12 symptômes qui indiquent qu'un chat est sur le point de mourir

Votre chat est très âgé et vous avez peur de ne pas être présent au moment des adieux ? Nous vous disons ici quels sont les symptômes qui indiquent que la mort est proche.
12 symptômes qui indiquent qu'un chat est sur le point de mourir

Dernière mise à jour : 14 septembre, 2021

Les chats vivent en moyenne 15,1 ans en captivité. Nous n’aimons pas penser à la mort de nos animaux de compagnie, mais il est nécessaire de savoir quels sont les symptômes qui indiquent qu’un animal est sur le point de mourir, afin de pouvoir lui dire au revoir et lui accorder l’attention appropriée au bon moment.

À partir de 11 ans, un chat est considéré comme un senior, et il faut donc porter une attention particulière aux symptômes qui apparaissent chez lui, car ils peuvent indiquer une maladie grave. Découvrez sans plus attendre les symptômes qui doivent vous préoccuper.

1. Une fréquence respiratoire accélérée

Il est normal qu’un chat respire vite lorsqu’il est excité ou lorsqu’il vient de faire de l’exercice, mais pas lorsqu’il est au repos ou lorsqu’il dort. La fréquence respiratoire de cette espèce varie entre 20 et 42 respirations par minute ; toute valeur supérieure à cette plage est préoccupante si elle se produit pendant une longue période.

La respiration rapide est connue sous le nom de « tachypnée ». C’est généralement un signe de problèmes respiratoires ou cardiaques.

2. Une température corporelle basse

Le corps d’un félin a une température comprise entre 37 et 38 °C en situation normale. Si vous constatez que votre animal a froid (notamment au niveau du nez et des coussinets), il est possible qu’il souffre d’une maladie grave qui ne lui permet pas de se thermoréguler. C’est l’un des symptômes les plus évidents.

Un exemple de maladies mortelles chez les chats.

3. Une bosse sur le corps

Malheureusement, 1 chat sur 5 développe un cancer au cours de sa vie, comme le rapporte l’organisme Flint Animal Cancer Center. Le lymphome est le plus courant de tous, mais le mélanome buccal, la tumeur mammaire et de nombreux autres néoplasmes font également des milliers de morts chaque année. Vérifiez régulièrement que votre animal ne présente pas de bosses (surtout s’il est très âgé), afin de détecter rapidement une éventuelle tumeur.

Toutes les tumeurs ne sont pas cancérigènes, mais plus le chat est âgé, plus ce scénario est possible.

4. Une haleine fétide

Il est normal qu’un félin ait une haleine légèrement désagréable, car il mange des choses qui déplaisent aux humains. Cependant, si son haleine dégage une odeur d’égout ou d’animal mort, il souffre très probablement d’une infection grave ou d’une défaillance systémique. Ce symptôme n’indique pas toujours qu’un chat va mourir, mais indique toujours une urgence vétérinaire.

5. Un chat sur le point de mourir ne fait plus sa toilette

Le toilettage et l’hygiène sont des concepts de base dans la vie d’un chat. Ils essaient toujours d’être aussi propres que possible et détestent avoir de la saleté sur leur corps. Ainsi, lorsqu’un félin arrête de nettoyer son pelage, c’est un très mauvais signe, car cela va à l’encontre de sa nature.

Un chat qui ne fait pas sa toilette aura un pelage gras et emmêlé.

6. Une odeur corporelle étrange

Au-delà de la mauvaise haleine, un chat qui est sur le point de mourir dégage une odeur générale étrange, tant au niveau du corps qu’au niveau des sécrétions. Cela est dû à l’accumulation de toxines dans le corps de l’animal, qui peuvent être exsudées par la salive, les matières fécales et l’urine.

7. Un chat sur le point de mourir a besoin d’être seul

Ce symptôme est subjectif, car il dépend de la perception du maître. Ce dernier va très probablement « remarquer » quand son félin veut trop être seul. Ce dernier se cachera dans les endroits peu fréquentés de la maison, aura peur en tout temps et évitera le contact visuel. En d’autres termes, il ne veut pas se montrer vulnérable.

Par instinct, les chats très mal en point évitent les contacts, afin de ne pas se montrer vulnérables.

8. Une perte de poids notable

Lorsqu’un chat est trop mince, il est possible de voir ses côtes et ses vertèbres lombaires. La perte de poids est symptôme classique, un symptôme qui concerne presque tous les animaux dans leur dernier stade de vie.

9. La perte d’appétit

Il est normal qu’un chat âgé mange moins, car ils font moins d’exercice. Ils ont donc besoin de moins de calories et ils n’apprécient plus autant de manger. Mais lorsqu’un animal arrête drastiquement de manger, il est certain que quelque chose ne va pas chez lui.

Manger est le premier signe de bien-être chez tous les êtres vivants. Ne pas le faire indique toujours une maladie.

10. Une fréquence cardiaque faible

La fréquence cardiaque d’un chat en bonne santé au repos oscille entre 160 et 180 battements par minute (elle peut parfois atteindre les 220 battements). Si votre chat est apathique et si sa fréquence cardiaque est inférieure à 140 battements par minute, il est susceptible de souffrir d’une insuffisance cardiaque ou systémique, ce qui peut entraîner sa mort.

11. Des difficultés à utiliser son bac à litière

Les chats sont des animaux très propres et routiniers qui aiment l’ordre. Si votre animal a été entraîné à utiliser la litière lorsqu’il était petit et qu’il arrête soudainement de le faire à l’âge adulte, c’est très mauvais signe. S’il a du mal à contrôler ses selles, il souffre sans doute d’une maladie.

12. Un chat sur le point de mourir se repose plus que d’habitude

Un chat dort entre 12 et 16 heures par jour en période de normalité, mais lorsqu’il est réveillé il a tendance à rechercher des jeux, des stimuli et à interagir avec son maître. Si votre animal dort tout le temps et bouge très peu, il est temps d’aller chez le vétérinaire.

Le regard d'un chat malade.

Cela est difficile, mais parfois la meilleure option est de laisser partir l’animal. Si votre chat est très âgé et présente plusieurs des symptômes susmentionnés, il est fort probable que sa vie soit sur le point de se terminer. Il est parfois possible d’appliquer des traitements d’urgence, mais dans de nombreux autres cas, les soins palliatifs sont préférables pour que l’animal souffre le moins possible.

En tant que maître, il est de votre responsabilité d’accompagner l’animal dans ses derniers instants, peu importe à quel point cela fait mal. Accompagnez-le comme il vous a accompagné tout au long de sa vie, et aidez-le à souffrir le moins possible dans ce processus. Les êtres vivants partent, mais les souvenirs nous accompagnent pour toujours.

Cela pourrait vous intéresser ...
7 maladies mortelles chez les chats
My AnimalsLisez-le dans My Animals
7 maladies mortelles chez les chats

Les animaux de compagnie peuvent aussi souffrir de maladies graves. Découvrez ici les 7 maladies les plus mortelles chez les chats.