Les différences entre le bobtail et le colley barbu

Les principales différences entre le bobtail et le colley barbu résident dans la forme de leur tête, leur pelage et leur façon de marcher.
Les différences entre le bobtail et le colley barbu

Dernière mise à jour : 23 septembre, 2021

Le bobtail et le colley barbu sont deux races de chiens originaires du Royaume-Uni qui, bien que similaires de loin, présentent de près plusieurs différences. Ces deux chiens sont d’excellents chiens de berger, ils ont un tempérament très docile et sont classés dans le groupe 1 de la classification de la Fédération Cynologique Internationale (FCI).

Nous vous présentons ici les caractéristiques de ces deux races, ainsi que leurs différences. Vous saurez ainsi les différencier en un coup d’œil.

Les caractéristiques du bobtail et du colley barbu

Selon la FCI, le bobtail est un chien britannique qui se distingue par son pelage très dense. Il est fort, robuste et est couvert de poils. Cette race a été éduquée pour contrôler le bétail. On pense qu’elle est le résultat du croisement entre les chiens apportés en Europe par les Romains et les mastiffs.

De son côté, le colley barbu est bien connu en Ecosse et dans le nord de l’Angleterre, où il travaille comme chien de berger. Selon la FCI, ce chien semble être l’ancêtre du polish lowland, mais la variété la plus récente de cette race date de 1940, lorsque G Olvide Willison a acquis une chienne colley nommée Jeannie et un chien nommé Bailey, avec qui il a commencé son élevage.

Quelles sont les différences entre le bobtail et le colley barbu ?
Un bobtail.

Les différences entre le bobtail et le colley barbu

Ces deux chiens présentent des différences sur différents fronts. Voyons maintenant quelles sont ces différences.

La taille

Bien que cela puisse sembler imperceptible, le bobtail est plus gros que le colley barbu. Les mâles de la première race mesurent 61 centimètres et les femelles 56 centimètres. Le colley barbu mâle mesure, lui, entre 53 et 56 centimètres, et les femelles, entre 51 et 53 centimètres.

Le pelage

Les bobtails ont un pelage épais et rugueux. Il n’est pas lisse et couvre très bien les zones du corps telles que la tête et le crâne. La zone où le pelage est le plus abondant est celle du tiers postérieur du corps.

Le pelage du colley barbu est double : il a un sous-poil serré et doux et un pelage extérieur lisse et dur. Son pelage est si dense qu’il couvre tout son corps, mais pas au point de camoufler ses courbes. Ses poils sont plus longs au niveau de la poitrine, donnant ainsi l’impression qu’il a une barbe. Cette caractéristique est importante, car aucun type de modification capillaire n’est accepté dans les compétitions.

La couleur

La couleur du bobtail acceptée est toute couleur qui ressemble au gris ou au bleu. Les tons bruns ne sont pas souhaitables chez cette race. Le pelage du colley barbu peut être gris ardoise, rougeâtre, noir, bleu, gris, marron ou sable.

La tête

La tête est la zone où les différences entre le bobtail et le colley barbu sont les plus perceptibles. Le premier a une sorte de frange sur les yeux et une tête plus ronde. Le second a des sourcils au-dessus des yeux et une barbe.

La queue

La queue du colley barbu est basse, n’a pas de nœuds ni de plis et est assez longue. Elle n’est jamais sur son dos et est recouverte d’une épaisse couche de poils. Les bobtails, eux, atteignent généralement leur stade adulte sans queue, du fait qu’elle est amputée.

À ce jour, l’amputation de la queue est considérée comme contraire à l’éthique et illégale.

La démarche

Si vous avez l’occasion de voir ces deux races ensemble, vous constaterez qu’elles ont une façon de marcher très différente. Le colley barbu a une démarche qui ne ressemble pas à celle des autres chiens. Le bobtail a une démarche appelée amble, courante chez la plupart des chiens.

Cette dernière désigne une manière de marcher à quatre pattes dans laquelle les chiens s’appuient en même temps par les deux extrémités du même côté. C’est-à-dire que lorsque la jambe avant droite fait un pas, le soutien est assuré par la jambe arrière droite.

L’aboiement

Bien qu’il s’agisse d’une différence moins scientifique, on peut observer que le colley barbu aboie sur un ton plus conforme à son allure. Son aboiement démarque, car il a un registre spécifique (bien que difficile à décrire). L’aboiement du bobtail est plus dur et plus grave. Mais les deux races se distinguent par leur faible aboiement : elles n’aboient que dans des situations menaçantes.

Les soins à prodiguer au bobtail et au colley barbu

Le bobtail est un chien qui a besoin de beaucoup d’exercice physique : il a besoin de plusieurs promenades par jour et de réaliser des activités qui maintiennent ses muscles forts. Le manque d’exercice déclencherait du stress et de la frustration chez le bobtail. De plus, il nécessite un brossage quotidien.

Le colley barbu requiert également l’attention de son tuteur, qui doit brosser régulièrement son pelage pour éviter que ses poils ne s’emmêlent. Bien qu’il soit très poilu, un bain tous les mois ou tous les deux mois suffit. Ce chien a aussi besoin d’exercice physique pour canaliser son énergie.

Un chien bobtail qui court.
Un bobtail.

Ces deux chiens présentent des différences, mais ils sont tous deux un compagnon de vie paisible et aimant. Ces deux races sont idéales au sein d’une famille.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment prendre soin d’un chiot rottweiler ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Comment prendre soin d’un chiot rottweiler ?

Les soins d'un chiot Rottweiler sont à prodiguer dès le premier jour, afin qu'il se développe sainement. Apprenez-en plus ici.



  • Old english Sheepdog (antiguo perro de pastor inglés). Federation Cynologique Internationale. 2011.
  • Bearded Collie (Collie barbudo). Federation Cynologique Internationale. 2016.
  • Navas González, Francisco & Arando, Ander & G., Pizarro & J.C., Miranda & Miro Arias, Maria & Delgado, J.V.. (2014). Protocolo Preliminar de Examen del Paso de Ambladura en el Asno Andaluz.