Pourquoi mon chien mange-t-il des crottes de chat ?

Un chien qui mange des crottes de chat est une scène vraiment désagréable et dangereuse. Découvrez ici les risques de ce comportement et comment le prévenir.
Pourquoi mon chien mange-t-il des crottes de chat ?

Dernière mise à jour : 10 octobre, 2021

Un chien qui mange des choses qu’il ne devrait pas manger est le pain quotidien des maîtres de chiens. Certains chiens ne peuvent résister à la tentation de mettre tout ce qu’ils trouvent sur leur passage dans leur bouche. Mais pourquoi un chien mange-t-il des crottes de chat ? Quelle est la particularité de ces excréments pour eux ?

Pour nous, c’est une scène vraiment désagréable, mais vous verrez dans les lignes suivantes que ce comportement a sa raison d’être. Cependant, cela ne signifie pas que la coprophagie est bénéfique pour les chiens, bien au contraire.

Pourquoi mon chien mange-t-il les crottes de mon chat ?

L’ingestion de matières fécales est appelé coprophagie. Ce n’est pas nécessairement un comportement anormal ou pathologique, car de nombreuses espèces adoptent ce comportement dans un but précis. Les lapins en sont un exemple : ils ingèrent des cæcotrophes pour profiter plus efficacement des nutriments.

Lorsque la coprophagie est un comportement pathologique, elle est incluse dans le trouble pica, qui renvoie aux comportements d’ingestion de substances qui ne font pas partie du régime alimentaire normal de l’espèce. Lorsqu’un chien mange des crottes de chat, on peut parler de coprophagie interspécifique.

Qu’est-ce qui pousse un chien à manger les excréments d’une autre espèce ? Voici les principales raisons :

  • Comportement exploratoire : lorsque le chien explore les endroits où le chat s’est rendu – comme la litière -, il ne se limite pas à sentir. En effet, il peut ramasser des éléments qui le concernent, dont ses excréments, pour reconnaître son environnement.
  • Environnements sales : il s’agit peut-être d’un comportement de nettoyage dans un environnement avec une mauvaise hygiène.
  • Demande d’attention due au renforcement des comportements de coprophagie.
  • Stress et anxiété.
  • Ennui : Le manque de stimulation environnementale conduit à des stéréotypies telles que la coprophagie.
  • Excréments appétissants : ils ont bon goût pour les chiens.
  • Carence nutritionnelle : une carence en certains nutriments essentiels peut amener le chien à ingérer des aliments inhabituels, tels que les excréments de chat, afin de combler sa carence.
  • Instinct de survie : c’est le cas des chiens qui ont longtemps vécu dans la rue ou qui ont eu très faim à un moment de leur vie. S’ils mangeaient des excréments pour survivre, ils peuvent avoir intégré ce comportement.
Un chat fait caca dans sa litière.

Les risques pour la santé du chien de la coprophagie interspécifique

Un chien ne doit pas manger d’excréments, ni de son espèce ni d’autres espèces. Bien qu’il s’agisse d’une adaptation pour la survie qui avait du sens lorsque les chiens vivaient en liberté, dans le contexte actuel, cet acte n’apporte que des problèmes. Les affections dérivées de ce comportement les plus fréquentes sont les suivantes :

  • Troubles gastro-intestinaux : si le chien mange beaucoup de crottes de chat, il souffrira de ces troubles. La diarrhée et les vomissements sont les symptômes les plus courants de l’indigestion.
  • Parasites internes et infections bactériennes (nématodes, ankylostomes et Trichuris trichiura par exemple) : lorsqu’un chien ingère des crottes de chat, il peut aussi ingérer des agents pathogènes qui se déposeront dans son tube digestif. Toxoplasma gondii est l’un des plus dangereux ; il provoqie la toxoplasmose.
  • Obstruction intestinale : si le chien ingère les excréments directement de la litière du chat, il ingèrera probablement aussi cette litière, ainsi que les poils présents dans les crottes félines. Ces éléments peuvent provoquer une obstruction dans son intestin ou son estomac, car le chien ne pourra pas les digérer.

