Bagarre de chats : comment les séparer ?

Assister à un combat de chats est désagréable pour les humains, mais pas aussi désagréable que pour les chats, qui peuvent gravement se blesser. Voici des conseils pour éviter un tel combat.
Bagarre de chats : comment les séparer ?

Dernière mise à jour : 01 octobre, 2021

Voir une bagarre de chats provoque en nous une réponse automatique : se mettre en travers pour stopper la bagarre. Cependant, ce comportement n’est pas recommandé, car il comporte des risques, aussi bien pour les félins que pour l’humain qui intercède.

D’un autre côté, il est vrai qu’une action rapide est nécessaire pour séparer les animaux avant que des blessures graves ne soient infligées. Alors, que faire ? Nous vous donnons ici toutes les informations nécessaires pour faire face à une telle situation. Poursuivez donc votre lecture !

Les combats de chats

Un chat blessé parce qu’il s’est battu est un motif de consultation vétérinaire courant. Sans aller plus loin, 1 chat sur 4 affiche des comportements agressifs avec ses congénères ou avec les humains avec qui ils cohabitent. Mais une petite égratignure n’est pas la même chose qu’une bagarre.

Une bagarre entre chats implique que le conflit s’est tellement intensifié  que les deux chats ont décidé de passer à des agressions directes. Dans ce scénario, les chats hurlent, se mordent et ne se lâchent pas. Cette situation est dangereuse, car elle peut entraîner des blessures graves, voire la mort de l’un des félins.

Pourquoi les chats se battent-ils ?

Habituellement, le combat est précédé d’avertissements et de marquages pendant un certain temps et, si la tension n’est pas résolue, elle s’intensifie jusqu’à ce qu’elle éclate. Les principales raisons d’un combat de chats sont les suivantes :

  • Territorialité : les chats sont des animaux solitaires qui marquent leur propre espace, aussi bien dans la rue qu’à la maison. La présence d’un autre félin sur leur territoire peut entraîner des conflits.
  • Hiérarchie : lorsque les chats vivent en groupe, une hiérarchie s’établit entre eux. Si l’un des chats ne la respecte pas, des agressions apparaissent.
  • Problèmes d’adaptation : lorsqu’un nouveau chat arrive dans une maison où vit déjà un autre chat, il est normal d’observer des agressions isolées, comme des sifflements ou des griffures. C’est normal, car les chats apprennent à se connaître et à établir la hiérarchie. Cependant, il est essentiel de gérer la situation pour qu’elle ne se transforme pas en bagarre sanglante.
Comment séparer deux chats qui se battent ?

Bagarre de chats : comment agir ?

La meilleure action avant une bagarre de chats sera toujours la prévention. Les signes avant-coureurs que les chats s’envoient sont clairs, et vous pouvez les voir augmenter en intensité avec le temps. Voici quelques conseils pour éviter de futurs combats :

  • Faites une bonne présentation aux membres lorsqu’un nouveau chat arrive à la maison.
  • Découvrez quel est le facteur auquel vos chats sont confrontés et résolvez-le : il se peut qu’il y ait peu de nourriture, des espaces qui se chevauchent ou des problèmes lors de l’interaction avec vous, par exemple. En éliminant la cause du conflit, vous réduirez le stress qui les pousse à se battre.
  • Lorsque les chats se menacent, détournez leur attention : vous pouvez par exemple lancer un jouet. Faites attention à ne pas intervenir physiquement, car l’agression pourrait être redirigée vers vous.
  • Récompensez-les s’ils se retirent du conflit : renforcer les comportements non agressifs aidera les chats à comprendre que vivre avec un autre chat a des avantages. Cela est très utile pendant les premiers jours de cohabitation entre les deux spécimens.
  • Castrez-les : la stérilisation et la castration réduisent les comportements agressifs et territoriaux, parmi de nombreux autres avantages (comme la prévention des tumeurs gonadiques).
  • Utilisez des phéromones artificielles : Bien qu’elles doivent d’abord être approuvées par un vétérinaire, les phéromones aident les chats à se sentir plus à l’aise dans leur espace, surtout lorsqu’ils apprennent à se connaître.

Néanmoins, il est possible que vous ne remarquiez pas ces signes avant-coureurs, parce que vous ne pouvez pas les surveiller toute la journée, par exemple. Si la bagarre éclate et que vous n’avez pas pu l’empêcher, voici la bonne façon de procéder pour séparer les spécimens impliqués…

Comment arrêter une bagarre de chats ?

Arrêter les combats de chats est urgent, mais aussi dangereux. La première chose que vous devez savoir est que vous ne devez jamais séparer les chats avec vos mains, car vous pouvez subir des agressions et celles-ci sont sujettes à des complications (non seulement à cause de la blessure elle-même, mais aussi à cause des infections).

Vous ne devez pas non plus utiliser d’instruments – un balai par exemple – pour séparer les chats à distance, car cela pourrait les blesser. De plus, ils sont sans doute tellement plongés dans le combat qu’ils ne se rendront même pas compte qu’un objet étranger essaie de les séparer.

Par conséquent, la meilleure solution est de créer une distraction suffisamment intense pour que les chats se séparent. Il peut s’agir d’un cri, d’un bruit fort ou du lancement d’un objet. Il va de soi que cet objet ne doit pas faire de mal aux félins, il doit donc être doux et spongieux.

Un pulvérisateur de jet d’eau est une option très courante, car les chats sont assez réactifs à ce stimulus.

Une fois que vous les avez séparés (et si la bagarre a eu lieu à l’intérieur de votre maison), placez chaque chat dans une pièce différente jusqu’à ce qu’ils se calment tous les deux. Ne les punissez pas, car cela ne fera qu’augmenter l’anxiété du moment. Une fois calmes, faites en sorte que leurs retrouvailles soient progressives et que la bagarre ne reprenne pas.

Un chat très en colère devant une maison.

Une dernière considération à garder à l’esprit est que, bien qu’il existe des médicaments spécifiques pour apaiser les instincts territoriaux et agressifs des chats, ils ne seront efficaces qu’en conjonction avec une intervention comportementale à la maison. Si vous ne parvenez pas à résoudre les conflits, consultez un spécialiste.

Cela pourrait vous intéresser ...
15 dangers domestiques qui pourraient tuer votre chat
My Animals
Lisez-le dans My Animals
15 dangers domestiques qui pourraient tuer votre chat

Nombreux sont les dangers domestiques qui peuvent tuer votre chat et tout autre animal. Nous vous invitons ici à découvrir les principaux dangers !



  • Curtis, T. M. (2008). Human-directed aggression in the cat. Veterinary Clinics of North America: Small Animal Practice38(5), 1131-1143.
  • Amat, M., Manteca, X., Brech, S. L., Ruiz de la Torre, J. L., Mariotti, V. M., & Fatjó, J. (2008). Evaluation of inciting causes, alternative targets, and risk factors associated with redirected aggression in cats. Journal of the American Veterinary Medical Association233(4), 586-589.
  • Moesta, A., & Crowell-Davis, S. (2011). Intercat aggression–general considerations, prevention and treatment. Tierärztliche Praxis Ausgabe K: Kleintiere/Heimtiere39(02), 97-104.
  • U.S. pet ownership statistics. (s. f.). American Veterinary Medical Association. Recuperado 27 de septiembre de 2021, de https://www.avma.org/resources-tools/reports-statistics/us-pet-ownership-statistics