Les maladies digestives des chiens brachycéphales

Les chiens brachycéphales sont adorables d'un point de vue esthétique, mais ils peuvent souffrir de différentes affections au niveau gastrique et intestinal. Découvrez-les ici.
Les maladies digestives des chiens brachycéphales

Dernière mise à jour : 09 octobre, 2021

Les chiens brachycéphales ont un crâne avec des caractéristiques différentes de celles typiques de l’espèce Canis lupus familiaris. Parmi les races les plus célèbres figurent le bulldog anglais, le carlin, le pékinois et le boston terrier. Tous ces chiens sont réputés pour leurs problèmes respiratoires, mais saviez-vous qu’il souffrent également de maladies digestives ?

Malgré le fait que ces chiens souffrent de certaines complications spécifiques, il convient de noter qu’ils ne vivent pas moins que la moyenne. Dans les lignes suivantes, nous vous invitons à découvrir quelques-unes des pathologies gastro-intestinales dont ces chiens peuvent souffrir tout au long de leur vie.

Les chiens brachycéphales

Comme nous l’avons dit, la brachycéphalie est une affection qui concerne certaines races de chiens. Ces animaux présentent un raccourcissement longitudinal (de l’avant vers l’arrière) du diamètre du crâne, ce qui leur donne un aspect « face plate ». Par sélection génétique, les chiens brachycéphales ont un museau et des canaux aériens assez réduits.

Les caractéristiques les plus courantes de ces races sont les suivantes :

  1. Palais mou : Le palais mou est trop long, de sorte que son extrémité fait saillie dans les voies respiratoires et interfère avec le mouvement de l’air dans les poumons.
  2. Narines sténosées : Les narines des chiens brachycéphales sont mal formées. Comme elles sont très étroites, les animaux ont certains problèmes d’inhalation.
  3. Éversion des ventricules laryngés : Le tissu à l’intérieur des voies respiratoires, juste devant les cordes vocales, est poussé vers la trachée et obstrue partiellement le flux d’air.

Comme vous pouvez le constater, une cavité buccale, des narines et une zone trachéale mal formées sont un problème à long terme pour les chiens brachycéphales. En raison de leur anatomie anormale, ils sont sujets à de graves problèmes respiratoires.

Des bouledogues américains.

Les maladies digestives des chiens brachycéphales

Maintenant que vous connaissez les caractéristiques de ces races, nous sommes prêts analyser séparément chacun des problèmes digestifs dont elles peuvent souffrir. Poursuivez donc votre lecture !

1. La dysphagie, l’une des maladies dont souffrent les chiens brachycéphales

Le terme dysphagie est utilisé pour décrire la difficulté des êtres vivants (y compris les humains) à avaler. Cela est généralement le résultat d’une anomalie dans l’une des phases de la déglutition : phase orale, pharyngée ou pharyngo-œsophagienne. Selon des études, les races les plus touchées par cette maladie sont le labrador retriever, le golden retriever et le berger allemand.

Bien que les chiens brachycéphales ne soient pas les plus touchés, c’est une condition qui doit être prise en compte lors de l’adoption d’un carlin ou d’un bouledogue. Comme leur pharynx et leur palais ne se développent pas selon les besoins de l’espèce, ces chiens ont souvent des difficultés à avaler de la nourriture, ce qui s’accompagne de haut-le-cœur et de nausées.

2. Les infections

Les maladies digestives des chiens brachycéphales comprennent les infections intestinales, mais celles-ci ne sont pas exclusives aux races brachycéphales. Chaque chien est sensible à une infection virale ou bactérienne, même s’il est vrai que certains chiens brachycéphales y sont un peu plus sujets.

Les infections intestinales chez les chiens se manifestent généralement par une diarrhée, une perte d’appétit, des vomissements, de la fièvre ou une fièvre légère et une apathie générale. Les symptômes causés par les bactéries entériques nécessitent l’administration d’antibiotiques.

Celles d’origine virale se résolvent généralement d’eux-mêmes. Toutefois, un soutien vétérinaire est parfois nécessaire.

3. La macroglossie

Le terme macroglossie fait référence au fait que la langue est très longue par rapport à la longueur du crâne. Si cet organe est très allongé, les chiens concernés auront des problèmes à aboyer, à avaler, à manger et à dormir. Malheureusement, les chiens brachycéphales ont une macroglossie qui ne peut pas être corrigée.

La macroglossie n’est pas une maladie digestive en tant que telle, mais elle rend l’acte mécanique de déglutition très difficile et conduit à la dysphagie. Cette caractéristique ne peut pas être corrigée avec des médicaments, car il s’agit d’une mutation congénitale présente à la naissance.

4. La hernie hiatale oesophagienne

La hernie hiatale œsophagienne est une anomalie du diaphragme : la partie haute de l’estomac se déplace à travers le diaphragme. C’est une anomalie très rare qui fait partie des maladies digestives des chiens brachycéphales.

La hernie hiatale œsophagienne peut être congénitale (héréditaire) ou acquise en via des troubles respiratoires et un traumatisme. Certains cas sont traités avec des médicaments (Sucralfate et Oméprazole), tandis que d’autres nécessitent une intervention chirurgicale immédiate.

5. D’autres conditions dont souffrent les chiens brachycéphales

Nous vous avons présenté certaines des maladies digestives typiques des chiens brachycéphales, mais ils peuvent souffrir d’autres maladies dans l’environnement buccal, pharyngé et intestinal. Parmi elles, figurent les suivantes :

  • Gingivite : La gingivite est une infection bactérienne buccale qui affecte les chiens ayant une mauvaise santé dentaire. Les colonies bactériennes se développent excessivement en raison du dépôt de tartre et, par conséquent, les gencives finissent par s’infecter et s’enflammer. Elle peut entraîner une perte irréversible des dents si elle n’est pas traitée.
  • Syndrome du côlon irritable : Cette maladie survient chez environ 10 à 15 % des chiens. Il s’agit d’un dysfonctionnement du côlon en l’absence de lésions et expliquer son étiologie est assez compliqué.
  • Aérophagie : Les chiens brachycéphales ont tendance à avaler de l’air lorsqu’ils mangent, car leur appareil buccal n’est pas bien développé. Par conséquent, ils peuvent souffrir de problèmes dérivés de l’accumulation de gaz dans l’environnement intestinal.

En plus de toutes les conditions susmentionnées, il est nécessaire de souligner que les chiens brachycéphales sont sujets à l’obésité, car ils ne peuvent pas effectuer d’exercices physiques exigeants. Pour cette raison, si vous souhaitez adopter un chien de cette race, il est nécessaire de concevoir un régime alimentaire spécifique.

Savez-vous comment prendre soin du carlin?

En somme, les chiens brachycéphales peuvent souffrir de nombreuses maladies digestives. Ces races de chiens sont belles et ont une grande personnalité, mais elles nécessitent des soins particuliers. Réfléchissez bien avant d’en adopter un et renseignez-vous sur tous les paramètres.

Cela pourrait vous intéresser ...
Kétoconazole chez le chien : utilisations et posologie
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Kétoconazole chez le chien : utilisations et posologie

L'utilisation de kétoconazole chez le chien est courante. Ce médicament se présente sous de nombreuses formes pour maximiser son efficacité.