Les caractéristiques du bulldog français et du bulldog anglais

03 novembre, 2020
Le bulldog anglais et le bulldog français sont des chiens de compagnie affectueux avec la famille et les amis. Ils ont la même origine, mais ils sont relativement différents.

Le bulldog est l’un des symboles du Royaume-Uni. Même si son apparence est différente de celle de son ancêtre originel, il s’agit d’une race facilement reconnaissable et admirée en raison de sa forte constitution et de ses plis.

Ses débuts ont été compliqués, en tant que chien de lutte contre des taureaux (d’où son nom) mais, désormais, il s’agit d’un animal de compagnie doux et affectueux. Son homologue français est plus petit et vient de croisements avec le bulldog anglais et des dogues français. Si vous voulez en savoir plus sur les types de bulldogsnous vous invitons à poursuivre votre lecture.

L’histoire du bulldog anglais : de combattant à symbole national

Les bulldogs ont été élevés au XIIIe siècle pour le spectacle brutal de « combats contre taureaux » ou bullbaiting. Ce spectacle consistait à provoquer la lutte d’un taureau contre une meute de chiens ; les spectateurs misaient sur le résultat.

Cela veut dire que les ancêtres du bulldog étaient des chiens massifs, à la constitution très forte, aux mandibules puissantes et avec une grande résistance à la douleur. Ils étaient plus grands et moins compacts que ceux que nous connaissons aujourd’hui.

Une fois ce type d’événements interdit, les joueurs ont continué à parier dans la clandestinité et ont commencé à élever des chiens plus grands, fruits de croisements entre les bulldogs et les terriers. C’est comme ça que sont nés les bull terriers.

Les bulldogs sont passés au second plan, mais les admirateurs de cette race ont commencé le large processus de transformation de ce chien, en faisant de lui un compagnon et non plus un lutteur. Avec cette sélection artificielle, on cherchait à changer l’aspect féroce du bulldog et à adoucir son caractère.

Son succès a été si grand qu’au XIXe siècle, le bulldog anglais a été reconnu en tant que race grâce à ses traits physiques distinctifs et son caractère affable. Il est donc devenu le symbole du Royaume-Uni et la mascotte de nombreuses institutions aux Etats-Unis, comme la célèbre Université de Yale.

Le bulldog français : un aristocrate parisien

Le bulldog français vient des chiens molossoïdes, comme le bulldog anglais. Néanmoins, ses débuts n’ont pas été si durs. On pense qu’il est le fruit de croisements entre les petits dogues français du XIXe avec les bulldogs venant d’Angleterre.

Il a d’abord été le compagnon des travailleurs de Paris, pour finir en tant que mascotte de la haute société parisienne et du monde des artistes. La race n’a été reconnue officiellement qu’en 1898.

Les différences

Même si les deux chiens ont une origine commune, nous pouvons relever plusieurs différences entre ces deux types de bulldog.

Le bulldog anglais

C’est un chien à poils courts, lourd, petit, large, puissant et compact. Il a de petites oreilles et sa tête est assez grande par rapport à la taille de son corps. Ce chien est généralement symétrique.

Il a un tout petit visage et est un exemple typique de chien brachycéphale, ce qui peut lui causer des problèmes de respiration, des ronflements et des halètements en cas d’activité modérée. Sa mandibule est large et forte et la partie inférieure se projette légèrement en avant de la supérieure. Il est donc normal de voir ce chien avec les dents inférieures qui sortent de la bouche.

Les plis les plus caractéristiques sont ceux au dessus de la truffe et avant les oreilles. Son cou est très épais, profond et fort avec de la peau plissée qui pend au niveau de la gorge, formant un bourrelet.

Son corps forme une courbe qui tombe vers la queue. Il s’agit d’un autre trait caractéristique de la race. Son dos et sa poitrine sont profonds et son abdomen est replié. Sa queue est petite, arrondie et lisse.

Les bulldogs anglais marchent en faisant de petits pas rapides, comme s’ils marchaient du bout des doigts, sans beaucoup lever les pattes. Leur poil est toujours court, fin et lisse ; il peut être uni, tigré, blanc ou avec des taches.

Il s'agit d'un bulldog anglais.

Les bulldogs français

Le bulldogfrançais a aussi une structure corporelle molossoïde comme son parent anglais mais est beaucoup plus petit. Il ne dépasse pas les 13 kilos ; le bulldog anglais, lui, dépasse les 20 kilos.

Il s’agit d’un chien compact mais proportionné, également à poils courts, avec une truffe retroussée et de grandes oreilles dressées. Ce chien peut avoir des plis mais pas aussi marqués que le bulldog anglais.

Sa tête est large et presque plane entre les oreilles. Dans ce cas, sa denture est bien cachée derrière les lèvres et aucune dent ne dépasse à l’extérieur. Le bulldog français a aussi un cou fort mais sans bourrelet.

La ligne du corps se lève progressivement jusqu’à la moitié du dos. On donne le nom de roach back à cette constitution qui est propre à cette race. Son poil est lisse, court et brillant. Les spécimens les plus caractéristiques sont tigrés, fauves et ont des taches blanches. Le bulldog français est un chien sociable, actif, joyeux qui adore jouer, mais il peut être un peu possessif.

Il s'agit d'un bulldog français.

Comme nous l’avons vu, les deux types de bulldog présentent différentes similitudes et différences. En dépit de leurs caractéristiques distinctives, ces deux types sont de grands chiens de compagnie.

  • Federación Cinológica Internacional
  • American Kennel Club