Comment apprendre à un chiot à utiliser le tapis de propreté ?

Apprendre à un chiot à utiliser un tapis de propreté n'est pas nécessairement un processus tortueux. Découvrez quelques astuces qui facilitent cette tâche.
Comment apprendre à un chiot à utiliser le tapis de propreté ?
Samuel Sanchez

Relu et approuvé par le biologiste Samuel Sanchez.

Dernière mise à jour : 06 octobre, 2022

Pour de nombreux maîtres, apprendre à un chiot à utiliser le tapis de propreté devient un tourment. D’ailleurs ils n’y parviennent pas toujours. C’est pourquoi, dans les lignes suivantes, nous vous livrons quelques conseils qui vous aideront à y parvenir.

Vous découvrirez quel est le moment idéal pour commencer le processus de dressage,  ainsi que des aspects anatomiques des chiens que vous devez connaître. Poursuivez donc votre lecture !

Le moment idéal pour dresser un chiot

Les chiots ne peuvent pas sortir tant qu’ils n’ont pas complété leur calendrier de vaccination. Par conséquent, il est nécessaire de leur apprendre à se soulager à la maison.

Il est à noter qu’à la naissance, c’est la mère qui les incite à évacuer. Et ce, jusqu’à ce qu’ils commencent à marcher et à faire seuls leurs besoins physiologiques.

Cependant, les chiots ne contrôlent pas leurs sphincters avant l’âge de 3 ou 4 mois, ils font donc pipi à chaque fois qu’ils se réveillent ou après avoir bu de l’eau, et ils défèquent en moyenne 30 minutes après avoir mangé. Vous devrez donc faire preuve de patience et leur apprendre petit à petit à évacuer leurs selles à un certain endroit.

Un chiot sur un paillasson.

À quoi sert un tapis de propreté ?

Les tapis de propretés sont des produits conçus pour que les chiens se soulagent sans salir le sol. On les trouve dans la section éducation des magasins spécialisés et leur utilisation est temporaire. L’objectif à moyen terme est que l’animal puisse réguler ses sphincters et faire ses besoins lorsque son maître le sortira.

Le tapis de propreté est aussi un allié des personnes qui, pour une raison ou une autre, doivent sauter certaines heures de sortie, ce qui amènera le chien à se soulager à l’intérieur de la maison. Dans ce scénario, l’idée est que votre chien urine ou défèque toujours ce tapis.

Quelques conseils pour apprendre à un chiot à utiliser un tapis de propreté

Découvrez maintenant quelques conseils qui faciliteront le processus d’apprentissage. Après les avoir lus, appliquez-les et vous verrez qu’il n’est pas si difficile d’enseigner à un chiot à faire ses besoins au bon endroit.

Choisissez l’emplacement du tapis de propreté

La première chose à faire est de choisir l’endroit où vous souhaitez que votre chiot fasse ses besoins dans votre maison. Choisissez un endroit où il n’est pas gênant pour vous de voir les excréments et dans lequel l’air peut circuler afin que les mauvaises odeurs ne stagnent pas.

De plus, l’emplacement doit être confortable et accessible. Il doit aussi assurer l’intimité de l’animal et être éloigné du lit et de la nourriture. N’oubliez pas que les animaux de compagnie ont besoin que leur espace de vie soit bien défini.

Par ailleurs, gardez à l’esprit que, parfois, le tapis de propreté peut ne pas bien absorber les liquides. Il convient donc de placer un plateau en dessous pour vous faciliter le nettoyage.

Enfin, il est conseillé d’éliminer les traces d’odeur dans le reste de la maison, afin d’éviter une confusion chez le chien. Ce dernier cherchera toujours l’endroit de la maison où il perçoit son arôme.

Présentez le tapis de propreté au chiot

La deuxième étape consiste à présenter le tapis de propreté au chiot. Pour que l’animal l’utilise, placez-le sur ce tapis après qu’il a mangé ou bu. De plus, vous devrez associer le tapis à une récompense positive. Incitez-le à faire ces besoins dessus en vous aidant d’une collation.

Identifiez les signaux

En plus de conduire votre chiot vers son tapis de propreté après qu’il a mangé ou bu, vous devriez également l’y conduire lorsque vous remarquez les signes suivants :

  1. Alor qu’il marchait vite, il s’arrête soudainement.
  2. Il marche ou tourne en rond.
  3. Il renifle le sol assez intensément.

Évitez de déranger votre chiot

Bien que vous deviez être attentif pendant son apprentissage, vous ne devez pas le déranger lorsqu’il utilise son tapis. Après l’avoir conduit sur les lieux, éloignez-vous un peu et laissez-le faire ses besoins librement. Le fixer ne fera que l’intimider et il préférera partir plutôt que de faire ses besoins.

Ne changez pas tous les jours le tapis de propreté

Le tapis de propreté doit être changé tous les jours, mais pas à chaque fois que le chien l’utilise. Et ce, car il est nécessaire qu’il reconnaisse son odeur à l’endroit désigné. Par conséquent, vous devez le laisser l’utiliser plusieurs fois par jour.

Si vous habitez un petit appartement ou un appartement mal ventilé, et qu’il ne vous est pas possible de garder un tapis sale si longtemps, misez sur des produits spécialisés qui simulent l’odeur. Ceux-ci se trouvent également dans la section éducation de tout établissement pour animaux de compagnie.

Pas de reproches, plus de récompenses

Il est important que, pendant ce processus, vous évitiez de gronder votre chiot quand il ne fait pas ses besoins au bon endroit. Comme nous l’avons mentionné, au cours des premiers mois de vie, l’animal ne sait pas gérer ses sphincters, des accidents peuvent donc survenir.

À la place de le gronder lorsqu’il ne fait pas ses besoins au bon endroit, récompensez-le à chaque fois qu’il fait ses besoins sur son tapis de propreté. Offrez-lui un biscuit ou sa collation préférée, afin qu’il associe le tapis habituel à une expérience positive. Les caresses et des mots d’amour sont aussi des récompenses valables.

Un chien qui utilise un tapis de propreté.

Établir une routine est la clé

Il ne suffit pas de savoir comment apprendre à un chiot à utiliser son tapis de propreté. Il faut établir une routine et faire preuve de constant pour que le processus réussisse.

Cela pourrait vous intéresser ...
Schnoodle : tout ce qu’il faut savoir sur cette race de chiens
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Schnoodle : tout ce qu’il faut savoir sur cette race de chiens

Du point de vue de la génétique, les meilleurs chiens sont ceux issus d'un mélange. Le schnoodle en est un exemple. Découvrez-le ici !



  • Guzmán, M. Esquimniatría: guía sobre cuidados en cachorros, reporte de caso. Unilasallista Corporación Univrsitaria. 2021.