Éducation positive chez les chiens : ce qu'il faut savoir

Vous avez peut-être beaucoup entendu parler d'éducation positive ces dernières années. Si vous voulez savoir en quoi cela peut être bénéfique pour votre chien, lisez donc cet article.
Éducation positive chez les chiens : ce qu'il faut savoir

Dernière mise à jour : 03 juin, 2021

L’éducation d’un chien est un élément fondamental de son développement et affecte directement la coexistence entre l’homme et l’animal. C’est pourquoi de plus en plus de personnes optent pour l’éducation positive.

Mais en quoi consiste cette éducation ? Pourquoi est-ce mieux que les méthodes traditionnelles ? Si vous envisagez d’en savoir plus sur ce sujet, voici les clés pour commencer à utiliser une formation positive de la manière la plus sûre possible.

Qu’est-ce que l’éducation positive ?

La première chose que vous devez savoir est qu’il n’y a pas de définition opérationnelle de l’éducation positive. C’est plutôt une philosophie qui cherche à être aussi éthique que possible. Ses bases sont d’ éviter le stress et la souffrance de l’animal tout au long du processus.

Pour ce faire, l’éducation positive utilise des techniques qui évitent les punitions dites positives, telles que les frappes, les cris ou le port d’accessoires problématiques comme les colliers de choc. En somme, elle est basée sur l’idée qu’induire la peur chez le chien ne lui apprend pas ce qu’il peut et ne pas faire.

 

Un chien heureux.

Les techniques utilisées dans l’éducation positive

Même si les techniques de punition positive sont mal vues, il est impossible de ne pas se punir ou d’éviter d’exposer entièrement le chien à des stimuli aversifs. Le but dans tous les cas est d’éliminer toute forme d’abus du processus éducatif.

Une partie importante de ce style d’éducation consiste à apprendre au chien à gérer les stimuli désagréables, car ils font partie de la vie de tout animal.

Il existe plusieurs techniques répandues d’éducation positive qui découlent de modèles très basiques de modification du comportement. Découvrez ci-dessous les plus courantes.

Le renforcement positif

Cette technique vise à maintenir ou augmenter la fréquence d’un comportement par le biais d’un stimulus appétissant, le prix de toute une vie. Par exemple : féliciter le chien ou lui donner une friandise lorsque vous l’appelez et qu’il vient ; il sera ainsi plus prédisposé à venir vers vous à l’avenir, puisqu’il anticipe que vous allez le récompenser.

La punition négative dans l’éducation positive

Cette forme de punition évite la violence et la présentation de stimuli aversifs, puisqu’elle consiste à retirer un élément positif pour le chien. Un bon exemple est d’arrêter de jouer – ce qui serait une situation positive – chaque fois que le chien commence à mordre.

L’extinction du comportement

Si vous souhaitez avoir recours à cette technique, il est nécessaire qu’il y ait un renforcement préalable pour le comportement que vous souhaitez éliminer. Et ce, parce que cette technique consiste à laisser le comportement s’éteindre en l’absence de récompense.

Pour certains comportements, il peut être nécessaire de combiner l’extinction avec d’autres techniques, comme la punition négative.

Imaginez que vous adoptiez un chien qui a été récompensé à chaque fois qu’il montait la jambe d’une personne. Si vous voulez utiliser l’extinction pour qu’il ne le fasse plus, vous devez arrêter de le féliciter et, avec le temps, le chien cessera de le faire, car il ne recevra pas de récompense pour cela.

Une conduite incompatible

Cette technique est vraiment utile lorsque le renforcement et la punition négative ne fonctionnent pas. Elle consiste à demander au chien d’effectuer une action qui l’empêche de faire celle que vous souhaitez éliminer. Cela est également utile pour gérer le centre d’attention des chiens obsédés ou très nerveux.

Un bon exemple de cela est de demander à votre chien de vous suivre lorsqu’il veut attaquer quelqu’un. De cette façon, s’il vous obéit, il ne pourra pas courir vers la cible de son agression.

Contre-conditionnement et désensibilisation

Ces 2 techniques sont complémentaires et permettent de modifier la valeur émotionnelle d’un stimulus. Voyons-les séparément :

  1. Le contre -conditionnement : cette stratégie consiste à défaire un conditionnement, en associant le stimulus – qui est lié à une émotion négative – à une récompense. Par exemple, si un chien a peur des voitures, il peut être félicité à chaque fois qu’il en passe.
  2. La désensibilisation : avec cette stratégie, le but est de réduire l’intensité de la réponse générée par un stimulus. On l’utilise surtout pour gérer les phobies : le chien est progressivement exposé à la source de sa peur, jusqu’à ce qu’il cesse d’y répondre intensément.

S’agissant de techniques qui, généralement, mettent du temps à être efficaces, elles sont combinées au sein d’un même traitement. Le processus est ainsi accéléré et les nouveaux apprentissages sont mieux établis.

Savez-vous ce qu'est l'éducation positive ?

L’éducation positive est une tendance relativement nouvelle et en constante évolution. Elle cherche sans cesse de nouvelles stratégies pour améliorer la qualité de vie des chiens qui vivent avec les humains. Il est donc important de rester à jour si vous souhaitez adopter ce style d’éducation.

Bien que la punition puisse sembler plus rapide et plus efficace, une éducation positive donne de meilleurs résultats à long terme. Cela demande du travail et de la patience, mais c’est le meilleur moyen de vous assurer que vous et votre chien profitez de la compagnie de l’autre d’une manière saine, stable et heureuse.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les chiens peuvent-ils boire du lait ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Les chiens peuvent-ils boire du lait ?

La réponse à la question de savoir si les chiens peuvent boire du lait dépend du chien et de son intolérance à cet aliment.



  • Miranda, A. P. (2010). Psicología y aprendizaje del adiestramiento del perro. Ediciones Díaz de Santos.
  • P. (2017, 26 septiembre). Adiestramiento en Positivo – La Guía Mas COMPLETA Que Existe. Adiestramiento Canino. https://adiestramientocanino.org/adiestramiento-en-positivo/
  • Ros Cuéllar, E. (2020). Alternancia de mirada en perros de intervenciones asistidas con animales: una comparación entre perros adiestrados con el método de refuerzo positivo y perros adiestrados con el método cognitivo emocional (Master’s thesis, Universidad Internacional de Andalucía).