à des compétitions.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi ma chienne mord-elle ses chiots ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Pourquoi ma chienne mord-elle ses chiots ?

Si votre chienne mord ses chiots ou grogne après eux, vous êtes face à un problème que vous devez résoudre. Voici les causes et les solutions.



  • Miloco, S., Dragonetti, A. Comportamiento normal y ontogenia de la conducta en caninos. Suplemento técnico veterinario. Revista del colegio 34.
  • RE Menrzel. Fisiopatología, diagnóstico y tratamiento de la ansiedad por separación en el perro. AVEPA.