Un chien peut-il mourir s’il mange des crottes de chat ?

Bien qu’il soit difficile pour un chien de mourir à cause de l’ingestion d’excréments de chat, c’est possible. En général, la mort est davantage due aux maladies associées à la coprophagie qu’à la quantité d’excréments ingérée en soi.

Certains parasites internes, par exemple, provoquent des diarrhées continues qui déshydratent gravement l’animal et provoquent des carences en nutriments.

L’un des cas les plus graves est la toxoplasmose susmentionnée, une maladie qui affecte les systèmes neuromusculaire, intestinal et respiratoire en raison des oocystes du parasite. Les symptômes les plus courants de la toxoplasmose sont les tremblements, les convulsions, une démarche incoordonnée, une faiblesse musculaire, la paralysie, la fièvre et un essoufflement.

D’autre part, les conséquences d’une obstruction gastro-intestinale due à l’ingestion de la litière peuvent également être fatales. L’accumulation du contenu digéré produit des gaz par fermentation. Certaines des conséquences de cela sont la nécrose du tissu entéral ou la dilatation de ce dernier.

Comment empêcher mon chien de manger des crottes de chat ?

La prévention sera votre meilleure alliée face à ce type de comportement anormal. Certaines stratégies peuvent atténuer le comportement qui nous intéresse ici :

  • Renforcement positif : associez l’ordre simple de ne pas manger ce qui se trouve au sol à une récompense. Par exemple, lorsque vous le voyez renifler près du bac à litière, ordonnez-lui de s’éloigner et récompensez-le s’il s’éloigne.
  • Enrichissement de l’environnement : les chiens qui s’ennuient ont tendance à ingérer les éléments qu’ils trouvent sur le sol. Si vous l’occupez, le chien ne cherchera pas à se divertir avec des objets et des débris qu’il ne devrait pas toucher.
  • Nettoyage de la litière le plus tôt possible : essayez d’enlever les excréments du chat juste après que ce dernier a déféqué, afin que votre chien n’y ait pas accès.
  • Utilisation d’un bac à litière spécialisé : il existe une grande variété de bacs pour chats, certains avec des ouvertures trop petites pour qu’un chien puisse y glisser sa tête. D’autres ont des systèmes d’autonettoyage qui sont également utiles.
  • Ajout de substances répulsives dans le sable : le poivre ou la sauce piquante sont des remèdes maison largement utilisés et qui peuvent être efficaces. Cependant, il y a des chiens qui ne se soucient pas de la forte odeur de ces substances.
  • Alimentation adaptée : une alimentation de qualité complétée par une variété d’aliments frais est la meilleure option pour que votre chien ne manque d’aucun nutriment. En lui évitant des carences nutritionnelles, vous résolvez automatiquement une partie de la coprophagie.
  • Prenez soin de la santé du chat : si le chat est bien vermifugé et en bonne santé, vous éviterez une grande partie des risques de la cophragie, mais dans tous les cas ce comportement n’est jamais bon pour le chien.
Les chats et les chiens se battent-ils vraiment ?

Manger des excréments est un comportement qui peut devenir obsessionnel chez certains chiens. Par conséquent, lorsqu’il apparaît, il est conseillé de faire un check-up vétérinaire pour vérifier si tout va bien en matière de santé. Consultez un éthologue canin si vous soupçonnez que la coprophagie est un comportement stéréotypé.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi les chiens lèchent-ils les pieds ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Pourquoi les chiens lèchent-ils les pieds ?

Lorsque les chiens se lèchent les pattes, cela peut être dû à



  • Hernández, C. A. (2010). Emergencias gastrointestinales en perros y gatos. Revista CES Medicina Veterinaria y Zootecnia5(2), 69-85.
  • Díaz Ortíz, L. (2018). Obstrucción intestinal por cuerpo extraño en un canino (Doctoral dissertation, Corporación Universitaria Lasallista).
  • Durlach, R., & Martino, P. (2009). Toxoplasma gondii: Infección en perros y gatos. Temas de zoonosis IV. Cap42.