Comment gronder un chiot ?

Réprimander un chiot pour avoir fait quelque chose d'inapproprié est la première chose qui vient à l'esprit. Cependant, il y a des alternatives beaucoup plus saines. Nous en parlons ici.
Comment gronder un chiot ?

Dernière mise à jour : 23 juillet, 2021

Le processus d’élevage est compliqué, et c’est aussi une responsabilité très importante. Les erreurs dans ce processus auront des conséquences dans la vie adulte, et c’est la raison pour laquelle certains se demandent si gronder un chiot est bénéfique, et si non, comment s’y prendre.

Un chiot qui arrive dans un foyer humain ne pourra pas recevoir l’éducation de sa mère biologique, il doit donc apprendre à vivre en harmonie avec les humains et les autres animaux sous la tutelle d’un individu qui n’est pas de son espèce. Nous vous livrons ici des conseils pour une communication efficace et saine entre vous et votre chiot.

Est-ce mal de gronder un chiot ?

Les mères chiennes réprimandent leurs chiots, c’est certain. C’est leur façon d’enseigner les limites à leurs descendants avant qu’ils ne soient confrontés à la vie adulte. Cependant, la punition a d’autres nuances pour les humains, ce n’est donc pas une technique applicable à 100 % pour un chiot.

La réprimande, au sens de punir par des violences physiques ou verbales, ne doit en aucun cas être pratiquée. C’est un acte que le chien ne comprendra pas comme un apprentissage, mais comme une agression dont il ne comprend pas l’origine.

Pourquoi les chiots se comportent-ils mal ?

Dans leur enfance, les chiens sont très dépendants de leur mère, à la fois pour leur survie et leurs émotions. Pour cette raison, bon nombre de leurs comportements visent à attirer l’attention de leur maître – humain ou non – que ce soit pour recevoir de l’affection, de l’attention ou pour jouer.

Lorsque ces comportements sont pratiqués dans une maison, ils peuvent se traduire par des dégâts, l’aboiement, la miction à la maison et un long etcétera. Avant d’agir, vous devez vous demander pourquoi le chiot a eu un tel comportement, puis agir en conséquence, mais pas de manière impulsive.

La cystite chez le chien est un événement courant.

Comment gronder un chiot ?

Il ne s’agit pas seulement de récompenser, d’ignorer ou de se battre. Chaque situation et comportement nécessitera une action spécifique. Jusqu’à ce que vous trouviez la cause du conflit, quelques épisodes supplémentaires peuvent se produire. Cela fait partie du processus d’apprentissage. Voici quelques conseils pour vous aider à démarrer.

Corriger, mais sans utiliser la violence

La discipline est essentielle dans l’éducation des chiots. Cependant, l’établissement d’un ensemble de règles de comportement pour maintenir l’ordre ne passe pas par une punition positive ou par la violence.

De plus, le chien est un animal domestiqué depuis des milliers d’années. Ces animaux savent reconnaître l’humeur de leur maître à travers leur expression faciale, leur langage corporel et le ton de leur voix. En d’autres termes, aucune agression n’est nécessaire pour qu’ils comprennent votre colère.

Gronder un chiot au bon moment

Une erreur que les humains commettent très facilement est d‘attribuer au chiot la capacité de se souvenir d’avoir fait quelque chose de mal. Pour vous assurer qu’il comprenne le comportement que vous signalez comme inapproprié, vous devez lui dire au moment où il adopte ce comportement, et pas après, car il ne s’en souviendra pas.

Par exemple, s’il attrape quelque chose au sol et que vous lui dites de lâcher la chose et qu’il le fait, le gronder après cela ne fera que créer de la confusion pour le chiot : il pensera que vous le grondez pour vous avoir obéi, et non pas parce qu’il a ramassé quelque chose qu’il n’aurait pas dû ramasser. 

Récompensez son bon comportement

Le renforcement positif est essentiel dans l’éducation d’un chiot. Tout comme il apprend ce qu’il ne doit pas faire via la discipline, il apprendra ce qu’il peut faire grâce au renforcement positif.

Que faire si mon chiot est agressif lorsque je le gronde ?

Si votre chiot devient agressif lorsque vous le grondez, c’est parce qu’il se sent menacé ou effrayé. Il est normal de ressentir de la peur, de la colère ou de la tristesse lorsque cela se produit, mais ne jetez pas l’éponge : vous pouvez corriger ce comportement.

S’agissant d’une situation compliquée, les agressions doivent être traitées avec l’aide d’un spécialiste. Plus tôt vous commencerez à intervenir, mieux ce sera, car la violence peut s’intensifier ou s’installer dans le comportement du chiot comme une habitude si elle n’est pas traitée rapidement.

Les alternatives pour corriger le chiot

Vous n’avez pas besoin de vous fâcher… Votre chiot comprendra tôt ou tard ce que vous attendez de lui. Il existe de nombreuses façons de corriger sans gronder. En voici quelques-unes :

  • Ignorez-le : lorsqu’il est clair que son comportement est un moyen d’attirer votre attention, lui donner de l’attention renforce les comportements que vous souhaitez éviter.
  • Comportement incompatible : Parfois, lui demander de faire quelque chose d’incompatible avec un mauvais comportement finit par devenir un automatisme pour le chiot. Par exemple, s’il est en route pour agresser un autre chien, vous pouvez l’appeler pour qu’il aille dans la direction opposée.
  • Proposez des alternatives : certains comportements naturels du chien, comme la mastication, ne doivent pas être inhibés. Si votre chiot mordille les coussins, montrez-lui qu’il peut faire cela, mais uniquement avec ses jouets à mâcher.

Ces trois techniques ne sont que les plus basiques, idéales pour commencer. Il y en a bien d’autres, mais il est important de savoir quelle technique appliquer selon la situation. Un éthologue canin peut vous aider.

Éducation mentale et physique

Les chiots en pleine croissance ont besoin d’une stimulation mentale, physique et sociale. Puisqu’ils sont dans une période critique d’apprentissage, leur vie doit être la plus enrichissante possible : de longues promenades, des jeux, des amis de leur espèce et beaucoup d’amour sont indispensables pour éviter les problèmes de comportement.

Plus le chiot est stimulé, plus il consomme d’énergie et plus il sera disposé à apprendre et moins il fera de bêtises à la maison.

Éviter les comportements négatifs

Les comportements inappropriés n’arrivent pas tout seuls. Une autre méthode pour éviter leur apparition consiste à corriger les causes plutôt que le comportement. Par exemple, si votre chiot urine à l’intérieur de la maison, vous devez peut-être songer à le sortir plus souvent.

Des chiots.

Les chiots sont toujours une source de joie. Et nous avons en notre pouvoir de les rendre heureux. Que demander de plus ?

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi mon chien me suit-il dans la salle de bain ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Pourquoi mon chien me suit-il dans la salle de bain ?

Votre chien vous suit dans la salle de bain ? Ce comportement peut sembler anodin, mais il en dit long sur le comportement de votre chien.